preloader

Article

Côte d’Ivoire : Le Vice-Président Tiémoko Meyliet en visite de travail aux États-Unis du 10 au 13 septembre prochains.
Côte d'Ivoire : Le Vice-Président Tiémoko Meyliet en visite de travail aux États-Unis du 10 au 13 septembre prochains.

Côte d’Ivoire : Le Vice-Président Tiémoko Meyliet en visite de travail aux États-Unis du 10 au 13 septembre prochains.

prestation-de-serment-du-nouveau-vice-president-de-la-republique-de-cote-di_x122zrcitcm
Le Vice-Président Tiémoko Meyliet en visite de travail aux États-Unis du 10 au 13 septembre prochains..

Côte d'Ivoire : Le Vice-Président Tiémoko Meyliet en visite de travail aux États-Unis du 10 au 13 septembre prochains.

© ABIDJAN.NET PAR MARC INNOCENT

 

Le Vice-Président ivoirien Tiémoko Meyliet Koné effectuera une visite de travail à Washington DC aux États-Unis d’Amérique du 10 au 13 septembre prochains.

L’annonce a été faite mardi à Abidjan par Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Selon M. Coulibaly qui est par ailleurs, ministre de la Communication et de l’Économie numérique, à l’occasion de cette mission, le Vice-Président de la République échangera avec les hautes autorités des institutions de Bretton Woods sur les questions économiques et financières liées notamment aux différentes crises que traverse le monde.

Ainsi, les questions qui seront au cœur de ces échanges entre le Vice-Président et les autorités des institutions de Bretton Woods, a précisé, le porte-voix du gouvernement ivoirien concernent notamment l’inflation mondiale, la hausse des taux d’intérêt internationaux, l’insécurité dans le Sahel, la hausse des cours des produits pétroliers et des produits alimentaires.

 » Ces échanges de haut niveau se situent dans la perspective de la signature d’un nouvel accord, avec le Fonds Monétaire Internationale (FMI), relatif à un nouveau programme économique et financier qui devrait permettre de renforcer et de consolider la résilience de l’économie nationale », a fait savoir également M. Coulibaly.

L.Barro