preloader

Article

Affaire 49 soldats ivoiriens au Mali : Des femmes patriotes ivoiriennes lancent un appel au pouvoir de Bamako.
Affaire 49 soldats ivoiriens au Mali : Des femmes patriotes ivoiriennes lancent un appel au pouvoir de Bamako.

Affaire 49 soldats ivoiriens au Mali : Des femmes patriotes ivoiriennes lancent un appel au pouvoir de Bamako.

122071
Les Femmes patriotes de Côte d'Ivoire demandent la libération des 49 soldats détenus au Mali. (Ph: Dr)

Affaire 49 soldats ivoiriens au Mali : Des femmes patriotes ivoiriennes lancent un appel au pouvoir de Bamako.

 

Préoccupées par la détention des 49 soldats ivoiriens au Mali, les Femmes patriotes de Côte d’Ivoire ont lancé un appel au pouvoir de Bamako au cours d’un point-presse tenu au Baron bar de Yopougon, ce lundi 29 août 2022.

« Libérez nos soldats sans conditions.

Car vous, pouvoir de Bamako, avez les coudées franches pour le faire. Pensez aux femmes et aux enfants de ces soldats ».

Tel est le message des Femmes patriotes de Côte d’Ivoire à l’endroit des autorités maliennes.

Au nom de ses camarades, Brou Françoise, présidente de cette association, a indiqué que cette histoire perdure et devrait prendre fin pour ne pas qu’elle entache la relation bilatérale.

Tout en rappelant que le patriotisme va au-delà des clivages politiques, des appartenances ethniques et sociales, elle a invité tous les Ivoiriens à être de fiers artisans de la grandeur de la Côte d’Ivoire.

Pour ces femmes, au-delà des différences, les sportifs, artistes, politiciens, influenceurs, paysans, fonctionnaires…doivent bâtir une union sacrée autour de la Côte d’Ivoire.

Avant de saluer la sérénité et la sagesse du Chef d’État, Alassane Ouattara, qui dans le règlement de cette affaire a opté pour le dialogue malgré la passion que suscite cette situation.

Elles se sont félicitées des actions du Président ivoirien en faveur des familles des soldats détenus.

Pour rappel, 49 militaires ivoiriens ont été arrêtés à l’aéroport de Bamako au Mali par la junte au pouvoir le dimanche 10 juillet 2022. Pris pour des mercenaires, ces soldats ivoiriens sont actuellement détenus par les autorités maliennes.

Par Mélèdje Tresore