preloader

Article

Placement illégal d’argent/ Le phénomène resurgit : Le Trésor met en garde les populations.
Non classé

Placement illégal d’argent/ Le phénomène resurgit : Le Trésor met en garde les populations.

8c8099d5-c283-4977-a0bc-4b9947c322a9
Placement illégal d’argent Le phénomène resurgit Le Trésor met en garde les populations

Placement illégal d’argent/ Le phénomène resurgit : Le Trésor met en garde les populations.

Le président du comité de veille sur les activités d’agrobusiness et assimilés, Jacques Assahoré, demande plus de vigilance aux populations face à la résurgence du phénomène de placement d’argent.

Les activités illégales de placement d’argent et assimilées refont surface sur le territoire ivoirien. Des structures proposent aux potentiels souscripteurs des taux d’intérêt exponentiels.

Le comité de veille sur les activités d’agrobusiness et assimilés, présidé par le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique vient d’épingler la structure, dit-on, d’origine étrangère intitulée « Multiplication d’argent chez Papa Roi d’Esprit en 30 minutes », laquelle propose un retour sur investissement de 1000%.

Malheureusement de nombreux ivoiriens y accourent déjà.

L’activité financière illicite ainsi pratiquée par cette structure a été masquée par son mode opératoire et ce, malgré la décision du conseil des ministres du 08 juillet 2020 à la suite du phénomène d’agrobusiness qui a fait de nombreuses victimes.

Selon les investigations du comité de veille, le phénomène aurait pris une autre tournure plus subtile.

Ces structures véreuses opèrent en ligne à travers des sites internet installés aussi bien en Côte d’Ivoire, qu’à l’extérieur du pays.

Ces activités illicites s’intensifient de plus en plus sur des plateformes, des groupes WhatsApp et autres forum via les réseaux sociaux.

 

« Le président du comité, M. Assahoré Konan Jacques nous a donné des instructions fermes ; à savoir renforcer nos investigations, en associant tous les acteurs membres du Comité pour traquer toutes ces brebis galeuses et lutter efficacement contre cette criminalité financière organisée», soutient-on au Secrétariat technique dudit comité.

Pour se prémunir contre un tel fléau, le comité de veille invite à nouveau toutes les populations à plus de vigilance et de prudence face aux risques liées aux promesses de gains rapides et élevés d’argent.

Pour rappel, le comité de veille a été créé par Arrêté N°035/MEF/du 27 janvier 2017.

Il comprend le Trésor public dont le directeur général assure la présidence du comité ; la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) ; la direction de la police économique et financière (DPEF) ; le Centre national de recherche agronomique ; l’Office pour la commercialisation des produits vivriers (OCPV) ; le ministère de l’Agriculture et du développement rural ; le ministère de la Justice et des droits de l’homme ; l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF-CI) ; le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) ; la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).

AKE By Eddy3 (via Opera News)  Accueil