preloader

Article

Arrestation des 49 soldats ivoiriens : Les gros mensonges de Pulcherie Gbalet (soi-disant de la société civile).
Arrestation des 49 soldats ivoiriens : Les gros mensonges de Pulcherie Gbalet (soi-disant de la société civile).

Arrestation des 49 soldats ivoiriens : Les gros mensonges de Pulcherie Gbalet (soi-disant de la société civile).

Militaires ivoiriens invités à surmonter l’épreuve de la rétention de leurs frères d’arme au Mali_2022_1
Capture
Gbalet_Pulcherie_chez_Sidi_El_Moctar_Kounta_2022_1
Lire le texte de l'échange de correspondance sur WhatsApp ; aucun doute sur le but de leurs actions eventées. (le boss, c'est le petit gros)
Gbalet_Pulcherie_chez_Sidi_El_Moctar_Kounta_2022_2

Arrestation des 49 soldats ivoiriens : Les gros mensonges de Pulcherie Gbalet (soi-disant de la société civile).

Voir ci-dessous les propos et les images des personnes de la société civile rencontrées lors de son second séjour à Bamako (Mali).

Pulcherie Gbalet, présidente d’une organisation de la société civile a produit une déclaration, jeudi 18 août 2022, sur l’affaire des militaires ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet dernier.

Dans sa déclaration, elle se fait le porte-voix de la junte militaire malienne, en rappelant leurs propos dans l’affaire qui les oppose au pouvoir d’Abidjan.

« Selon les autorités maliennes, non seulement l’État malien n’a pas été préalablement informé selon les normes internationales mais les concernés auraient donné des fausses identités.

Les autorités maliennes ont contacté les autorités ivoiriennes qui, dans un premier temps, ont dit n’avoir envoyé personne à Bamako avant de leur dire plus tard que c’est la 8ème rotation d’un contingent ivoirien pour le compte de la minusma« , déclare Pulcherie Gbalet.

On aurait accordé du crédit à une telle thèse, si elle avait été équilibrée.

La Minusma note que les éléments ivoiriens ont été déployés à Sénou (Bamako) pour assurer la sécurité à la base des NSE allemands

Que non ! Pulcherie passe outre la réaction du Conseil national de sécurité ivoirien, qui a pourtant expliqué dans les détails, cette affaire.

Mieux, l’état major des armées ivoiriennes et maliennes étaient régulièrement en contact en vue d’échanger les informations sur la présence de ces soldats.

Pulcherie Gbalet serait honnête qu’elle aurait pris attache avec l’état major et le ministère de la Défense pour comprendre l’affaire.

Elle préfère plutôt épouser les thèses maliennes, ce qui, manifestement, dénote d’un parti pris flagrant et d’une volonté de jeter en pâture son pays.

Elle poursuit : « Dans un communiqué officiel, la minusma a réagi en disant ne pas reconnaitre ce contingent mais tout en précisant que le type d’armement découvert ne correspond pas à celui d’une mission de soutien, les autorités maliennes ont donc conclu que ce sont des mercenaires« .

Un autre mensonge de Gbalet. Nul part, la Minusma n’a mis en cause la présence des soldats ivoiriens dans le cadre d’une mission de soutien.

Le dernier communiqué de la Minusma reconnaît, bien au contraire, l’existence d’une mission de soutien. « La Minusma note que les éléments ivoiriens ont été déployés à Sénou (Bamako) pour assurer la sécurité à la base des NSE allemands dans cette même localité, au lieu de Tombouctou (nord) où est basé le contingent ivoirien de la Minusma », note le dernier communiqué, qui relève par ailleurs « (…) qu’en recoupant des documents internes, la Minusma estime que le détachement ivoirien s’élève à 50 hommes et femmes« .

À l’évidence, Pulcherie Gbalet est dans une autre dimension.

La grosse manipulation

Dès lors que son postulat, basé seulement sur la version malienne n’est pas vrai, tout est quasiment faux dans sa déclaration.

Dans un élan de fausse compassion, elle tente, en filigrane, de faire croire que la Côte d’Ivoire est fautive et que le président Ouattara a été mal informé. (de quoi je me mêle : qui t’a sonnée, vieille clôche).

Ce que Pulcherie Gbalet ne dit pas, c’est le deal qui a prévalu entre elle et un réseau proche de Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale, dont l’implication dans l’affaire des soldats ivoiriens arrêtés, est de plus en plus manifeste.

Selon des informations dignes de foi, celui qui devait se rendre à Bamako était Cissé Dogo Lacina, à la demande de Moussa Touré, proche de Soro.

Soupçonné de s’être rapproché du pouvoir, Cissé Dogo Lacina a finalement été rayé de la liste.

Et Pulcherie Gbalet fut désignée, à la dernière minute, pour le voyage à Bamako.

La stratégie arrêtée à Bamako 

 

Il était prévu, à la même période, une visite sur le Mali, d’un autre proche de Soro.

Celui-ci, compte tenu de ses démêlés judiciaires en France, n’a pu faire le déplacement.

L’ancien président de l’Assemblée nationale était, lui également, attendu à Bamako, fin août-début septembre.

À la dernière minute, apprend-on de source bien introduite, il a différé sa visite.

La présence de Pulcherie Gbalet visait d’une part à remonter des informations à la junte et d’autre part, à mener des actions en Côte d’Ivoire pour discréditer le gouvernement dans l’affaire des soldats arrêtés.

La conférence de presse qu’elle a tenue ce jeudi faisait partie du plan.

Sauf qu’après avoir été arrêtée à l’aéroport et cuisinée, elle a édulcoré le contenu de son message.

D’où « sa fausse compassion » à l’endroit du président et son appel aux familles des soldats arrêtés pour une rencontre.

Sa forfaiture ayant été dévoilée, il appartient aux familles des soldats détenus d’être vigilantes. Pulcherie

Gbalet est dans une tentative de manipulation et rien d’autre.

Y.DOUMBIA

Des révélations sur l’affaire pulcherie et les 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali.
A la demande du lieutenant Kouassi Adam, le responsable des 49 militaires arrêtés au Mali a remis les 2 450 000fcfa à l’ambassadeur de la côte d’ivoire au Mali, et confirmés les accusations contre Pulchérie gbalet (soi-disant de la société civile) présentement arrêtée par nos autorités.
Les 2 450 000fcfa ont été déposés sur la table du procureur et d’autres preuves contre Pulchérie.
Les 49militaires ivoiriens remercient le président ADO et son gouvernement des efforts déployés, et des prises en charges de leurs familles.
.
Ils disent être fier des autorités ivoiriennes et n’ont aucuns regrets pour la mission honnête et digne pour la patrie..
Source: TOM LOPEZ 🕵️

Voici les contacts et l'hébergeur de pulchérie Gbalet à Bamako celui chez lequel elle prétend s'être reposée : Sidi El Moctar qui nous informe sur ses activités. (écouter la vidéo ci-dessous)

Capture

L’hébergeur de Bamako chez lequel Pulchérie Gbalet s’est reposée : Sidi El Moctar Kounta président de l’UPM et de la coordination des mouvements du petit gros du Mali.