preloader

Article

Chantier du 4ème pont d’Abidjan : le Groupe chinois CSCEC avance avec assurance.
Chantier du 4ème pont d'Abidjan : le Groupe chinois CSCEC avance avec assurance.

Chantier du 4ème pont d’Abidjan : le Groupe chinois CSCEC avance avec assurance.

36bd4a9bd7904e798b28b32d4fe99250
Chantier du 4ème pont d'Abidjan : le Groupe chinois CSCEC (China State Construction Engineering Corporation) avance avec assurance.
9a7c84da9d2d4eb7bfb85db19e461846
ab40ad48caa04db2b844e136e3d87752
Le projet a permis de créer plus de 1 500 emplois à Abidjan, en offrant des salaires et des avantages sociaux compétitifs, tout en mettant l'accent sur le développement de carrière des employés et en améliorant les compétences professionnelles du personnel local par le biais de la formation.
9f621316106042dd96d6910486d66fd9
Le personnel de CSCEC en compagnie de jeunes visiteurs dans leurs locaux.
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_1
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_2
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_3
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_4
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_5
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_6
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_7
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_8
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_9
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_10
Chantier_4eme_Pont_Abidjan_10062022_11

Chantier du 4ème pont d'Abidjan : le Groupe chinois CSCEC avance avec assurance.

Le vendredi dernier 10 juin 2022, le Premier ministre Patrick Achi a effectué le déplacement sur le chantier du 4ème pont pour constater l’état d’avancement des travaux prévus s’achever fin 2022.

Les travaux du 4ème pont avancent à grands pas.

Les visites des hautes autorités du pays sur le chantier pour démontrer aux chefs d’ouvrage et à la société en charge de réaliser les travaux afin de démontrer l’intérêt qu’elles accordent à l’aboutissement de ce projet ne manquent pas.

Le vendredi dernier, c’est au tour du Premier ministre de se rendre sur le chantier en compagnie de plusieurs membres du gouvernement ivoirien. Amédée Koffi Kouakou, Bruno Nabagné Koné, Beugré Mambé, respectivement Ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier, Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, et Ministre-Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, faisaient partie de la délégation de Patrick Achi.

Le cortège a suivi l’itinéraire 4ème Pont Yopougon-Plateau, la sortie Ouest vers Dabou et la sortie Est de Yopougon vers Abobo et Anyama.

« Des chantiers spectaculaires où travaillent des milliers d’Ivoiriennes et d’Ivoiriens, tous mobilisés et concentrés. Des chantiers immenses, avec des investissements cumulés de 250 milliards de FCFA », a rappelé le chef du Gouvernement, avant de révélé que « les travaux avancent bien ».

Patrick Achi a en outre appelé les parties impliquées dans cet ouvrage à plus d’effort pour tenir les délais de livraison.

Cet appel du Premier ministre, le Groupe CSCEC en fait d’ailleurs son sacerdoce.

Le mardi dernier 7 juin, lorsque nous étions dans ses locaux à Attécoubé (Boribana), les patrons multipliaient les rencontres au sommet pour peaufiner minutieusement les derniers réglages. Quand bien même ils étaient moins bavards, il se dégageait un air d’assurance s’inscrivant dans les attentes des autorités ivoiriennes.

C’est en 2018 que le géant chinois CSCEC (China State Construction Engineering Corporation) a remporté le marché du 4(ème) pont d’Abidjan, qui va relier la commune du Plateau à celui de Yopougon.

Sur huit (08) entreprises d’envergure internationale – 05 firmes chinoises, le Marocain SGTM, le Suisse SBI International et l’Egyptien Arab Contractor –, qui ont pris part à l’appel d’offres de l’Etat ivoirien pour la construction du 4ème pont, c’est le groupe CSCEC qui a raflé la mise avec une particularité de proposer l’offre la moins-disante avec un ouvrage performant de très longue durée.

Sa réalisation – officiellement en 30 mois – viendra comme une bouffée d’oxygène pour les automobilistes contraints d’affronter les bouchons de l’unique voie du Banco.

Dans le même temps, le géant chinois est profondément impliqué dans le développement des communautés locales et environnantes au cours de ses projets de construction.

La société a activement contribué à la construction de routes et d’installations de services publics pour les conseils de village résidents et a parrainé le développement des écoles locales.

En outre, le projet a permis de créer plus de 1 500 emplois à Abidjan, en offrant des salaires et des avantages sociaux compétitifs, tout en mettant l’accent sur le développement de carrière des employés et en améliorant les compétences professionnelles du personnel local par le biais de la formation.

Le personnel de CSCEC en compagnie de jeunes visiteurs dans leurs locaux

Il faut noter que la Côte d’Ivoire n’est pas le premier « théâtre des opérations » de CSCEC classé 13ème parmi les Top 500 mondiales des géants du BTP.

Ce géant chinois, identifié comme plus grand et plus professionnel dans le secteur des travaux de construction et d’ingenieering, a déjà fait ses preuves en Afrique en matière d’infrastructures économiques de pointe, notamment en Algérie avec l’extension de l’aéroport international d’Alger, la construction de l’université de Constantine, d’une grande mosquée architecturale, etc. et en Egypte dans la construction du centre des affaires du nouveau Caire (nouvelle capitale du pays).

CSCEC est donc une entreprise avec laquelle les autorités ivoirienne chorus dans la réalisations de grands oeuvres qui, selon le Premier ministre Patrick Achi, « vont révolutionner la ville et la vie à Abidjan ».

Pour y arriver, il est plus qu’opportun de créer une atmosphère favorable autour de ce géant chinois.

Saint-Claver Oula

4ème pont d’Abidjan avance 2022 : Premier ministre de se rendre sur le chantier en compagnie de plusieurs membres du gouvernement ivoirien. Amédée Koffi Kouakou, Bruno Nabagné Koné, Beugré Mambé, respectivement Ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier, Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, et Ministre-Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, faisaient partie de la délégation de Patrick Achi. Le cortège a suivi l’itinéraire 4ème Pont Yopougon-Plateau, la sortie Ouest vers Dabou et la sortie Est de Yopougon vers Abobo et Anyama.