preloader

Article

Déclaration du SG leader – fondateur légitime du MPCI légal, Mr Augustin Nangone Bi Doua en réponse au discours de l’ancien porte-parole des putschistes militaires au pouvoir à Bamako.
Déclaration du SG leader - fondateur légitime du MPCI légal Mr Augustin Nangone Bi Doua en réponse au discours de l'ancien porte-parole des putschistes militaires au pouvoir à Bamako.

Déclaration du SG leader – fondateur légitime du MPCI légal, Mr Augustin Nangone Bi Doua en réponse au discours de l’ancien porte-parole des putschistes militaires au pouvoir à Bamako.

308106360_163690592984713_3841788471467207492_n
NANGONE BI DOUA AUGUSTIN Secrétaire Général Leader-Fondateur du MPCI LÉGAL.

Déclaration du SG leader - fondateur légitime du MPCI légal, Mr Augustin Nangone Bi Doua en réponse au discours de l'ancien porte-parole des putschistes militaires au pouvoir à Bamako.

DÉCLARATION DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL LEADER- FONDATEUR LÉGITIME DU MPCI LÉGAL, M AUGUSTIN NANGONE BI DOUA EN RÉPONSE AU DISCOURS DE L’ANCIEN PORTE-PAROLE DES PUTSCHISTES MILITAIRES AU POUVOIR, LE COLONEL ABDOULAYE MAIGA, PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION DE LA JUNTE MILITAIRE PAR L’INTERIM, REPRÉSENTANT DU PREMIER MINISTRE CHOGUEL MAIGA DU MALI DEVANT L’ASSEMBLÉE DES CHEFS D’ÉTAT ET LES CHEFS DES GOUVERNEMENTS À L’ONU AUX ÉTATS-UNIS.
En effet, la vérité étant semblable à un torrent qui ruisselle, personne ne peut l’endiguer.
Ce faisant, au MPCI LÉGAL, nous avons pensé que le colonel putschiste ABDOULAYE MAIGA, représentant le Premier Ministre CHOGUEL MAIGA, Chef du Gouvernement de Transition militaire du Mali, serait à même de manière précise et très claire de démontrer publiquement avec toutes les preuves à l’appui devant le monde entier à l’Assemblée des Chefs d’États et des Chefs des Gouvernements réunis à l’ONU aux États-Unis qu’effectivement, les 46 soldats des Forces Armées de Côte d’Ivoire qu’ils ont arrêtés et détiennent en prison à BAMAKO sont des mercenaires.
Mais au regard de son discours folklorique, béant, démodé très controversé, le Colonel putschiste politicard incongru et Premier Ministre, Chef de Gouvernement de transition de la junte Militaire rétrograde et inadapté aux principes de la République du suffrage universel, de la démocratie, de la constitution, que je nomme ABDOULAYE MAIGA << L’EGARÉ qui S’IGNORE à la TRIBUNE DE l’ONU >> avec sa délégation, ils se voyaient toujours à KOULOUBA au palais de la Présidence de la République à BAMAKO au Mali, dans l’espace des États de la CEDEAO.
Alors, celui qui ne sait pas et ne connaît pas , n’a pas droit à la parole.
Si en Côte d’Ivoire le Conseil Constitutionnel a parlé du Premier Mandat de la 3ème République du Président ALASSANE OUATTARA ;
Et que la coalition des partis et groupements politiques de l’opposition qui ont fait l’apologie des crimes contre !’humanité qui, également ont fait 85 morts avec le boycott actif, parlent de 3ème mandat du Président ALASSANE OUATTARA;
Au MPCI LÉGAL nous parlons plutôt de mandat de Réciprocité, de Conditionnalité et de Continuité du Président ALASSANE OUATTARA, pour les Ajustements structurels, la Restructuration, la Reconstruction et la Renaissance de la République de Côte d’Ivoire pour le bonheur et le progrès du peuple Ivoirien.
Du coup, si les députés de la coalition responsables du boycott actif à l’ASSEMBLÉE NATIONALE ont voté en unanimité sans aucune contestation comme Président de l’ASSEMBLÉE NATIONALE son Honorable ADAMA BITOGO du RHDP; cela voudrait dire que le Président ALASSANE OUATTARA est le choix et l’élu dans le respect des principes de la République, de la démocratie, du multipartisme pour le bonheur et le progrès du peuple Ivoirien et de la Côte d’Ivoire dans l’espace de la CEDEAO, qui mérite un grand respect de la part de la junte Militaire Malienne.
Il n’est pas un Président Autoproclamé par un coup d’État Militaire comme au Mali.
Si les Autorités de BAMAKO n’ont pas de preuves, qu’ils libèrent purement et simplement les 46 soldats des FORCES ARMÉES de la Côte d’Ivoire sans condition.
Le 20ème Mandat ou 100ème Mandat du Président ALASSANE OUATTARA n’a pas sa place dans cette histoire.
Fait à Abidjan le 26/09/2022
Monsieur NANGONE BI DOUA AUGUSTIN
Secrétaire Général Leader-Fondateur du MPCI LÉGAL
Contact: 07 07 12 50 07 ou 05 55 24 40 54