preloader

Article

En Australie, des inondations spectaculaires forcent des milliers de personnes à évacuer.
En Australie des inondations spectaculaires forcent des milliers de personnes à évacuer.

En Australie, des inondations spectaculaires forcent des milliers de personnes à évacuer.

MjAyMjA3MTY4MzVjY2RhZDc3ODNhZDZiYzc5ZjMwMmJkNGMwZTQ
MjAyMjA3OTRhMWExNzM4ZWQzNDI4NTE4NTQ0MzRlMjA5ZDZkYWQ
MjAyMjA3OWQ5M2Y1OTE5NDEyYzExMTJkYmY3NjIyMTM0ZWUyNGY
MjAyMjA3YmE1NWM2OWRlZDM5MjAwYzZkNTRiMDA5MzNmMGQ0YTY
MjAyMjA3ZTUwMDdlODkyMjc5ZmViMjM5YWI0Y2JlMzI3NDc2OTA

En Australie, des inondations spectaculaires forcent des milliers de personnes à évacuer.

Les effets du dérèglement climatique n'arrivent pas qu'en Côte d'Ivoire quoi qu'en disent les idéologues et les esprits chagrins le gouvernement est à la tâche.

L’Australie, particulièrement éprouvée par le changement climatique, est en proie à des inondations, forçant près de 50 000 personnes à évacuer. Les crues, les pluies diluviennes et les vents violents ont également entraîné des coupures de courant dans quelque 19 000 foyers, ce mardi 5 juillet 2022.

Des enfants se déplacent en kayak dans les eaux de crue qui ont inondé la ville de Yarramalong sur la côte centrale, au nord de Sydney, en Australie, le 5 juillet 2022.
Des enfants se déplacent en kayak dans les eaux de crue qui ont inondé la ville de Yarramalong sur la côte centrale, au nord de Sydney, en Australie, le 5 juillet 2022. | JEREMY PIPER /EPA / MAXPPP

 

Les rivières en crue à la suite de quatre jours de pluies diluviennes ont submergé maisons et routes, contraignant ce mardi 5 juillet 2022 des dizaines de milliers d’habitants de Sydney à quitter leur domicile.

Les inondations, de fortes précipitations et des vents violents ont entraîné des coupures de courant dans quelque 19 000 foyers.

Des personnes se tiennent à côté d’une station-service inondée en raison de pluies torrentielles dans la banlieue de Camden à Sydney, le 3 juillet 2022. | MUHAMMAD FAROOQ / AFP

L’Australie est particulièrement éprouvée par le changement climatique, régulièrement frappée par des sécheresses, des feux de forêt dévastateurs, sans compter des inondations répétées et de plus en plus intenses.

« Sydney n’est pas hors de danger, ce n’est pas le moment de se relâcher », a déclaré Carlene York, responsable des services d’urgence de cet État.

Une zone inondée par le débordement de la rivière Hawkesbury en raison des pluies torrentielles dans la banlieue de Windsor à Sydney, le 4 juillet 2022. | SAEED KHAN / AFP

Le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Dominic Perrottet, a appelé la population à se conformer aux ordres d’évacuation, affirmant que « cet événement est loin d’être terminé ».

Le gouvernement fédéral a déclaré l’état de catastrophe naturelle dans 23 régions inondées de Nouvelle-Galles du Sud, débloquant ainsi des aides pour les habitants sinistrés.

« L’une des inondations les plus terrifiantes que j’ai connu »

Ces fortes précipitations se sont abattues sur un sol déjà en partie détrempé ce qui a entraîné une rapide montée des eaux, notamment dans la banlieue ouest de Sydney.

Des promeneurs se tiennent au bord des eaux de crue dans une rue résidentielle après les fortes pluies dans la banlieue de Windsor à Sydney, en Australie, le 5 juillet 2022. | LOREN ELIOTT / REUTERS

De nombreux habitants touchés par ce nouvel épisode météorologique avaient déjà été victimes des inondations successives de la côte est qui, en 2021 et en mars, ont fait plus d’une vingtaine de morts.

Les épisodes de fortes chaleurs vous inquiètent-ils ?

« C’est si soudain, vous ne pouvez même pas sortir aussi vite, vous ne pouvez même pas déplacer quoi que ce soit », a raconté à l’AFP Jenny Lee, une habitante de Shanes Park, dans la banlieue ouest de Sydney.

Dans la banlieue ouest de Windsor, Tyler Cassel a quitté précipitamment sa maison à bord d’un canoë.

« L’eau est montée très vite, plus vite que d’habitude », a-t-il déclaré à la chaîne australienne ABC.

« C’est l’une des inondations les plus terrifiantes que j’ai eu à connaître ».

Des habitants regardent les bâtiments inondés près de l’ancien pont de Windsor, le long de la rivière Hawkesbury en crue, au nord-ouest de Sydney, le 4 juillet 2022. | SAEED KHAN / AFP

La plupart des régions affectées se situent en aval du barrage Warragamba, à l’ouest de Sydney, qui a débordé.

Il fournit la majeure partie de l’eau potable de la ville.

La pluie s’est calmée dans certaines régions de Sydney, mais les alertes aux inondations vont probablement persister pendant plusieurs jours, a prévenu Jane Golding des services météorologiques de cet État.

Ouest-France