preloader

Article

Affaire 49 soldats ivoiriens arrêtés au Mali : La sagesse de Ouattara.
Non classé

Affaire 49 soldats ivoiriens arrêtés au Mali : La sagesse de Ouattara.

Ouattara1
facebook_1661624023295_6969356287402714308
facebook_1661623969945_6969356063638263394

Affaire 49 soldats ivoiriens arrêtés au Mali : La sagesse de Ouattara.

Sa réaction était attendue.

Depuis l’arrestation d’un détachement ivoirien parti prêter main forte au Mali, les Ivoiriens s’impatientaient de la déclaration du Président Alassane Ouattara, sur cette affaire digne d’un scénario de film western.

Il aura pris deux jours pour digérer cette information.

Il n’a pas réagi au quart de tour. Au cours d’un Conseil national de sécurité (CNS) exceptionnel qu’il a présidé ce mardi à Abidjan, contrairement à l’usage du jeudi, Alassane Ouattara a fermement frappé du poing sur la table.

Il demande la libération sans délai et sans condition des 49 soldats injustement arrêtés le dimanche 10 juillet 2022, à l’Aéroport International Modibo Keïta-Senou de Bamako.

Le communiqué qui a sanctionné cette réunion d’urgence est clair: Les soldats ivoiriens étaient en mission officielle, avec une feuille de route claire.

En conséquence, ils doivent être purement et simplement relaxés.

Contrairement aux contrevérités présentées par la junte au pouvoir au Mali, les braves soldats ivoiriens ne sont pas des mercenaires.

« En effet, en vertu d’une convention signée, en juillet 2019, entre la Côte d’Ivoire et l’Organisation des Nations Unies, et conformément à un contrat de sécurisation et de soutien logistique signé avec la Société Sahel Aviation Service (SAS), des militaires ivoiriens sont présents à l’Aéroport de Bamako.

Depuis cette date, 7 contingents se sont relayés périodiquement sur ce site, sans aucune difficulté », écrit le CNS.

Et patatra, c’est au tour de la 8ème rotation que les putschistes de Bamako font du zèle.

La colère (mais contenue) du numéro ivoirien est d’autant plus justifiée qu’à l’arrivée des soldats ivoriens au Mali, dans le cadre de la 8ème rotation, le dimanche 10 juillet 2022, une copie de l’ordre de mission du contingent a été transmise aux autorités aéroportuaires maliennes, pour attester de la régularité de la mission.

« Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale ainsi que le Chef d’État-major des Forces Armées maliennes, en ont reçu copie », précise-t-on.

Malgré les incongrutés de l’attitude des autorités de la transition malienne, Alassane Ouattara garde son calme. Le communiqué appelle les Ivoiriens à garder leur calme face à cette situation ubuesque.

« Enfin, le Conseil National de Sécurité appelle les populations au calme et à la retenue et assure que toutes les dispositions sont en cours pour obtenir la libération rapide de nos braves et vaillants soldats », rassure-t-on.

Une position de sagesse qui évite de mettre à mal des relations séculaires entre la Côte d’Ivoire et le Mali qui dépassent la junte actuellement au pouvoir à Bamako.

Bakayoko Youssouf (nordsud.info)

Affaire des 49 soldats au Mali : la sagesse de Ouattara (afrikSoir)

 

Le Mali expulse Olivier Salgado, porte-parole de la Minusma (france24)