preloader

Article

Pétrole et gaz : la production du gisement Baleine annoncée pour la première moitié de 2023.
Pétrole et gaz : la production du gisement Baleine annoncée pour la première moitié de 2023.

Pétrole et gaz : la production du gisement Baleine annoncée pour la première moitié de 2023.

306256202_461999939305029_1128142637571683647_n
Hydrocarbures : les excellents résultats qui ont permis de revoir à la hausse, d’environ 25%, les volumes d’hydrocarbures en place dans la structure Baleine, qui sont désormais estimés à 2,5 milliards de barils de pétrole et 3 300 milliards de pieds cubes de gaz associé.
306139102_462000039305019_1044254639376031880_n
306092995_462000295971660_2192522103850943474_n
306084598_462000029305020_7639005401334425726_n
306031768_462000329304990_648087244337402792_n
306004140_462000052638351_397151967328229019_n
306274248_462000049305018_6982740904507849393_n
Claudio Descalzi, Président-Directeur Général d'ENI_chez_Alassane_Ouattara_09092022_2

Pétrole et gaz : la production du gisement Baleine annoncée pour la première moitié de 2023.

Pétrole et gaz : la production du gisement Baleine annoncée pour la première moitié de 2023.

Le président directeur général (PDG) du groupe Eni, Claudio Descalzi a confirmé au chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, lors d’une audience au palais présidentiel vendredi 09 septembre 2022, la sortie du premier pétrole dans le gisement Baleine production pour la première moitié de 2023.

La production de ce gisement se fera en deux phases, l’une en 2023 avec 15% de la production du gisement et la seconde phase en plein régime pour une période allant à 30 ans de production.

Les résultats probants du récent forage Baleine E1X confirment l’extension de la découverte dans le bloc adjacent, augmentant les estimations des volumes d’hydrocarbures en place à 2,5 milliards de barils de pétrole et 3 300 milliards de pieds cubes de gaz associé, soit une revue à la hausse d’environ 25%.

M. Descalzi a précisé que le test de production fait dans le puits confirme aussi un potentiel d’au moins 12 000 barils de pétrole par jour.

Cela permettra également d’optimiser les phases de développement à venir du réservoir, à travers l’implémentation d’une seconde phase présentement en étude, et d’augmenter le niveau de production à approximativement 150 000 barils par jour et 200 millions pieds cubes de gaz dans la phase finale du développement.

Aussi a-t-il illustré le développement actuel du champ Baleine, la découverte majeure d’hydrocarbures d’Eni, qui sera le premier développement Net-Zéro (Scope 1 et Scope 2) en Afrique.

Le PDG d’ENI a également fourni au président de la République une mise à jour sur le contenu local ainsi que les initiatives de renforcement de capacités à travers la formation de personnel hautement qualifié et le transfert de connaissance et de technologie, dans le cadre du protocole d’accord signé en décembre 2021.

Les deux parties se sont accordées à définir des initiatives communes dans la chaine de valeur agro-industrielle pour utilisation dans la bioraffinerie.

Eni opère en Côte d’Ivoire à travers sa filiale Eni Côte d’Ivoire Limited depuis 2015. En plus des blocs CI-101 and CI-802, sur lequel le champ Baleine s’étend, Eni détient la concession de cinq autres blocs dans les eaux profondes ivoiriennes : CI-205, CI-401, CI-501, CI-504, et CI-801, toutes avec le même partenaire Petroci Holding.

(AIP) bsp/tm

Hydrocarbures : Le puits Baleine East 1X foré et testé avec succès dans le bloc CI-802 en Côte d’Ivoire.

Un puits de Baleine (DR)
Eni a foré avec succès le puits Baleine East 1X, le premier puits d’exploration du bloc CI-802 et seconde découverte dans la structure Baleine au large de la Côte d’Ivoire, indique un communiqué de la direction générale.
Selon la note, ce sont les excellents résultats qui ont permis de revoir à la hausse, d’environ 25%, les volumes d’hydrocarbures en place dans la structure Baleine, qui sont désormais estimés à 2,5 milliards de barils de pétrole et 3 300 milliards de pieds cubes de gaz associé.

Le bloc CI-802 est opéré par Eni (90%) avec son partenaire Petroci Holding (10%). Le puits Baleine East 1X, foré avec le navire de forage Saipem 12000, a atteint sa profondeur finale de 3 165 m, dont environ 1 150 m de profondeur d’eau.Baleine East 1X est situé à environ 5 km à l’est du puits de découverte Baleine 1X dans le bloc adjacent CI-101 et représente la première découverte commerciale dans le bloc CI-802, confirmant l’extension du gisement Baleine dans ledit Bloc.

Le puits, suite à une intense campagne d’acquisition de données, a confirmé la présence d’une colonne continue d’huile d’environ 48 m dans des roches réservoirs avec de bonnes propriétés.

A partir du forage vertical, une déviation horizontale de 850 m de long a ensuite été foré et a fait l’objet d’un test de production qui a confirmé, pour ce seul puits Baleine East 1X, un potentiel productif d’au moins 12 000 barils de pétrole par jour et de 14 millions de pieds cubes par jour de gaz associé.
Les activités de forage dans la structure Baleine se poursuivront avec le forage d’un troisième puits qui assurera, avec les deux autres déjà forés, le démarrage accéléré de la production au premier semestre de 2023, soit environ un an et demi après la première découverte de Baleine 1X, démontrant ainsi la robustesse du modèle de développement par étapes et accéléré d’Eni.

Les résultats du puits Baleine East 1X, en particulier ses performances de production, permettront également d’optimiser les phases ultérieures de développement du gisement complet.Outre les blocs CI-101 et CI-802 sur lesquels s’étend le gisement Baleine, Eni détient des intérêts dans cinq autres blocs en eaux profondes ivoiriennes : CI-205, CI-401, CI-501, CI-504, et CI-801, tous avec le même partenaire Petroci Holding.

Jean Bavane Kouika 

Entretien avec M. Claudio Descalzi, PDG d’ENI avec le Chef de l’état SEM Alassane Ouattara, au Palais de la Présidence de la République.