preloader

Article

3ème Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF) : le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, préside la cérémonie d’ouverture.
3ème Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF) : le Vice-Président de la République Tiémoko Meyliet Koné préside la cérémonie d'ouverture

3ème Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF) : le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, préside la cérémonie d’ouverture.

3eme-forum-pour-linvestissement-en-afrique
AIF 2022 MARKET DAYS Building Economic Resilience Through Sustainable Investments 2-4 November at Sofitel Hotel Ivoire, Abidjan, Côte d'Ivoire.
Ceremonie_ouverture_AIF_02112022_2
AIF_Partners_Tadesse_8
AIF_Partners_Tadesse_9
AIF_Partners_Tadesse_11
AIF_Partners_Tadesse_13
Ceremonie_ouverture_AIF_02112022_8
AIF_Partners_Tadesse_10
Ceremonie_ouverture_AIF_02112022_6
AIF_Partners_Tadesse_14
AIF_Partners_Tadesse_15
AIF_Partners_Tadesse_2
AIF_Partners_Tadesse_16
Ceremonie_ouverture_AIF_02112022_7

3ème Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF) : le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, préside la cérémonie d'ouverture.

© CICG-CÔTE D’IVOIRE PAR DR – 3ÈME FORUM POUR L’INVESTISSEMENT EN AFRIQUE (AIF) : LE VICE-PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, TIÉMOKO MEYLIET KONÉ, PRÉSIDE LA CÉRÉMONIE D’OUVERTURE.

Le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, a présidé, le 02 novembre 2022 à Abidjan, la cérémonie d’ouverture officielle de l’édition 2022 du Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF) qui rassemble des investisseurs, des promoteurs de projets, des conseillers en transactions, des professionnels juridiques et d’autres experts en investissement.

C’était en présence de plusieurs Chefs d’État dont le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, le Président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, et la Présidente de l’Éthiopie, Salhe-Work Zewde. Y ont également pris part des Chefs de Gouvernement, dont le Premiers Ministres de la Côte d’Ivoire, Patrick Achi, et du Cap-Vert, Ulisses Correia e Silva.

La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, le Président du groupe de la Banque africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, et de nombreux investisseurs étaient également présents.

 »Il est nécessaire de renforcer la résilience économique de nos pays, notamment aux chocs extérieurs et d’assurer notre souveraineté économique et alimentaire.

Dans cette perspective, le secteur privé, socle de la croissance en Afrique, a un rôle primordial à jouer. Je voudrais inviter les opérateurs privés à saisir les opportunités d’investissement qu’offrent les pays d’Afrique », a exhorté Tiémoko Meyliet Koné.

Pour y parvenir, a expliqué le Vice-président ivoirien, il devient urgent de mobiliser des investissements importants et structurants, tenant compte des enjeux environnementaux dans l’agriculture, l’agro-industrie, le développement industriel, les infrastructures et le capital humain.

Il convient également, a-t-il dit, d’accroître le commerce intra-africain, à travers la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) qui offre de grandes opportunités avec une population qui atteindra 2,4 milliards d’habitants d’ici à 2050.

Pour lui, la présence de tous ces Chefs d’État et de Gouvernement prouve la détermination des pays à créer, ensemble, un environnement économique favorable à la réalisation des investissements nécessaires pouvant accélérer la transformation du continent africain.

En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, selon le Vice-Président, le Plan national de Développement (PND) 2021-2025 est une opportunité car il prévoit la mobilisation d’environ 105 milliards de dollars américains dont les 3/4 sont attendus du secteur privé.

Il a dit espérer que, si les deux premières éditions de l’AIF ont permis de réaliser des transactions d’investissement respectivement de 46,9 milliards de dollars US et 67,5 milliards de dollars US, cette édition pourra franchir les 100 milliards de dollars US.

Pour le président de la BAD, investir en Afrique aujourd’hui permettra de tirer des profits demain.

Il a ajouté qu’une attention particulière sera accordée aux femmes investisseurs qui présenteront leurs projets au cours de ce forum.

Placée cette année sous le thème « Investir durablement pour renforcer la résilience économique », l’AIF a pour objectifs de réduire les coûts d’intermédiation et d’accroître les engagements actifs et productifs entre les gouvernements africains et le secteur privé.

L’AIF (Africa Investment Forum), qui se tient du 02 au 4 novembre, offre également aux investisseurs un accès à une plateforme structurée proposant des transactions bancables et sans risque.

Des Salles de transactions, la Galerie du marché qui offrira des opportunités de réseautage axés sur l’investissement et des réunions d’entreprise à entreprise (B2B) seront organisées sous forme de réunions bilatérales inter-entreprises entre les investisseurs et les porteurs de projets.

Côte d’Ivoire : ouverture du Forum pour l’investissement en Afrique en présence des chefs d’État du Ghana, l’Éthiopie et du Zimbabwe

© ABIDJAN.NET PAR FULGENCE K – OUVERTURE À ABIDJAN DE L’AFRICA INVEST FORUM 2022
ABIDJAN LE 02 NOVEMBRE 2002. LA CÉRÉMONIE D’OUVERTURE DE L’AFRICA INVESTMENT FORUM 2022 ORGANISÉ PAR LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) ET SES PARTENAIRES S’EST DÉROULÉE À SOFITEL HÔTEL IVOIRE ABIDJAN, EN PRÉSENCE DU VICE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LE CHEF DU GOUVERNEMENT DE CÔTE D’IVOIRE AINSI QUE DES CHEFS D’ÉTAT DU GHANA, DE L’ÉTHIOPIE ET DU ZIMBABWE

L’édition 2022 du forum pour l’investissement en Afrique (AIF) initié par la Banque Africaine de Développement (BAD) a ouvert ses portes, ce mercredi 2 novembre 2022, à Abidjan, en présence des Présidents de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo, de l’Éthiopie, Sahle-Work Zewde et du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa.

Représentant le Président de la République de Côte d’ivoire à la cérémonie d’ouverture, le Vice-Président Tiémoko Meyliet Koné a relevé dans son adresse « le contexte mondial particulièrement difficile » dans lequel se tient cette édition de l’AIF.(Africa Investment Forum)

« A peine sortis des difficultés économiques liées à la COVID-19, les pays africains sont à nouveau soumis à des chocs extérieurs induits par le conflit entre la Russie et l’Ukraine, avec de lourdes conséquences économiques, financières et sociales », a-t-il déclaré.

Pour lui, il est donc « nécessaire de renforcer la résilience économique de nos pays, notamment aux chocs extérieurs, et d’assurer notre souveraineté économique et alimentaire ».

Ainsi, le thème de cette troisième édition du Forum pour l’Investissement en Afrique, à savoir « Renforcer la résilience économique grâce à des investissements durables », s’inscrit dans cette logique.

« Après les deux premières éditions qui ont permis d’identifier un portefeuille de transactions évaluées respectivement à 46.9 milliards de dollars US et 67.7 milliards de dollars US, nous espérons franchir la barre de 100 milliards de dollars lors de cette troisième édition » , a-t-il souhaité tout en espérant que « les nombreuses opportunités d’investissements et les transactions qui seront négociées durant ce Forum contribueront au développement de notre continent ».

Dans son discours d’ouverture, la ministre ivoirienne du plan et du développement a pour sa part exprimé la gratitude du Gouvernement à Monsieur Adesina Akinwumi, Président et à la haute direction de la BAD pour le choix de la Côte d’Ivoire pour abriter cette importante rencontre.

Elle a surtout exhorté les investisseurs, les sponsors et les porteurs de projets, et les responsables gouvernementaux qui vont œuvrer pendant ces 3 jours du forum, à faire

preuve d’audace dans la conclusion des transactions financières, et faire de l’édition d’Abidjan de l’AIF un plein succès.

Le forum a pour objectifs de réduire les coûts d’intermédiation et d’accroître les engagements actifs et productifs entre les gouvernements africains et le secteur privé.

L’AIF offre également aux investisseurs un accès à une plateforme structurée proposant des transactions bancables et sans risque.

L’AIF est une plate-forme multipartite et multidisciplinaire dédiée à l’avancement des transactions de partenariat privé et public-privé à des stades de bancabilité, à la levée des capitaux et à l’accélération de leur clôture financière, tout en assurant le suivi des investissements dans ces transactions.

Lancé pour la première fois en 2018, AIF, premier marché d’investissement en Afrique, a réussi à attirer des intérêts d’investissement pour 52 transactions d’une valeur de 40,1 milliards de dollars, provenant de 25 pays.

L’édition d’Abidjan s’achève le 4 novembre prochain.

Rk     Union-Discipline-Travail  Logo Abidjan.net - Abidjan.net Photos

Ceremonie_ouverture_AIF_02112022_2
Côte d’Ivoire : Cérémonie d'ouverture du Forum pour l’investissement en Afrique en présence des chefs d’État du Ghana, l’Éthiopie et du Zimbabwe et de nombreuses personnalités de la finance mondiale.

Cérémonie d’ouverture du Forum sur l’investissement en Afrique (AIF), le discours du Vice-Président Meyliet Tiémoko Koné (02/11/2022).

ouverture-a-abidjan-de-l-africa-invest (3)
Côte d’Ivoire : ouverture du Forum pour l’investissement en Afrique en présence des chefs d’État du Ghana, l’Éthiopie et du Zimbabwe.

La Cérémonie d’ouverture du 3ème AIF (Africa Investment Forum) à Abidjan du 2 au 4 novembre 2022 – au Sofitel Hôtel Ivoire, Abidjan, Côte d’Ivoire.

AIF_Partners_Tadesse_1

The Africa Investment Forum, Africa’s biggest gathering of dealmakers, returns from November 2 to 4 in Abidjan, Cote d’Ívoire. Join Africa50, investors and key stakeholders to discuss Africa’s investment needs.