preloader

Article

Côte d’Ivoire : la seconde trêve sociale signée, elle va coûter 1.100 milliards F.
Côte d’Ivoire : la seconde trêve sociale signée elle va coûter 1.100 milliards F.

Côte d’Ivoire : la seconde trêve sociale signée, elle va coûter 1.100 milliards F.

Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_1
Les huit organisations signataires sont l’Union Générale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI), de la Confédération FESACI, la centrale DIGNITE, de la centrale HUMANISME, l’Union Nationale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (UNATR-CI), de la Plateforme Nationale des Organisations Syndicales (PFN), de l’Intersyndical des Fonctionnaires de Côte d’Ivoire (IFCI), et de la Coalition des Syndicats de la Fonction Publique (COSYFOP).
Que gagnent les fonctionnaires_treve sociale_2022_2027_Prado_1
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_2
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_3
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_5
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_6
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_7
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_8
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_9
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_12
Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_14
Que gagnent les fonctionnaires_treve sociale_2022_2027_Prado_20
facebook_1660674524563_6965373801073524171

Côte d’Ivoire : la seconde trêve sociale signée, elle va coûter 1.100 milliards F.

Les huit organisations signataires sont l’Union Générale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI), de la Confédération FESACI, la centrale DIGNITE, de la centrale HUMANISME, l’Union Nationale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (UNATR-CI), de la Plateforme Nationale des Organisations Syndicales (PFN), de l’Intersyndical des Fonctionnaires de Côte d’Ivoire (IFCI), et de la Coalition des Syndicats de la Fonction Publique (COSYFOP).

Le protocole d’accord va coûter à l’État de Côte d’Ivoire, plus de 1.100 milliards F sur les cinq ans.

Le gouvernement s’engage en outre à adopter le nouveau statut de la fonction publique au plus tard 30 juin 2023.

Le protocole prévoit aussi l’extension du bénéfice de l’indemnité contributive au logement à l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’État car environ 1/3 des agents n’en bénéficient pas actuellement ;

Deuxièmement, la revalorisation de 20 000 F CFA par mois, de l’indemnité contributive au logement pour l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’État, y compris les Forces de Défense et de Sécurité. Cette indemnité était restée inchangée depuis 1993 pour les fonctionnaires civils ;

Troisièmement, la revalorisation de la prime mensuelle de transport restée inchangée depuis 2008 ;

Quatrièmement, la revalorisation, pour la première fois depuis 1960, de l’allocation familiale qui passe de 2 500 F CFA à 7 500 F CFA par mois et par enfant, selon les modalités d’application habituelle, pour tous les fonctionnaires et agents de l’État, y compris les Forces de Défense et de Sécurité ;
Cinquièmement, l’instauration d’une prime exceptionnelle de fin d’année, représentant un tiers (1/3) du salaire mensuel indiciaire de base du mois de décembre, qui sera payée au début du mois de janvier suivant, pour tous les fonctionnaires et agents de l’État, y compris les Forces de Défense et de Sécurité. les retraités du secteur public bénéficieront aussi de la hausse de l’allocation familiale de 5000 F CFA par mois et par enfant.
En ce qui concerne les retraités du secteur privé, les pensions de retraite augmenteront de 5%.

Dans son discours, le Premier ministre Patrick Achi a salué la « démarche inédite » qui a abouti au dialogue social et fait de la Côte d’Ivoire un modèle en terme de dialogue social.

« La signature de cette trêve sociale nouvelle vient incarner le rassemblement apaisé du pays, pour bâtir collectivement un destin de progrès pour la nation », a déclaré Patrick Achi.

Le chef du gouvernement a rappelé que les efforts du gouvernement représente à peu près 15% d’augmentation, dans un contexte mondial difficile.

« Ces efforts financiers visent à renforcer les bases pour accélérer la transformation de notre économie », a ajouté Patrick Achi, appelant les fonctionnaires à plus d’ardeur au travail.

Pour sa part, la ministre de la fonction publique Anne oulotto, a salué cette signature qui est « le fruit d’un long processus ».

Elle a salué « l’esprit d’équipe et de solidarité des membres du gouvernement qui a prévalu », pendant les discussions

Au nom des huit organisations, Soro Mamadou a salué cet accord qui est la ferme volonté du chef de l’État Alassane d’inscrire la Côte d’Ivoire au rang de l’Uemoa en matière de dialogue social.

Il a salué le travail abattu par le Premier ministre et l’ensemble des membres du gouvernement.

« Nous avons réussi un bon accord (…) Alassane Ouattara est le dieu du dialogue social », a lancé Soro Mamadou.

Le syndicat a appelé par ailleurs les travailleurs a mériter ses acquis, à travers leur ardeur au travail, ainsi que leur participation à la lutte contre la corruption.

Fulbert Yao  L'Info Express

Ceremonie_seconde_Signature_nouvelle_treve_Sociale_2022_2027_14

Cérémonie de signature de la nouvelle trêve sociale entre le Gouvernement et les partenaires sociaux (08/08/2022) à l’auditorium de la Primature à Abidjan.