preloader

Article

Certification de l’Aéroport international FHB d’Abidjan : Conçu selon les standards internationaux.
Certification de l'Aéroport international FHB d’Abidjan : Conçu selon les standards internationaux

Certification de l’Aéroport international FHB d’Abidjan : Conçu selon les standards internationaux.

79445-aeropot-international-fhb-linfodrome_xl

Certification de l'Aéroport international FHB d’Abidjan : Conçu selon les standards internationaux

 Publié le 

 

certification-de-l-aeroport-international-fhb-d-abidjan-concu-selon-les-standards-internationauxAéroport international FHB (PhDr).

Lancée depuis 1999, la certification de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan est devenue une réalité avec l’arrivée au pouvoir du Président Alassane Ouattara.
Depuis le 10 avril 2015, l’aéroport d’Abidjan a été certifié Transportation Security Administration (TSA) par l’Agence nationale américaine de sécurité dans les transports.
Cette certification est intervenue suite à un audit visant à évaluer le niveau de sûreté de l’aéroport d’Abidjan.
L’objectif étant d’autoriser la réalisation de vols directs à destination des Etats-Unis d’Amérique, à partir de l’aéroport d’Abidjan.

Pour y parvenir, l’aéroport a enregistré de gros investissements en matière de sécurité et de logistique.

Tout comme la prise de mesures vigoureuses.

Notamment, l’Agence nationale de l’aviation civile qui s’est métamorphosée en une Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC), la privatisation du service d’assistance en escale, le port de manière apparente de badges du personnel, ainsi que des forces de sécurité intervenants dans la zone aéroportuaire etc.

Un hub sous-régional

Ce projet de certification répond à la ferme volonté du gouvernement de faire de l’aéroport le hub sous-régional et intègre l’ambition de la modernisation et de l’extension de l’aéroport d’Abidjan, pour un investissement de 42 milliards de FCFA.

« La certification a repositionné à coup sûr cet aéroport qui se veut le hub de l’Afrique de l’ouest, dans le concert des nations.

Elle contribue à l’augmentation de la desserte et à la croissance soutenue de l’économie ivoirienne », se réjouit Antoine Aké Mobio, cadre de banque à Abidjan.

Disposant d’infrastructures modernes et adaptées, l’aéroport se positionne comme l’une des références dans le secteur du transport aérien.

Aujourd’hui, la certification contribue à l’amélioration continue de la sécurité et de la qualité des services pour un système de transport aérien robuste et de qualité.

 

« Cette certification participe, non seulement à la hausse du trafic de la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, mais contribue au développement du secteur touristique et des échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et les pays tiers », a témoigné Malick Seck, touriste sénégalais.

La certification permettra au gouvernement de porter la capacité d’accueil de l’aéroport de 2 millions à 5 millions de passagers d’ici 2025.

Alain Zadi