preloader

Article

AG conjointe des organisations syndicales : Soro Mamadou salue les acquis des fonctionnaires avec le gouvernement.
AG conjointe des organisations syndicales : Soro Mamadou salue les acquis des fonctionnaires avec le gouvernement.

AG conjointe des organisations syndicales : Soro Mamadou salue les acquis des fonctionnaires avec le gouvernement.

81434-syndicats1
Assemblée Générale conjointe des organisations syndicales : Soro Mamadou salue les acquis des fonctionnaires avec le gouvernement.
81434-syndicats3_xl
81434-syndicats

AG conjointe des organisations syndicales : Soro Mamadou salue les acquis des fonctionnaires avec le gouvernement.

ag-conjointe-des-organisations-syndicales-soro-mamadou-salue-les-acquis-des-fonctionnaires-avec-le-gouvernement

Soro Mamadou, le porte-parole des 8 organisations syndicales

Les 8 organisations syndicales des fonctionnaires de Côte d’Ivoire ont tenu, une AG conjointe, le samedi 8 octobre 2022, à la Bourse du Travail de Treichville saluer les acquis à la suite des différentes négociations.

Plus de 1115 délégués issus des 8 centrales syndicales des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (IFCI, CSL Dignité, FESACI-CG, Humanisme, UGTCI, Plateforme Nationale, COSYFOP, UNATRCI) se sont retrouvés, le samedi 8 octobre 2022, à la Bourse du Travail de Treichville pour saluer les acquis du protocole d’accord signé, le 8 août 2022, avec le gouvernement ivoirien.

Soro Mamadou fait la genèse des différentes négociations

A l’occasion, le porte-parole Soro Mamadou de la Centrale Syndicale Humanisme a fait la genèse des différentes négociations.

« En 2017, vous fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire, à l’initiative des organisations, vous avez observé un historique arrête de travail qui amené le gouvernement à s’asseoir et à engager de véritables négociations franches, sincères qui auront permis d’atteindre la réalisation, la satisfaction de certaines revendications. L’acte a été matérialisé par deux protocoles d’accords dont l’un était intitulé « Trêve sociale ».

Celle-ci devait prendre fin le 17 août 2022 », a-t-il planté le décor.

Il a laissé entendre que l’unité d’action des 8 organisations syndicales a amené le gouvernement à aller à la bonne négociation à partir d’octobre 2021 pour aboutir à la validation d’un premier document en mars 2022, jusqu’à l’atelier de Grand Bassam et les discussions avec les organisations en juillet 2022, à l’ENA.

Au bout des négociations débutées le 14 juillet 2022, avec la présence 40 personnes à raison de 5 par organisation, l’unité d’action a fini par payer.

« Oui, la parole de l’unité des 8 organisations a été ointe par l’onction divine et a convaincu les consciences les plus austères au dialogue », a dit le porte-parole.

« Le protocole du 8 août 2022 est le meilleur des protocoles de l’histoire du mouvement syndical de Côte d’Ivoire »

Pour Soro Mamadou, « Le protocole du 8 août 2022 est le meilleur des protocoles de l’histoire du mouvement syndical de Côte d’Ivoire ».

« Appropriez-vous ce protocole d’accord.

Buvez-le comme un verset de la bible, comme une sourate du coran ou bien comme votre date de naissance ou votre propre nom », a-t-il recommandé.

Il a souligné que ce protocole « devait être non critiquable ». « Même si vous le critiquez, cela doit être pour vous en inspirer pour orienter la bonne marche de demain…

Ce protocole, quand tu vas l’adopter, marcher avec lui pas à pas sans t’en rende compte, tu te retrouveras aux portes du paradis », s’est-il réjoui.

Il a cité les différents points dudit protocole d’accord qui « apporte une amélioration des conditions de travail et de vie des fonctionnaires ».

La mise en place du conseil consultatif de la Fonction Publique organe de dialogue réglementaire qui rend le dialogue social permanent et régulier, la revalorisation de l’indice référentiel de base, un seul impôt en lieu et place de trois, la prime exceptionnelle avant le 10 janvier…sont autant d’acquis qu’il a mis en lumière.

Des motions de remerciements ont été adressées au Président de la République, au Premier Ministre, aux membres du gouvernement et aux responsables syndicales signataires de la trêve sociale 2022-2027.

Deux résolutions ont été prises.

L’une relative au précompte sur la prime exceptionnelle de fin d’année pour octroyer des moyens conséquents aux organisations syndicales en vue d’un bon fonctionnement. Mandat a été donné aux responsables des organisations syndicales signataires de la 2ème trêve sociale pour effectuer des démarches au niveau de la solde en vue du prélèvement à la source de 3,33% sur la prime exceptionnelle de fin d’année.

L’autre résolution relative à l’unité d’action des organisations syndicales signataires de la trêve sociale 2022-2027.

Adolphe ANGOUA