preloader

Article

Business Forum Afrique de l’Ouest – Union- Européenne : Patrick Achi fait un plaidoyer pour des investissements massifs.
Business Forum Afrique de l'Ouest - Union- Européenne : Patrick Achi fait un plaidoyer pour des investissements massifs.

Business Forum Afrique de l’Ouest – Union- Européenne : Patrick Achi fait un plaidoyer pour des investissements massifs.

Business_Forum_CEDEAO_UE_16062022

Business Forum Afrique de l'Ouest - Union- Européenne : Ppatrick Achi fait un plaidoyer pour des investissements massifs.

Important événement de la communauté des hommes d’affaires et du patronat de la CEDEAO et de l’Union européenne.

La première édition du Business forum Afrique de l’Ouest-Union européenne s’est ouverte ce jeudi 16 juin 2022 au Sofitel Hôtel Ivoire autour du thème « Transformation des économies d’Afrique de l’Ouest à travers un partenariat renforcé entre les acteurs privés européen et ouest-africain ».

Dans son discours inaugural, le Premier ministre Patrick Achi a félicité les initiateurs de ce forum qui  met en lumière le rôle primordial et déterminant du secteur privé national et international dans la quête d’une résilience durable des économies et l’amélioration des conditions de vies des populations.

Aussi a-t-il plaidé pour des investissements massifs.

« Le moment nous semble tout indiqué pour faire le plaidoyer de mobilisation importante de ressources pour financer des infrastructures routières, aéroportuaires, ferroviaires, portuaires afin de faciliter l’accès à des marchés de plus en plus importants dans le sous-continent », a exhorté le Premier ministre ivoirien.

Pour lui, le forum d’affaires avec les entreprises européennes et les entreprises de la sous-région est une opportunité unique pour renforcer d’une part les relations commerciales entre l’Europe, la Côte d’Ivoire et la sous-région et permettre d’autre part aux acteurs publics et privés de l’Afrique de l’Ouest et de l’Union Européenne, de développer des chaines de valeur locales à fort potentiel de transformation économique et de progrès humains.

Au  cours du panel d’ouverture qui s’est articulé sur le thème « Partenariat Afrique de l’Ouest-Union européenne : Allons ensemble », la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la diaspora, Kandia Camara, a appelé à un secteur privé plus fort et dynamique pour créer des emplois et transformer l’économie de la Côte d’Ivoire à travers son industrialisation.

Cette rencontre, a-t-elle souligné, est donc une aubaine pour actionner les leviers d’accélération de la croissance du secteur privé et d’établir une passerelle de dialogue entre le secteur privé et les pouvoirs publics.

« Le moment est favorable pour motiver davantage d’entreprises européennes à investir en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest.

Ce forum est un cadre propice pour que les entreprises se rencontrent, nouent des liens et concluent des partenariat », a déclaré l’ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, Jobst von Kirchmann.

Sur le slogan de la rencontre, « Allons ensemble, il a relevé l’importance pour les entreprises européennes d’avoir des partenaires locaux car même si elles ont la technique, elles ne connaissent pas les réalités locales.

Appel à un esprit de « co-traitance » et non de « sous-traitance »

Jean-Marie  Ackah, président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), a appelé à un « esprit de co-traitance » et non de « sous-traitance » entre les entreprises européennes et africaines.

Cette première édition voit la participation de plus de 700 entreprises d’Afrique occidentale et d’Europe. Financé par l’UE, le Business forum Afrique de l’Ouest-Union européenne a pour objectif d’accroître le potentiel d’attractivité de la Côte d’Ivoire pour les investisseurs privés et de stimuler les échanges commerciaux entre les pays de la CEDEAO et l’Union Européenne, dans le but de booster les investissements directs étrangers et la croissance économique.

Au menu du forum, on note des panels et conférences avec des personnalités inspirantes, des experts, des hommes et femmes d’horizons divers venus partager leurs expériences.

Le forum entend favoriser l’établissement de partenariats d’affaires et de collaboration entre les organisations privées ouest africaines et européennes, les entreprises de l’Afrique de l’Ouest entre elles d’une part et entre les entreprises privées de l’Afrique de l’Ouest et de celles de l’UE d’autre part.

L’objectif étant de favoriser la signature d’accords (achat/ventes ou investissement ou institutionnels) et d’en évaluer l’impact à l’issue du forum.

Selon les organisateurs, un cadre sera mis en place pour assurer le suivi des conclusions du forum afin que les contacts noués débouchent sur des contrats formels.

Cette première édition Business forum Afrique de l’Ouest-Union européenne prend fin ce vendredi 17 juin 2022.

Yves Kalou