preloader

LES FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS

Les travaux d’hercule de Ado.

Réhabilitation du lycée moderne de jeunes filles de Bouaké
Politique – Élections locales 2023 : le Conseil d’État fait des recommandations sur le contentieux des élections des conseillers régionaux et municipaux.
Élections régionales dans le Gontougo/Kobenan Adjoumani : « Je vais terrasser mes adversaires ».
Législatives ivoiriennes : Koné Kafana mobilise les femmes des marchés de Yopougon.
Législatives 2021 : Les candidats du rhdp investis par le Président du parti.
HEC Abidjan (Ecole des Hautes Etudes Commerciales).
Inauguration de la voirie bîtumée de Yamoussoukro
« Aucun bastion ne doit résister » aux candidats du RHDP en Côte-d’Ivoire (Bictogo)
CEI : Comment Voter ?
Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI)
Le Centre Culturel Jacques Aka de Bouaké.
Filière porcine: La Côte d’Ivoire importe 80% du produit.
Développement local : Blagouin fête la lumière et rend hommage au Chef de l’Etat.
Electrification du village de Polonou (15km de Didiévi)
Session ordinaire 2022 de l’Assemblée nationale : 65 projets de loi examinés et adoptés contre 23 projets en 2021.
Bitumage de l’axe Tiapoum-Allangouana (sud-comoé)
Le pont de Guintéguéla bientôt livré (région du Bafing).
Appel du directeur exécutif aux candidates et aux candidats du RHDP.
Législatives : le message du premier ministre Hamed Bakayoko.
Législatives ivoiriennes : début du déploiement des observateurs
Côte d’Ivoire : Mise en service de la centrale solaire Photovoltaïque de Boundiali, la vision énergétique du Chef de l’état se décline progressivement.
Un des piliers de l’émergence (Longtemps délaissé, le secteur minier offre de larges perspectives de développement)
Usine de traitement d’eau de la Mé : Une solution à la demande croissante d’eau potable d’Abidjan.
Côte d’Ivoire – Législatives. Farikou Soumahoro (RHDP) appelle Adjamé à « voter utile ».
Réhabilitation du boulevard de France
Filets Sociaux Productifs_CIV_1
Filets Sociaux Productifs
Filets Sociaux Productifs_CIV_2
127 000 ménages bénéficiaires du Programme Filets Sociaux Productifs ont perçu leurs deux (02) premières allocations trimestrielles au titre de l’année 2020

Côte d’Ivoire – 10.000 ménages jugés parmi les plus pauvres vont bénéficier d’une allocation.

127 000 ménages bénéficiaires du Programme Filets Sociaux Productifs ont perçu leurs deux (02) premières allocations trimestrielles au titre de l’année 2020

Janvier 2020, juillet 2020 ; déjà deux (02) trimestres écoulés. Pour cette période, les bénéficiaires du Programme Filets Sociaux Productifs, conformément à la périodicité de paiement des allocations (36 000 F CFA tous les 03 mois), ont reçu deux (02) transferts ; soit un montant de 72 000 F CFA.
A Abidjan, pour le milieu urbain, le service de communication de l’Unité de Gestion du Programme (UGP) a pu visiter quelques points de paiement dans les communes bénéficiaires, pour se rendre compte de l’effectivité de ces allocations octroyées par le gouvernement aux ménages ciblés parmi les plus pauvres. Il s’agit des communes de : Abobo, Anyama, Adjamé, Attécoubé, Yopougon, Koumassi et Port-Bouët.
Sur les sites ciblés, l’équipe a pu, d’une part, faire le constat du respect scrupuleux des mesures barrières liées à la pandémie de la COVID 19 au cours de ces opérations de paiement. D’autre part, comme en témoigne cette intervention de Dame A. K. M, c’est visiblement des bénéficiaires heureux qu’elle a pu rencontrer : « Vraiment l’argent que je viens recevoir est bien tombé, parce que ça commençait à être compliqué à la maison. Avant de venir retirer l’argent, mon mari et moi, on a décidé de payer un sac de riz et de garder aussi pour les besoins de la famille. Le reste je vais prendre pour renforcer mon commerce de charbon que j’ai commencé grâce au projet… ».
Pour mémoire, ce geste de solidarité du Gouvernement vis-à-vis de ceux de nos concitoyens les plus démunis, vise à faire reculer la pauvreté au plan national. Les ménages bénéficiaires doivent faire une utilisation rationnelle de ces ressources mises à leur disposition, à travers la satisfaction de leurs besoins primaires (accès à une meilleure alimentation et aux soins de santé, scolarisation des enfants…) et l’initiation d’une Activité Génératrice de Revenu (AGR) en vue de leur autonomisation financière progressive.

Le processus de recrutement des 205 CAC (Consultant Agent Communautaire) de la phase d’extension du programme a démarré.

L’objectif d’extension du Programme Filets Sociaux Productifs à l’ensemble du territoire national, se pose également en termes de défi d’encadrement des ménages bénéficiaires concernés.
En effet, les questions liées à la sélection et au paiement des allocations trimestrielles aux nouveaux ménages bénéficiaires pris en compte dans le cadre de cette extension appellent le défi de l’utilisation rationnelle, par ces derniers, des ressources allouées en vue de leur autonomie financière. C’est pourquoi, l’Unité de Gestion du Programme (UGP) vient d’initier un processus visant à recruter des agents communautaires dédiés à cette tâche.
De fait, en plus des 400 travailleurs sociaux intervenant dans les 882 villages des 16 premières régions bénéficiaires du programme (dont 200 jeunes non fonctionnaires diplômes en travail social qui viennent en renfort pour l’encadrement de proximité des 127 000 ménages bénéficiaires actuels), il est envisagé, pour cette année 2020, le recrutement de 205 autres jeunes diplômés pour le poste de Consultant Agent Communautaire (CAC).
Ainsi, après la réception de plus de 650 dossiers de candidature, des séances d’entretien sont organisées à l’attention des impétrants. Ces entretiens, tenus dans le strict respect des mesures barrière liées à la pandémie de la COVID 19, permettront d’aboutir à la sélection, puis au recrutement proprement dit des 205 CAC concernés. Ceux-ci auront à charge l’accompagnement de ces ménages dans les nouvelles zones bénéficiaires du programme.

Projet Filets Sociaux Productifs : Les bénéficiaires du village de Dyla (Vavoua) s’offrent un tricycle pour le renforcement de leur capacité de production.

Au-delà des transferts monétaires, le Projet Filets Sociaux Productifs qui touche, à ce jour, 127 000 ménages, vise également l’autonomisation financière des concernés, à travers un encadrement de proximité assuré par 440 travailleurs sociaux.

A Dyla, village situé dans le département de Vavoua dans la région du Haut-Sassandra, les bénéficiaires du projet se sont regroupés en association. En initiant des Activités Génératrices de Revenus (AGR) avec les allocations trimestrielles de 36 000 F CFA perçues, ils ont pu, avec les bénéfices réalisés, s’acheter un tricycle pour renforcer de leur capacité de production et accroitre les bénéfices du groupe.
A cette occasion, une cérémonie de remise officielle des clés de l’engin a été organisée. Celle-ci a enregistré la présence du Sous-préfet central de Vavoua qui a saisi cette opportunité pour les féliciter et les exhorter à persévérer dans cette voie.

Verified by MonsterInsights