preloader

Article

Axe Daoukro-N’gattakro : 3 dangereux coupeurs de routes abattus.
Axe Daoukro-N'gattakro : 3 dangereux coupeurs de routes abattus.

Axe Daoukro-N’gattakro : 3 dangereux coupeurs de routes abattus.

636393ac-a15d-40e1-a091-4eedca3b2616
Bravo à nos gendarmes pour cette action salvatrice. Image d'illustration.

Axe Daoukro-N'gattakro : 3 dangereux coupeurs de routes abattus.

Bravo à nos gendarmes pour cette action salvatrice. Image d’illustration.

Fin de parcours pour des bandits de grand chemin. Les éléments de la Brigade de Sécurité Rurale 2 (BSR 2, Gendarmerie) de Bouaké viennent de mettre hors d’état de nuire trois (03) dangereux coupeurs de routes.

Selon ce qu’il nous a été rapportés par des sources sécuritaires concordantes, les faits se sont déroulés ce mardi 05 Juillet matin, à 09 heures 55, à 16 km de Daoukro, sur l’axe menant à N’gattakro (Centre-Est ivoirien).

C’est en exploitant un renseignement que les éléments de la BSR2 de Bouaké ont réussi à mettre fin aux activités lugubres de ces trois 03) coupeurs de route.

Armés d’une Kalashnikov et d’une machette, ils tentaient de s’installer à proximité du village de N’gattakro en vue de mener des attaques sur cet axe routier lorsqu’ils ont été surpris par les gendarmes.

À la vue des FDS, les malfrats ouvrent le feu dans leur direction. La riposte de nos valeureux gendarmes est immédiate et fatale aux assaillants.

Les forces de sécurité ivoiriennes mènent une lutte acharnée contre la criminalité (image d’archives).

Le bilan de cet échange de tirs donne trois (03) individus abattus non identifiés. Comme matériels saisis, une Kalashnikov à crosse sciée, un chargeur garni de cinq (05) munitions, une machette et deux (02) téléphones portables ont été récupérés sur les quidams, avons-nous appris.

Alertés plus tard vers 11 heures, les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Daoukro se sont déportés sur zone où ils ont procédé aux constatations d’usage.

Les corps sans vie des coupeurs de routes ont été enlevés par les services des pompes funèbres de la ville.

Les différentes autorités administratives et judiciaires ont été informées.

Et une enquête ouverte.

Les deux téléphones cellulaires saisis devraient d’ailleurs aider les fins limiers de la Gendarmerie.

by Patrick Russel (via Opera News)