preloader

Article

Sécurité routière : 2 596 véhicules flashés en un mois pour défaut de visite technique à Abidjan.
Sécurité routière : 2 596 véhicules flashés en un mois pour défaut de visite technique à Abidjan.

Sécurité routière : 2 596 véhicules flashés en un mois pour défaut de visite technique à Abidjan.

securite-routiere-2-596-vehicules-flashes-en-un-mois-pour-defaut-de-visite-_iwuworiscej
2 596 véhicules flashés en un mois pour défaut de visite technique à Abidjan.
securite-routiere-2-596-vehicules-flashes-en-un-mois-pour-defaut-de-visite-_41ik6xmgtj4

Sécurité routière : 2 596 véhicules flashés en un mois pour défaut de visite technique à Abidjan.

Du 05 mai 2022 au 05 juin 2022 dans le district d’Abidjan, ce sont 2 596 véhicules qui ont été interceptés pour défaut de certificat de visite technique,1 683 pris en excès de vitesse, 13 pour défaut de police d’assurance et 05 pour absence de carte grise.

Cette période a enregistré également l’interpellation de 1 326 conducteurs pour des infractions diverses, notamment 1 251 conducteurs pris pour non-port de la ceinture de sécurité, 44 pour usage du téléphone au volant et 23 pour des cas de surnombre.

A ceux-là, s’ajoutent 08 conducteurs pris pour refus d’obtempérer et 07 pour conduite en état d’ébriété sur un ensemble de 550 tests d’alcoolémie effectués.

Ces chiffres ont été donnés par le Commissaire Divisionnaire de police Touré Abdul-Kader, Directeur de la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR) du Ministère des Transports.

Le collaborateur du Ministre Amadou Koné s’exprimait au cours du traditionnel bilan mensuel des opérations effectuées par ses hommes dans le district d’Abidjan.

A en croire le Commissaire Touré, les opérations du mois de mai 2022 ont été particulièrement marquées par une hausse des infractions liées au défaut de visite technique.

Soit 2 596 pour le mois de mai 2022 contre 103 cas enregistrés au cours des opérations du mois d’avril 2022.

Il a en outre expliqué que la traque contre le défaut de contrôle technique automobile constitue une étape importante dans le dispositif de la lutte contre les accidents de la route.

« La visite technique est un examen qui permet à l’automobiliste de s’assurer que sa voiture est en parfait état de fonctionnement et qu’il ne se met pas en danger en l’utilisant », a rappelé le Directeur de la PSSR.

Avant de souligner que c’est dans cette perspective que le Ministre Amadou Koné a instruit ses services à l’effet de mener des réflexions et proposer des actions, de concert avec toutes les parties prenantes, en vue de rehausser le taux de fréquentation des véhicules au contrôle technique automobile en Côte d’Ivoire.

A travers toutes ces actions, le Ministère des Transports entend intensifier sa politique d’assainissement des routes à l’aide d’un régime de contrôle basé sur le Système de Transport Intelligent (STI) ayant pour objectifs la réduction des graves accidents de la circulation et l’adoption du respect du code de la route par l’ensemble des populations.

A. N