preloader

Article

Le gouvernement déterminé à trouver des accords avec les syndicats pour la nouvelle trêve sociale.
Le gouvernement déterminé à trouver des accords avec les syndicats pour la nouvelle trêve sociale.

Le gouvernement déterminé à trouver des accords avec les syndicats pour la nouvelle trêve sociale.

tr-1-920x425
Les membres gouvernement et les organisations et faîtières syndicales des fonctionnaires et agents de l’Etat, lundi 20 juin 2022 à Grand-Bassam.

Le gouvernement déterminé à trouver des accords avec les syndicats pour la nouvelle trêve sociale.

La ministre de la Fonction publique, Anne Désirée Ouloto, a réitéré sa détermination à trouver des accords avec les organisations et faîtières syndicales des fonctionnaires et agents de l’Etat pour la nouvelle trêve sociale, lundi 20 juin 2022 à Grand-Bassam.

Présidant au nom du Premier Ministre, Patrick Achi, la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’évaluation des accords et de la trêve sociale conclue en 2017 entre le gouvernement et les organisations syndicales de la Fonction publique, Mme Ouloto  a insisté sur l’intérêt des travaux qui vont aboutir à des propositions pour la signature d’un nouveau protocole d’accord.

«Dans ce cadre, le Comité ad ’hoc mis en place aura à charge de valider ce bilan en même temps que les documents compilés par mes services, et de proposer une matrice des revendications nouvelles et un chronogramme à soumettre au Premier Ministre, en vue du démarrage officiel des négociations », a-t-elle relevé.

Souhaitant des discussions dans un esprit fraternel, la ministre de la Fonction publique a exhorté chaque participant à rester focus sur les discussions, en ayant à l’esprit la nécessité de concilier absolument, avec intelligence, pragmatisme et sérénité, les intérêts des parties.

«Je reste assurée que nous sommes tous engagés dans cette perspective et que sur chacun des points à discuter, nous trouverons inlassablement des accords pour notre bien à tous », a souhaité le membre du gouvernement en présence de plusieurs ministres notamment de l’Education nationale, de l’Emploi et de la Protection sociale, du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

Cet atelier, qui réunit une cinquantaine de participants durant trois jours, permettra de faire le bilan de la trêve 2017-2022 et de proposer une matrice des revendications nouvelles et un chronogramme à soumettre au Premier Ministre,  en vue du démarrage officiel des négociations.

Et ce, dans la perspective de l’amélioration des conditions de vie et de travail des ressources humaines civiles de l’Etat, ainsi que de la consolidation de la confiance indispensable à la construction d’une paix sociale durable et constructive.

Cette rencontre est consécutive à des réunions qui ont débuté en octobre 2021 et qui se sont poursuivies de façon discontinue jusqu’à fin mai 2022 entre les services du ministère de la Fonction publique et les centrales et faîtières syndicales, d’une part, et entre les ministères techniques avec les organisations syndicales sectorielles de base, d’autre part.

Au nom des organisations syndicales de l’administration publique, Soro Mamadou a souhaité des discussions ouvertes afin d’arriver à un nouvel accord gagnant-gagnant.

(AIP)

bsp/fmo