preloader

Article

An 2 du décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly- Patrick Achi : « Son niveau de service était tel qu’il ne sentait plus son corps»
An 2 du décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly- Patrick Achi : « Son niveau de service était tel qu'il ne sentait plus son corps»

An 2 du décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly- Patrick Achi : « Son niveau de service était tel qu’il ne sentait plus son corps»

hommage-a-amadou-gon-coulibaly-le-premier-ministre-patrick-achi-lance-les-a_bf9ufkurem8
hommage-lancement-a-abidjan-des-activites-commemoratives-de-lan-2-du-deces-_6pci99330z6
hommage-a-amadou-gon-coulibaly-le-premier-ministre-patrick-achi-lance-les-a_lcyip9kme0p
hommage-a-amadou-gon-coulibaly-le-premier-ministre-patrick-achi-lance-les-a_ord540re1e
hommage-lancement-a-abidjan-des-activites-commemoratives-de-lan-2-du-deces-_3fq2xg1yx97
hommage-lancement-a-abidjan-des-activites-commemoratives-de-lan-2-du-deces-_4z3pi45jvnt
hommage-lancement-a-abidjan-des-activites-commemoratives-de-lan-2-du-deces-_qw27ibv6j8
hommage-a-amadou-gon-coulibaly-le-premier-ministre-patrick-achi-lance-les-a_0ehagy8zwzdo
hommage-lancement-a-abidjan-des-activites-commemoratives-de-lan-2-du-deces-_rmgaysuz27
Hommage_a_AGC_An2_2022_Venance_Konan_1

Examens scolaires / Récit : un surveillant pris en flagrant délit de fraude, ce qui lui arriva.

Un bourreau du travail qui a servi son pays jusqu’à son dernier souffle. C’est la confidence faite, hier, par le Premier ministre Patrick Achi sur Amadou Gon Coulibaly (AGC), ancien Premier ministre ivoirien décédé le 8 juillet 2020.

C’était à l’hôtel Sofitel Ivoire (Cocody) à l’occasion de la cérémonie de lancement des activités commémoratives de l’an 2 du décès d’AGC en présence du vice-président Tiémoko Meyliet Koné ; du président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo ; et de l’ancien Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou.

Selon Patrick Achi, Amadou Gon Coulibaly faisait partie de la catégorie d’hommes qui travaillent au point de s’oublier.

« Le niveau du service chez Amadou Gon était tel qu’il ne sentait plus son corps », a-t-il affirmé. Rappelant la journée fatidique de son décès, il a révélé que malgré la douleur qu’il était seul à ressentir ce jour-là, il a laissé le conseil des ministres se poursuivre jusqu’à sa fin.

« Amadou Gon, je l’ai vu tousser une à deux fois.

Il est resté digne et altier.

Il a répondu à toutes les questions.

Peut-être mieux que d’habitude ce jour.

Il considérait que le conseil des ministres était sacré, qu’il ne fallait pas l’interrompre.

À la fin, le Président lui a dit « Amadou suis-moi ».

Quand il partait, je l’ai vu fléchir un peu.

Il s’est fait aider par Masséré Touré.

C’était la dernière fois que je le voyais », a souligné le chef du gouvernement.

Cette cérémonie de lancement a été couplée avec la remise de diplômes aux auditeurs de la première promotion de l’Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly au nombre de 94.

Le Premier ministre a félicité ces derniers d’avoir choisi la voie de la formation pour servir leur pays. »

En décidant de vous former, vous bannissez la voie de la contestation violente », a-t-il ajouté.

Selon lui, AGC croyait à l’importance de l’action politique pour changer la vie de ses concitoyens.

«Je vous encourage à lui faire honneur et à vous engager au service de la Côte d’Ivoire », a-t-il invité.

L’ancien Premier ministre béninois, Lionel Zinsou, s’adressant à son tour à ceux-ci, a dit d’eux qu’ils sont les « héritiers » de feu Amadou Gon Coulibaly qu’il a présenté comme un homme passionné, travailleur, compétent et rigoureux.

Il a en outre souligné l’importance pour la sous-région d’abriter un instrument dédié à la formation des acteurs politiques.

Car, a-t-il ajouté, «nous avons besoin de rationaliser la politique sous nos tropiques».

Le ministre de la Jeunesse, de la Promotion de l’emploi-jeune et du Service civique Mamadou Touré, initiateur de cet institut, a rappelé que les objectifs visés par sa création sont de mettre en évidence les valeurs qui étaient incarnées par AGC et de les transmettre à la jeune génération de politiciens.

La cérémonie a, par ailleurs, servi de cadre à la signature de convention entre l’Institut et le RHDP pour la formation de ces militants et responsables politiques.

Le ministre Mamadou Touré a fait observer, à cet effet, que les portes de l’Institut sont ouvertes à toutes les formations politiques du pays.

Ce matin, au siège de l’Institut de Formation politique AGC,  il est prévu un  panel de haut niveau avec le Premier ministre Lionel Zinsou, le ministre Alpha Barry…

Après Abidjan, les prochaines étapes de cette commémoration seront Daloa, Yamoussoukro, Bouaké et Korhogo pour l’apothéose le 8 juillet.

Rahoul Sainfort

hommage-a-amadou-gon-coulibaly-le-premier-ministre-patrick-achi-lance-les-a_ord540re1e

Le Premier Ministre Patrick Achi raconte ses dernières heures vécues avec feu le premier ministre Amadou Gon Coulibaly au Palais.

Hommage_a_AGC_An2_2022_Venance_Konan_1

Venance KONAN fait des révélations sur Feu le Premier Ministre AGC. 

Hommage_a_AGC_An2_2022_AGC_2
Feu le premier ministre Amadou Gon Coulibaly un homme d'état à jamais dans nos cœurs.

Feu le premier ministre Amadou GON Coulibaly A jamais dans le cœur des ivoiriennes et des Ivoiriens.