preloader

Article

Côte d’Ivoire : un avocat radié et deux autres interdits d’exercer la profession.
Côte d'Ivoire : un avocat radié et deux autres interdits d'exercer la profession.

Côte d’Ivoire : un avocat radié et deux autres interdits d’exercer la profession.

Palais-de-justice-dAbidjan
Côte d'Ivoire : un avocat radié et deux autres interdits d'exercer la profession.

Côte d'Ivoire : un avocat radié et deux autres interdits d'exercer la profession.

© ABIDJAN.NET PAR DR PALAIS DE JUSTICE D`ABIDJAN

Le Conseil de discipline de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire a pris, à l’issue de ses délibérations, la sanction d’interdiction d’exercer la profession d’avocat à l’encontre de deux membres de cet ordre et a radié purement et simplement un autre.

Ces décisions du conseil de discipline de l’ordre des avocats ont été portées à la connaissance des avocats par le bâtonnier Claude Mentenon dans un communiqué parvenu samedi à Abidjan.net.

Ainsi Maître Zadi Jonas, avocat pour des faits de concours à un tiers pour l’exercice illégal de la profession d’avocat et manquement à la dignité et à l’indépendance, a écopé d’une sanction disciplinaire portant interdiction d’exercer la profession d’avocat pendant une durée de 12 mois assortie du sursis et d’une interdiction de faire partie du conseil de l’ordre pendant une durée de six ans.

 

Quant à Maître Soya Keiba, avocat pour des faits constitutifs de violation du serment d’avocat et de la confraternité, a écopé d’une interdiction d’exercer la profession d’avocat pendant 12 mois ferme et d’une interdiction d’appartenir à un conseil de l’ordre pendant dix ans.

 

Concernant, Maître Koffi Brou Jonas, avocat pour des faits de maniement de fonds appartenant à des clients, de manquement à ses obligations professionnelles, de délicatesse de loyauté, de probité et d’honneur liées à son serment, il a écopé d’une sanction disciplinaire portant radiation pure et simple du tableau de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire.  » les intéressés, outre les procureurs généraux, ont reçu notification de ces mesures le 19 août 2022 et peuvent y recourir le cas échéant  » a précisé le communiqué.

Le Conseil de discipline de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire a également fait savoir que les dossiers disciplinaires concernant Maîtres Dako Zahui Toussaint et Bamba Katty Micheline, ayant fait l’objet d’un renvoi, seront examinés à sa prochaine audience dès octobre 2022. De même, a conclu le communiqué, le Conseil de l’ordre examinera la question des arriérés de paiement des cotisations ordinales en souffrance qui n’auraient pas été régularisés d’ici là.

L.Barro