preloader

Article

Plus de 1500 participants attendus à Africa CEO Forum 2022 à Abidjan.
Plus de 1500 participants attendus à Africa CEO Forum 2022 à Abidjan.

Plus de 1500 participants attendus à Africa CEO Forum 2022 à Abidjan.

africa-ceo-forum_r7sb9cas7ae
Africa CEO Forum 2022 du 13 et 14 juin 2022 à Abidjan autour du thème souveraineté économique et agriculture.
africa-ceo-forum_udftci2f1c

Plus de 1500 participants attendus à Africa CEO Forum 2022 à Abidjan.

Plus de 1500 participants sont attendus à Africa CEO Forum 2022, le plus grand rendez-vous du secteur privé africain, prévu les 13 et 14 juin 2022 à Abidjan autour du thème souveraineté économique et agriculture.

Pour cette édition 2022, sont attendus « plus de 1500 participants » les 13 et 14 juin 2022 à Abidjan pour mener une réflexion sur les moyens et actions à mettre en œuvre afin d’arriver à la prospérité du continent africain.

Entre discussions en panels et échanges en tables rondes, les représentants de différentes industries comme Monaco Resources Group, Meridiam, Visa ou encore ENI débattront aux côtés de représentants gouvernementaux et de banques de développement.

Cette année, les organisateurs ont décidé de retenir le thème: “souveraineté, croissance verte et transformation industrielle : les nouvelles routes de la prospérité africaine”.

Depuis deux ans, plusieurs tendances ont rythmé le quotidien des économies africaines. Course aux vaccins, perturbation des chaînes logistiques, envolée des prix de l’énergie et des biens alimentaires. Des réflexions seront menées sur ces conjonctures.

Les crises successives ont eu comme point positif d’accélérer la transformation des économies du continent tout en replaçant la question de la souveraineté économique au cœur des préoccupations des États.

Par ce choix de thème, l’Africa CEO forum invite à adopter une réflexion sur la façon dont ces changements pourraient agir comme un déclic.

Plusieurs chefs d’État ont d’ores et déjà annoncé leur participation aux échanges, comme Alassane Ouattara, président du pays hôte, Macky Sall, le président en exercice de l’Union africaine ou encore Mohamed Bazoum, le président du Niger.

Ces chefs d’États auront l’occasion d’exposer leur vision du futur du continent au cours d’une session qui leur sera dédiée. Aux côtés de ces derniers seront également présents des leaders sur le continent comme l’italien ENI, le groupe Visa, Meridiam.

L’on notera aussi la présence de Monaco Resources Group à travers ses divisions R-Logistic et Agri Resources Group. Un accent sera mis sur la question de la souveraineté alimentaire et du développement de l’agriculture sur le continent, dont les potentialités sont considérables.

Les chocs successifs de la Covid-19 et du conflit Russie-Ukraine ont eu l’avantage de replacer la question de la souveraineté alimentaire du continent au centre des préoccupations et des priorités.

Un panel d’échanges sera dédié au secteur de l’agriculture et à la manière de créer des synergies entre les différents acteurs de la chaîne de valeur afin de répondre aux attentes vis-à-vis de ce secteur.

Présent sur le panel, M. Sébastien Favier, Co-CEO de R-Logistic, présentera la stratégie du groupe qui mise sur le développement de synergies avec Agri Resources Group afin de répondre aux différents enjeux de l’agriculture africaine.

À ses côtés se trouveront également, Atsuko Toda, directrice du département des finances agricoles de la BAD, Rita Maria ZNIBER Présidente & CEO de Diana Holding, ou encore Brahima Yves Koné le directeur général du Conseil Café Cacao de Côte d’Ivoire.

Le continent africain abrite aujourd’hui près de 60% des terres arables de la planète, chiffre qui illustre parfaitement le potentiel dont dispose le continent afin de répondre non seulement à ses propres besoins alimentaires, mais aussi à ceux du reste du monde.

Selon les projections de la Banque mondiale, l’agriculture et l’agroalimentaire pourraient représenter un secteur d’une valeur de 1000 milliards de dollars d’ici 2030.

L’agriculture s’avère un pilier de la souveraineté économique de l’Afrique.

AP/ls/APA

Africa Ceo Forum : Un rendez-vous qui booste le développement économique du continent

Lancé en 2012, à l’initiative de Jeune Afrique Media Group et la Société Financière Internationale (IFC), le  »Africa CEO Forum » se positionne aujourd’hui comme un rendez-vous incontournable pour les chefs d’entreprises, les investisseurs, les start-up et les décideurs politiques pour saisir les opportunités d’investissement et de développement économique.

Le rendez-vous d’Abidjan prévu les 13 et 14 juin 2022, soit 10 ans après la première édition, va s’atteler à proposer de nouvelles routes pour la croissance africaine.

À l’instar des éditions précédentes, celle d’Abidjan sera une opportunité d’échanges, de partage d’expériences, de positionnement des entreprises africaines et du secteur privé au centre des débats et de discuter des priorités stratégiques pour booster les économies africaines.

Qu’il soit question de croissance durable, de création d’emplois ou d’accompagner le développement de champions nationaux et régionaux, l’AFRICA CEO FORUM entend œuvrer au dialogue public-privé plus que jamais primordial pour façonner une Afrique souveraine et autonome.

Après 2019, l’AFRICA CEO FORUM se déroulera à nouveau en présentiel et accueillera plus de 1500 chefs d’entreprise et de gouvernement, parmi lesquels : Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire ; Macky Sall, Président de la République du Sénégal ; Mohamed Cheikh El Ghazouani, Président de la République Islamique de Mauritanie ; Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger ; Yemi Osinbajo, Vice Président de la République du Nigeria ; Ralph Mupita, CEO de MTN ; Abdul Samad Rabiu, Président exécutif de BUA Group ; Soren Toft, CEO de MSC, Delphine Traore, Directrice générale d’Allianz Africa ; Rita Zniber, CEO de Diana Holding ; Ade Ayeyemi, Directeur général d’Ecobank ; Alioune Ndiaye, Directeur général d’Orange Moyen-Orient et Afrique ; Anne Rigail, Directrice générale d’Air France ainsi que de nombreux autres décideurs en provenance de toute l’Afrique et du monde entier. Ils discuteront des priorités stratégiques pour façonner l’avenir des économies africaines.

L’Afrique reste l’une des zones économiques les plus prometteuses du monde.

Elle dispose de tous les prérequis pour une croissance accélérée : 60% des terres arables, d’abondantes ressources minières et énergétiques, une jeunesse dynamique, etc.

Mais les défis à relever demeurent immenses. Notamment, le développement d’un secteur privé africain, moteur d’une croissance économique durable et inclusive, l’accélération du commerce intra-africain, s’élevant à ce jour autour 16%, le renforcement de la position commerciale du continent sur le marché mondial afin d’atteindre un volume des échanges interafricains de 60% d’ici à 2034.

Il est aussi indispensable de relever le défi de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation, le développement de compétences dans les technologies de l’information, les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques.

C’est environ 1,7 millions d’emplois que le continent doit pouvoir créer par mois en faveur de sa jeunesse.

L’Africa CEO Forum contribue depuis 10ans à adresser toutes ces problématiques. Les précédentes éditions étaient axées sur la réorganisation des chaînes de valeur, la lutte contre le changement climatique, l’amélioration du climat des affaires, le développement de la digitalisation, la relance du secteur privé après la crise du Covid-19, etc.

L’édition 2019 de l’Africa CEO avait permis aux acteurs publics de présenter 1 milliard de dollars d’opportunités d’investissement. Le rendez-vous d’Abidjan, à l’instar des précédents fera un plaidoyer en faveur d’une économie forte, basée sur la promotion de la bonne gouvernance, d’un secteur privé compétitif grâce au libre-échange à l’échelle continentale.