preloader

Article

Législatives 2021 : les acteurs politiques exhortés à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence (Déclaration).
Législatives 2021 : les acteurs politiques exhortés à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence (Déclaration).

Législatives 2021 : les acteurs politiques exhortés à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence (Déclaration).

Mediateur_republique_legislatives_apaisees_CIV_1

Législatives 2021 : les acteurs politiques exhortés à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence (Déclaration).

A l’ouverture de la campagne électorale pour les élections législatives, le 26 février 2021, les acteurs de la vie politique ivoirienne ont été invités par le Médiateur de la République à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence.

« Dans la mise en œuvre de sa mission de défense des droits des citoyens et de renforcement de la cohésion sociale, le Médiateur de la République ne cessera d’interpeller la responsabilité de tous dans le maintien de la paix et de la cohabitation harmonieuse entre les communautés.

Au moment où s’ouvre la campagne électorale, j’invite tous les acteurs de la vie politique ivoirienne, à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence », a exhorté le Médiateur de la République Adama Toungara dans une déclaration.

A cet effet, il a invité les candidats, "à la tolérance et au bon ton ; à bannir tout acte et comportement susceptibles d’engendrer des conflits et à privilégier l’exercice des recours prévus par le code électoral surtout en cas de désaccords", en exhortant les partis politiques, leurs militants et sympathisants, à une campagne électorale apaisée et respectueuse du jeu démocratique, dans le "respect de la dignité de l’autre".

Pour leur part, les jeunes ont été exhortés « à dire non à toutes formes de manipulation et de violences dont ils sont les principales victimes. », quand les journalistes et autres professionnels des médias, ont été appelés « à faire preuve de responsabilité en évitant tout traitement de l’information susceptible d’inciter à la haine et à la violence. »

Par ailleurs, il a félicité le Gouvernement pour l’organisation d’élections législatives qui s’annoncent ouvertes, inclusives et transparentes et encourage la Commission Electorale Indépendante (CEI) à persévérer dans ses efforts pour assurer le bon déroulement du scrutin.

« Notre pays qui a une longue expérience démocratique doit impérativement mettre fin à cette spirale de violences électorales qui ces dernières années endeuillent malheureusement le pays» a-t-il souhaité, indiquant que les incidents observés au cours du scrutin présidentiel d’octobre 2020 doivent interpeller la mémoire collective, sur la nécessité de renouer définitivement avec la paix.

Le samedi 6 mars 2021, les Ivoiriens seront appelés aux urnes pour élire leurs représentants à l’Assemblée Nationale.