preloader

Article

Construction de logements sociaux : des entreprises américaines en prospection en Côte d’Ivoire.
Construction de logements sociaux : des entreprises américaines en prospection en Côte d’Ivoire.

Construction de logements sociaux : des entreprises américaines en prospection en Côte d’Ivoire.

actuimageAmericains_RCI_batiments
Une délégation d’hommes d’affaires américains, conduite par son Excellence Monsieur Inza Camara, Délégué Général du Service de Promotion Économique de la Côte d’Ivoire aux USA, Mexique et au Canada.

Construction de logements sociaux : des entreprises américaines en prospection en Côte d’Ivoire.

Le ministre de la Construction du logement et de l’urbanisme, Monsieur Bruno Nabagné Koné s’est entretenu le vendredi 10 juin 2022, à son cabinet,avec une délégation d’hommes d’affaires américains, conduite par son Excellence Monsieur Inza Camara, Délégué Général du Service de Promotion Économique de la Côte d’Ivoire aux USA, Mexique et au Canada.

En mission de prospection en Côte d’Ivoire depuis le 7 juin dernier, ces investisseurs américains ont manifesté leur intérêt pour les secteurs de l’immobilier en général et particulièrement pour le projet présidentiel de logements sociaux, lancé par le gouvernement ivoirien en 2014 et dans lequel ils attendent investir et proposer leurs expertises.

Bruno Koné s’est réjoui de l’initiative de ses hôtes et leur a fait une présentation exhaustive de la situation de la construction et du logement en Côte d’Ivoire .

« Nous sommes un pays en pleine expansion et les besoins des populations en terme de logements sont de plus en plus importants.

On estime à environ 600 mille unités le déficit de logements en Côte d’Ivoire ».

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, « l’Etat fait appel à des entreprises qui ont une forte capacité technique et financière et qui peuvent produire des logements en masse afin de résorber le déficit …».

Répondant à cette préoccupation, Vincent Defauwes, CEO de Americas Trade Hub, et porte parole de la délégation américaine, s’est voulu rassurant.

« Nos capacités de production se situe entre 30 mille et 60 mille unités par an, nous espérons pouvoir remplir une bonne partie de la demande ivoirienne pour diminuer le déficit en matière de logements en Côte d’Ivoire », a-t-il révélé.

Les deux parties sont convenues de poursuivre les discussions en vue d’aboutir à la signature d’un mémorandum d’accord qui devra formaliser le partenariat entre l’Etat de Côte d’Ivoire et ces entreprises américaines.