preloader

Article

Côte d’Ivoire. Hamed Bakayoko fait pleurer Alassane Ouattara.
Côte d’Ivoire. Hamed Bakayoko fait pleurer Alassane Ouattara.

Côte d’Ivoire. Hamed Bakayoko fait pleurer Alassane Ouattara.

Hamed Bakayoko fait pleurer Alassane Ouattara_CIVi_1

Côte d’Ivoire. Hamed Bakayoko fait pleurer Alassane Ouattara.

Aéroport Félix Houphouët-Boigny, samedi 13 mars.Il est exactement 16 heures, lorsque six officiers de l’armée ivoirienne gravissent les marches de l’échelle de coupée de l’avion présidentiel, pour en sortir le cerceuil vêtu des couleurs du drapeau national orange, blanc, vert, contenant la dépouille du désormais ex Premier ministre Hamed Bakayoko. C’est la consternation totale.

Le premier citoyen, le Président de la République, arrivé quelques minutes plus tôt accompagné de son épouse, ne contenait plus ses larmes.

Il est pris par la main gauche par la Première dame, Dominique et soutenu dans cette douleur par tous les membres du gouvernement, les guides religieux, toutes les représentations diplomatiques accréditées en Côte d’Ivoire mais surtout par les populations ivoiriennes, particulièrement les jeunes, tous de blanc vêtus, qui ont tenu à être présents pour cette première étape du programme des obsèques.

Homme de foi, de religion musulmane, c’est l’Imam Ibrahim Koné au nom du COSIM qui devant la dépouille a dit ceci : « Allah, ta volonté est la justice et elle s’est accomplie. Point de divinité à part Lui ( Allah). Hamed Bakayoko a fini sa mission sur terre.

Mais chers Ivoiriens, notre pays, la Côte d’Ivoire est durement frappé depuis un an, avec le rappel à Allah du Cheick Boikary Fofana, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, du ministre Sidiki Diakité et c’est Hamed Bakayoko. Il est donc temps, chers Ivoiriens qu’on se mette ensemble pour prier pour notre pays. »

D’autres guides religieux ont fait des bénédictions pour le repos de l’âme de l’illustre disparu.

Le couple présidentiel, l’épouse et les enfants du défunt se sont ensuite recueillis devant le cerceuil d’ Hamed Bakayoko.

A 16 h 30, le cortège quitte l’aéroport et prend la direction de l’Ivoirienne de Sépulture (IVOSEP) à Treichville, en attendant les hommages de la Nation le mercredi 17 mars et la levée du corps le lendemain, jeudi, pour sa ville d’origine Séguéla où l’inhumation aura lieu le vendredi 19 mars.

Âgé de 56 ans, le PM est décédé mercredi 10 mars Fribourg, en Allemagne des suites d’un cancer fulgurant.