preloader

Article

Côte d’Ivoire – Trafic de cocaïne : Interpol propose son appui pour l’arrestation des auteurs.
Côte d’Ivoire - Trafic de cocaïne : Interpol propose son appui pour l’arrestation des auteurs.

Côte d’Ivoire – Trafic de cocaïne : Interpol propose son appui pour l’arrestation des auteurs.

62a46cd7e82c8_actuimage

Côte d’Ivoire - Trafic de cocaïne : Interpol propose son appui pour l’arrestation des auteurs.

Les autorités policières ivoiriennes ne seront pas seules à mener l’enquête relative à la saisie des deux tonnes de cocaïne effectué dans le courant du mois d’avril 2022.

Elles ont sollicité l’intervention de certaines structures étrangères pour leur donner un coup de main.

Les réactions n’ont pas tardé à se manifester. Par la voix de son Secrétaire général, Jürgen Stock, Interpol a pris l’engagement de mettre à disposition de la Côte d’Ivoire, des enquêteurs, de même que des moyens technologiques, afin de mettre la main sur tous les membres du vaste réseau, à l’origine de ce trafic qui continue de défrayer la chronique dans le pays.

Selon une information émanant d’un confrère international, Jürgen Stock a téléphoné au directeur général de la police ivoirienne, Youssouf Konaté, au début du mois de juin pour lui exprimer cette volonté d’assistance d’Interpol à son pays.

Il a également précisé qu’Interpol entend aussi agir au niveau transfrontalier. Les services de police Italiens, Français et Américains de la Drug Enforcement Administration (DEA) ont également répondu favorablement à la requête des autorités ivoiriennes.

Il est à espérer que, l’intervention conjuguée de toutes ces entités permettra d’arrêter toutes les personnes impliquées dans ce trafic. Y compris les trois suspects potentiels, qui ont quitté précipitamment le pays, consécutivement à la saisie des deux tonnes de cocaïne.

D’ores et déjà, l’Ivoiro-libanais Richard Ghorayed, propriétaire d’une entreprise de transport de produits pétroliers, Hussein Taan, le fondateur de la chaine de pâtisserie des gâteaux et du pain, sur qui pèsent des soupçons, sont à ce jour en détention provisoire.

Junior Jeremy

Adduction en eau potable à Gagnoa : les 10 villages du canton Gbadi-Est bientôt reliés au réseau national.

Les 10 villages du canton Gbadi est, dans le département de Gagnoa se verront reliés au réseau d’eau national de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI), a annoncé le président de la Mutuelle pour le développement dudit village dans une note dont copie a été transmise à Pressecotedivoire.ci

« Frères et sœurs de Gbadi EST, l’adduction d’eau tant attendue est enfin une réalité. Une équipe de la Sodeci (Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire) s’est déjà rendue dans nos villages respectifs en vue du règlement des frais d’abonnement », a annoncé, le Commandent Okou Desiré, président de ladite mutuelle.

A cet effet, il convie en accord avec les présidents des mutuelles locales, tous fils, les filles des 10 villages à « une importante » rencontre le dimanche 12 juin à Yopougon à 14 heures pour porter cette bonne nouvelles à tous, mais aussi, pour débattre d’autres sujets notamment, le lotissement et le fonctionnement effectif de la sous-préfecture.

10 villages composent le canton Gbadi Est. Ce sont Bayekou Gbassi , Grand Gbassi , Kehi Djédjé , Dahiepa Kehi , Kehi Gbahi , Zegrepa , Badiepa , Pissepa , Gadoukou et Biakou, note-t-on.

Lambert KOUAME