preloader

Article

Réconciliation nationale : Le Tchad à l’école de la Côte d’Ivoire.
Réconciliation nationale : Le Tchad à l’école de la Côte d’Ivoire.

Réconciliation nationale : Le Tchad à l’école de la Côte d’Ivoire.

PHOTO-KKB-TCHAD-825x425-1-750x375
Réconciliation nationale : Le Tchad à l’école de la Côte d’Ivoire.

Réconciliation nationale : Le Tchad à l’école de la Côte d’Ivoire.

Le travail bien fait du ministère ivoirien de la réconciliation nationale avec à sa tête le ministre Kouadio Konan Bertin attire les regards de ceux qui désirent copier l’excellence.
C’est le cas du ministre de la réconciliation du Tchad  Abderraman Oulam Allah qui en toute modestie, nommé récemment à ce poste,  est venu à l’Ecole de Kouadio Konan Bertin pour s’imprégner du modèle de la Réconciliation de la Côte d’Ivoire.

Après avoir pris part à la célébration de la 26ème édition de de la journée de la paix qui s’est tenue mardi à Duékoué dans l’Ouest du pays, une forte délégation tchadienne conduite par Abderraman Oulam Allah, a été reçue ce mercredi par Kouadio Konan Bertin dit KKB, ministre de la Réconciliation à son cabinet au plateau.

A cette occasion,  le ministre tchadien a annoncé l’institution d’une journée de la paix dans son pays qui aura lieu le 12 février de chaque année, car cette date représente pour le peuple tchadien la première guerre civile du pays.

Il s’est réjoui de l’expérience ivoirienne en matière de réconciliation.
«On a été frappé, émerveillé par le modèle ivoirien de réconciliation nationale et surtout la grande capacité que les ivoiriens ont eu pour réconcilier, unir le peuple ivoirien.

Cette capacité de résilience pour la paix et un modèle pour les africains. (…)  je suis venu avec une forte délégation et nous repartons le cœur rassuré. »

Abderraman Oulam Allah a en outre félicité le leadership du président Ouattara qui est un homme qu’il a toujours admiré.

« Je trouve en lui, un réconciliateur et un bâtisseur de la nation.

Bâtisseur sur tous les plans, pas seulement bâtisseur de route, pont, mais bâtisseur de l’unité. »

Pour le ministre ivoirien de la réconciliation, Kouadio Konan Bertin, si l’on reconnaît de très loin, le mérite du système de réconciliation nationale c’est grâce au chef de l’Etat Alassane Ouattara.

«  L’architecte de notre réconciliation, c’est le chef de l’État.

C’est le président de la république Sem Alassane Ouattara.», a-t-il indiqué.

KKB s’est dit en outre favorable à la mise en place d’une solidarité agissante entre ministère.

«Il reste à dire que les mois à venir, les semaines à venir, nous devons mettre en place une solidarité agissante entre ministère.

De sorte que le Tchad copie sur la Côte d’Ivoire ce qui est bon et que nous aussi, nous puissions copier sur le Tchad ce qui est bon.

De cette façon, nous allons ensemble suivre pour que le continent rayonne et l’Afrique puisse compter »

«Leur visite et tout ce que nous avons dit nous met la pression.

Si quelqu’un estime que vous faites bien et qu’il veut copier sur vous, ça vous permet la pression a veut dire que vous n’avez plus le droit de faire marche arrière.

Vous devez continuer, faire mieux.

A défaut de faire mieux, maintenir le cap.

Ça nous met la pression.

Mais une pression positive et la Côte d’Ivoire veut pouvoir mériter la confiance, l’estime de ses frères tchadiens.

Nous avons fait la promesse, que nous ferons en sorte que ce modèle puisse se perfectionner, aller de l’avant et garantir une paix définitive et durable à notre peuple.

Nous les saluons à nouveau.

Remercions d’être venu dans ce pays, terre d’accueil, terre d’expérience, d’hospitalité.

La Côte d’Ivoire c’est le pays de tous, elle est prête à accueillir.

Que le seigneur continue de les guider et qu’ils passent un bon séjour ici.

Tout ce qu’on peut souhaiter en retour c’est que la paix vienne aussi au Tchad parce que comme je l’ai dit, il faudra donc rêver que sur le continent africain, on n’en finisse avec le djihadisme, les violences, les morts  et qu’on puisse bâtir notre continent. », a conclu le ministre Kouadio Konan Bertin.

Fulbert Yao  L'Info Express