preloader

Article

Cherté de la vie : Le gouvernement demande le «contrôle citoyen».
Cherté de la vie : Le gouvernement demande le «contrôle citoyen».

Cherté de la vie : Le gouvernement demande le «contrôle citoyen».

cherte
«J’ai appelé au contrôle citoyen», a rappelé le ministre, en revenant sur les numéros verts mis à la disposition de la population..

Cherté de la vie : Le gouvernement demande le «contrôle citoyen».

Abordée quasiment à tous les conseils des ministres, la question de la cherté de la vie a une fois de plus figurée ce mercredi à la table des échanges.

D’après Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, le chef de l’Etat a salué les mesures prises pour maîtriser l’inflation en Côte d’Ivoire.

Une inflation qui se situe parmi les plus faibles sur le continent, selon Amadou Coulibaly, avec un taux de 5%. Alors que dans certains pays, il est de 15, voire 27%.

Le gouvernement continuera ses efforts, au dire de M. Coulibaly, pour faciliter le quotidien des Ivoiriens. Il a ainsi maintenu le plafonnement de certains produits, dont le gasoil.

Ce qui porte à 405 milliards FCFA les subventions apportées au secteur des hydrocarbures, à fin juin, selon le porte-parole du gouvernement.

Concernant les commerçants qui continuent à pratiquer des prix non autorisés, le ministre a demandé aux Ivoiriens de jouer leur devoir de citoyen en les dénonçant.

«J’ai appelé au contrôle citoyen», a rappelé le ministre, en revenant sur les numéros verts mis à la disposition de la population.

Raphaël Tanoh