preloader

Article

Lutte contre la corruption : Ouattara maintien la pression avec la nomination d’un procureur spécial.
Lutte contre la corruption : Ouattara maintien la pression avec la nomination d'un procureur spécial.

Lutte contre la corruption : Ouattara maintien la pression avec la nomination d’un procureur spécial.

Justice
Les pouvoirs de la juge Blanche Abanet renforcés. (Photo : DR).
Palais-de-justice-dAbidjan

Lutte contre la corruption : Ouattara maintien la pression avec la nomination d'un procureur spécial.

lutte-contre-la-corruption-bonne-gouvernance-ouattara-confirme-la-presidente-et-nomme-un-procureur-special
Lég : Les pouvoirs de la juge Blanche Abanet renforcés. (Photo : DR).
Afin de mieux lutter contre la corruption, le blanchiment d’argent et autres crimes financiers, le gouvernement vient de renforcer les pouvoirs du Pôle économique et financier, en nommant un procureur dédié et une présidente pour ce tribunal, en la personne de la juge Blanche Abanet. Le décret de nomination a été pris le 16 août 2022 dernier.

Le président de la République est déterminé à traquer les hauts cadres de l’État et autres gestionnaires des deniers publics qui se livrent à des détournements de fonds publics…

PAR Assane NIADA Logo Lavenir.ci

Côte d'Ivoire : Nomination de plusieurs magistrats dans les juridictions de 1er et 2ème degré.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara a signé un décret portant nomination de plusieurs magistrats aux sièges des cours d’appels, des tribunaux de première instance, de leurs sections détachées et aux parquets près lesdites cours, lesdits tribunaux et sections détachées.

Selon ce décret N°2022-677 du 16 août 2022 consulté mercredi par Abidjan.net, ces nominations ont été cautionnées par le conseil supérieur de la magistrature qui a donné un avis un favorable en ce qui concerne les magistrats du siège.

Ainsi, le chef de l’Etat a nommé ces magistrats dans plusieurs juridictions.

Il s’agit entre autres, de la cour d’appel de commerce d’Abidjan désormais présidée par M. Vaha Casimir en remplacement de M. Kacou Bredoumou Florent.

Quant au tribunal de commerce d’Abidjan, il est présidé par Mme Soro Ange Rosalie Épouse Yéo en remplacement de Touré Aminata épouse Touré.

S’agissant de la cour d’appel d’Abidjan, plusieurs nominations de présidents de chambres ont également été faites.

Des nominations ont aussi été faites au niveau du parquet général, du tribunal de première instance d’Abidjan et au parquet avec la nomination d’un procureur de la République adjoint en la personne de M. Allah Kouamé qui remplace M. Yéo Abel.

Le numéro Un ivoirien a par ailleurs nommé des magistrats dans plusieurs sections dont celles de Grand-Bassam, Adzopé, Agboville, Aboisso Dabou et Tiassalé.

L.Barro