preloader

Article

Côte d’Ivoire : ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme.
Côte d’Ivoire : ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme.

Côte d’Ivoire : ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme.

Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_2
Le ministre d`Etat, chargé de la Défense de Côte d`Ivoire, Téné Birahima Ouattara, a procédé à l`ouverture du premier colloque international de l`Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), un centre régional basé dans le pays.
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_8
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_7
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_4
L'Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, a annoncé qu’en 2022, l’Union européenne fera son entrée dans le projet de création de l’Académie Internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT)
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_6
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_5
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_3
Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_1

Côte d’Ivoire : ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme.

Le ministre d’Etat, chargé de la Défense de Côte d’Ivoire, Téné Birahima Ouattara, a procédé jeudi à Abidjan à l’ouverture du premier colloque international de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), un centre régional basé dans le pays.

Ce premier colloque de l’Institut de recherche stratégique (IRS) de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) se tient autour du thème : "Terrorisme au Sahel et en Côte d’Ivoire : entre convergence et spécificités".

"Compte tenu de son caractère transfrontalier, la lutte contre le terrorisme ne peut être mené en vase clos", a fait observer M. Téné Birahima, pour qui cela requiert une bonne collaboration entre Etats et exige une synergie et complémentarité d’actions.

Pour le gouvernement ivoirien, la lutte contre le terrorisme est une "priorité", ainsi que "la sécurité des Ivoiriens et de l’ensemble des populations qui vivent ici est au cœur de la politique du chef de l’Etat Alassane Ouattara", a-t-il dit.

Le 30 avril 2017 à Abidjan, les présidents Macron et Alassane Ouattara ont officialisé leur volonté commune de créer une académie internationale dédiée à la lutte contre le terrorisme en réponse à la volonté de nombreux pays d’Afrique de développer des capacités de lutte antiterroriste.

Ce projet a pour objectif de disposer d’un instrument de formation et de réflexion afin d’outiller tous les acteurs impliqués dans la lutte contre ce fléau et à tous les niveaux d’intervention. L’AILCT se veut un instrument de stabilité politique et de développement économique durable.

De 2017 à ce jour, l’AILCT a accueilli plus de 300 stagiaires venus d’une douzaine de pays africains qui ont été formés à la lutte et à la gestion d’une crise terroriste. En outre, les premières infrastructures de l’académie seront inaugurées dans les prochains mois.

L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, a dans un discours, souligné que cette académie "a la vacation dès 2022 de mettre en place une gouvernance partagée entre tous les pays et les organisations internationales".

Une conférence des donateurs sera organisée à Paris en juin 2021 dans le but de mobiliser des financements pour accroître les capacités de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme.

Et dès 2022, l’Union européenne interviendra pour appuyer ce centre.

Cela devrait permettre de partager les stratégies de lutte contre le terrorisme, mais également de mettre en place un véritable réseau international dans l’optique de renforcer les capacités des Etats face au terrorisme.

La Côte d’Ivoire a été frappée pour la première fois par un acte terroriste, en mai 2016, à Grand-Bassam, à 40 Km au Sud-est d’Abidjan. La deuxième attaque est survenue en juin 2020 au poste frontière de Kafolo, dans l’extrême Nord ivoirien.

Le pays a connu en mars 2021 une deuxième attaque meurtrière au poste de Kafolo.

Près de 70 invités participent à ce premier colloque qui regroupe des acteurs institutionnels issus de tous les ministères impliqués dans la lutte contre le terrorisme, ainsi que des ambassadeurs et représentants d’organisations internationales.

Ouverture du colloque de l’académie contre le terrorisme_mindef_2021_TBO_CIV_4

Académie internationale de lutte contre le terrorisme : L’Ambassadeur de France, Jean-Christophe Belliard, annonce l’entrée de l’Union européenne.

Le jeudi 22 avril 2021, l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, a annoncé qu’en 2022, l’Union européenne fera son entrée dans le projet de création de l’Académie Internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) en construction à Jacqueville, en Côte d’Ivoire.

Il a fait l’annonce au Colloque de lancement de l’Institut de recherche stratégique (IRS) de ladite Académie, tenu au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.

« Après le lancement de l’école des cadres en 2019, nous avons inauguré en 2020 le centre d’entraînement des unités spéciales. Nous voici aujourd’hui rassemblés pour l’ouverture de l’ouverture de l’Institut de recherche stratégique (IRS).

Je voudrais dire merci à vous tous qui êtes venus ce matin.

Beaucoup d’entre vous se sont déjà rendus sur le terrain à Jacqueville. Ce qui leur a permis de constater que l’Académie Internationale de lutte contre le terrorisme est effectivement sortie de terre.

Merci ont déjà concrétisé leur participation à notre projet, avec mention spéciale à l’Union européenne qui va s’engager de façon très significative dès 2022 », a-t-il révélé.

Pour lui, le projet se voulant international afin de lutter efficacement contre le terrorisme au Sahel et au-delà, il est temps pour que les pays qui hésitent encore à adhérer, le fassent .

Et le diplomate français de revenir sur la particularité du projet : « Ce projet est en effet unique en son genre, en sa dimension interministérielle , ce qui permettra d’apprendre à mettre en synergie, l’ensemble des acteurs institutionnels, pour lutter contre le terrorisme à travers l’action des ministères qui apportent des contributions spécifiques dans ce combat.

C’est à dire, défense, intérieur, justice, économie et finance. l’Académie est également unique par les trois camps complémentaires qu’elle va couvrir. Celui de la réflexion stratégique qui est le pourquoi d’aujourd’hui, sur la conception opérationnelle et celui de l’intervention antiterroriste à proprement dite.

Cette académie est également unique par sa dimension multinationale. Car, a vocation, dès 2022, à mettre en place une gouvernance partagée entre tous les pays et organisations internationales qui souhaiteront s’impliquer concrètement dans ce projet.

Nous souhaitons également que cette dimension multinationale soit l’occasion d’un partage d’expérience. Ce qui permettra à chacun de témoigner leur stratégie de lutte sur le terrorisme, mais également et surtout, de mettre en place un véritable réseau international d’experts dans ce domaine », a-t-il appelé.

C’est au cours du sommet Union européenne – Union Africaine du 29 au 30 novembre 2017 à Abidjan que le Président ivoirien Alassane et son homologue français Emmanuel Macron avaient évoqué l’idée de la construction de l’AILCT.

L’Ambassadeur Jean-Christophe Belliard s’est réjoui de ce que le projet ait pris forme.