preloader

Article

Décès du premier ministre : la disparition d’Hamed Bakayoko « nous plonge dans une immense tristesse » (Dominique Ouattara).
Décès du premier ministre : la disparition d’Hamed Bakayoko "nous plonge dans une immense tristesse" (Dominique Ouattara)

Décès du premier ministre : la disparition d’Hamed Bakayoko « nous plonge dans une immense tristesse » (Dominique Ouattara).

Collaborateurs_Primature_pient_PM_CIV_6
Collaborateurs_Primature_pient_PM_CIV_10
Collaborateurs_Primature_pient_PM_CIV_11

Décès du premier ministre : la disparition d’Hamed Bakayoko "nous plonge dans une immense tristesse" (Dominique Ouattara).

C’est avec une vive émotion que je vous écris ce mot à la suite du décès de mon filleul, mon fils, le Premier Ministre Hamed BAKAYOKO.

Hamed était un homme au grand cœur, affable et sociable, c’était un rassembleur aimé de tous, avec un charisme exceptionnel.

Il affichait une stature de grand homme d’Etat. Sa disparition nous plonge dans une immense tristesse.

Mes pensées les plus affectueuses vont vers son épouse Yolande et ses enfants qu’il aimait tant.

J’adresse mes condoléances les plus attristées à la grande famille BAKAYOKO ainsi qu’à tous les ivoiriens.

Le Président Alassane Ouattara, qui le considérait comme son fils et moi même, avons toujours été l’objet de sa profonde affection. Sa loyauté fut à toute épreuve. Nous ne l’oublierons jamais.

Que le Tout Puissant l’accueille dans son Paradis.
Prions pour le repos de son âme.

D.O.

Dominique Ouattara pleure Hamed Bakayoko, "son fils au grand cœur".

La Première dame, Dominique Ouattara, a rendu ce jeudi hommage à "son fils" Hamed Bakayoko, décédé un jour plus tôt d’"un cancer fulgurant" en Allemagne.

"C’est avec une vive émotion que je vous écris ce mot à la suite du décès de mon filleul, mon fils, le Premier ministre Hamed Bakayoko »z, a-t-elle twitté d’entrée.

Evacué le 18 février dernier en France pour "une grosse fatigue", l’annonce de la mort de Hamed Bakayoko, en Allemagne, a été annoncée officiellement ce mercredi 10 mars sur les antennes de la télévision publique nationale ivoirienne, des suites "d’un cancer fulgurant".

"Pour Dominique Ouattara, "Hamed était un homme au grand cœur, affable et sociable, c'était un rassembleur aimé de tous, avec un charisme exceptionnel. Il affichait une stature de grand homme d'Etat.

Sa disparition nous plonge dans une immense tristesse. Mes pensées les plus affectueuses vont vers son épouse Yolande et ses enfants qu’il aimait tant".

Hamed Bakayoko était marié et père de quatre enfants. Il avait 56 ans.

"J'adresse mes condoléances les plus attristées à la grande famille BAKAYOKO ainsi qu'à tous les ivoiriens. Le Président Alassane Ouattara, qui le considérait comme son fils et moi même, avons toujours été l'objet de sa profonde affection. Sa loyauté fut à toute épreuve. Nous ne l'oublierons jamais", a terminé madame Ouattara.

Un deuil national de huit jours à compter de ce vendredi 12 mars a été décrété officiellement.