preloader

Article

Lutte contre l’insécurité sous-régionale : Abidjan-Niamey, l’accord parfait.
Lutte contre l’insécurité sous-régionale : Abidjan-Niamey l’accord parfait.

Lutte contre l’insécurité sous-régionale : Abidjan-Niamey, l’accord parfait.

Signatures
Au menu de l’entretien, la situation socio-politique qui prévaut dans les deux pays en particulier, dans la sous-région en général et enfin la signature d’accords de coopération.
Alassane-Ouattara-et-Mohamed-Bazoum

Lutte contre l’insécurité sous-régionale : Abidjan-Niamey, l’accord parfait.

Abidjan et Niamey sont en accord parfait. Le chef de l’Etat nigérien, Mohamed Bazoum, a en effet foulé le sol ivoirien, ce 24 juin 2022, dans le cadre d’une visite officielle de 48 heures à son homologue ivoirien, Alassane Ouattara.

Accueilli sur le tarmac de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, par le vice-président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, des membres du gouvernement et du Cabinet présidentiel, l’illustre hôte a échangé avec le patron de l’exécutif ivoirien.

Au menu de l’entretien, la situation socio-politique qui prévaut dans les deux pays en particulier, dans la sous-région en général et enfin la signature d’accords de coopération.

Mohamed Bazoum fait un zoom sur la situation socio-politique de la sousrégion.

A sa prise de parole, en fin d’entretien, face à la presse, le numéro un nigérien a planté le décor en situant le double enjeu de ce tête-à-tête.

Il a notamment placé cette rencontre sous le sceau d’un rendez-vous visant à adresser «des problèmes qui concernent les deux pays, l’insécurité qui a envahi l’espace sous-régional, avec des effets et conséquences totalement inattendus caractérisés notamment par des coups d’Etat dans certains pays ces dernières années», précise une note des services de communication du gouvernement.

Dans la suite de son propos, Mohamed Bazoum n’a pas tari d’éloges envers Abidjan.

Il a fait mention du rayonnement sous-régional de la Côte d’Ivoire au sein de l’UEMOA et de la CEDEAO sans omettre le leadership du chef de l’Etat et l’hospitalité ivoirienne.

Alassane Ouattara en bon samaritain. Côte-à-côte avec son interlocuteur nigérien, au cours du point de presse conjoint, Alassane Ouattara lui a renvoyé l’ascenseur.

Le président de la République a en effet traduit son satisfecit relativement à cette visite tout en saluant la contribution de la communauté nigérienne résidant en Côte d’Ivoire à l’essor économique du pays.

Il a également adressé des félicitations au Président Mohamed Bazoum «pour sa brillante élection l’année dernière» qui scelle une alternance démocratique.

L’autre temps fort de l’évènement a consisté en la signature de cinq accords de coopération dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, des hydrocarbures, des ressources animales et dans l’enseignement technique et la formation professionnelle ainsi que sur les consultations politiques.

En vue de boucler la boucle en beauté, le couple présidentiel ivoirien a mis les petits plats dans les grands lors d’un diner officiel tenu dans la soirée.

A cette occasion, le chef de l’Etat nigérien, Mohamed Bazouma, a été élevé à la dignité de Grand-Croix et son épouse, au grade de Commandeur de l’Ordre National de Côte d’Ivoire.

Charles Assagba