preloader

Article

Défis de la sécurité alimentaire : Bonoua accueille la 4e édition de la ‘‘Journée du planteur Palmci’’.
Défis de la sécurité alimentaire : Bonoua accueille la 4e édition de la ‘‘Journée du planteur Palmci’’

Défis de la sécurité alimentaire : Bonoua accueille la 4e édition de la ‘‘Journée du planteur Palmci’’.

130293
Défis de la sécurité alimentaire : Bonoua accueille la 4e édition de la ‘‘Journée du planteur Palmci’’

Défis de la sécurité alimentaire : Bonoua accueille la 4e édition de la ‘‘Journée du planteur Palmci’’

Palmier bon

La 4e édition de la Journée du planteur Palmci se tient les 11 et 12 novembre 2022, à Bonoua, sur le thème : « La filière palmier à huile ivoirienne face aux défis de la sécurité alimentaire ».

Cette journée vise à célébrer les meilleures performances des acteurs de la chaîne de valeur Palmci ;

encourager les planteurs à la pratique d’une agriculture durable, notamment l’engagement « zéro déforestation » ;
sensibiliser les planteurs villageois aux bonnes pratiques agricoles ;
offrir une plateforme commerciale directe aux partenaires de la filière ;

communier avec les populations de la zone de Bonoua, zone à fort potentiel agricole.

Après trois années d’interruption, en raison de la crise sanitaire du Covid-19, les acteurs de la filière du palmier à huile ouvriront, pour l’édition 4, des pistes de réflexion sur les problématiques de la sécurité alimentaire.

Et ce, afin de pallier les déficits en huile végétale de la sous-région, principalement en zones Uemoa et Cedeao.

Il faut noter que cette journée sera marquée par la journée dite « On » dédiée au volet institutionnel.

Elle concerne le panel et la récompense des meilleurs planteurs et acteurs de la filière du palmier à huile.

La journée « Off » est destinée à la foire, aux activations commerciales et aux divertissements.

A noter que « la Journée du planteur Palmci » est le rendez-vous incontournable des acteurs de la filière en Côte d’Ivoire, à savoir les planteurs, les acheteurs, les transporteurs, les sociétés coopératives et partenaires.

Par Salif D. Cheickna