preloader

Article

Fête du travail : « Plus de trois millions de personnes enrôlées dans le cadre de la CMU » Adama Kamara, ministre de l’emploi.
Fête du travail : "Plus de trois millions de personnes enrôlées dans le cadre de la CMU" Adama Kamara ministre de l’emploi.

Fête du travail : « Plus de trois millions de personnes enrôlées dans le cadre de la CMU » Adama Kamara, ministre de l’emploi.

zCJ0xtxsYWk2rXt3BQbW
Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara.

Fête du travail : "Plus de trois millions de personnes enrôlées dans le cadre de la CMU" Adama Kamara, ministre de l’emploi.

Au total, 3 244 503 personnes ont été enrôlées dans le cadre de la Couverture Maladie universelle (CMU) entamée en juillet 2019, a relevé le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara.

Lors de la fête du travail célébrée, dimanche 1er mai 2022, à la primature à Abidjan Plateau, Adama Kamara a indiqué que son ministère travaille de concert avec le ministère en charge de la Santé, afin d’apporter les réponses concrètes aux problèmes rencontrés par les assurés de la CMU quant à l’accès aux prestations des soins.

« L’accord obtenu pour l’élargissement du panier des médicaments servis au titre de la CMU devrait permettre aux assurés de ne plus souffrir de rupture récurrente des médicaments dans les pharmacies », a-t-il fait savoir.

Le ministre a indiqué qu’une liste plus étendue de 438 références au lieu de 242 auparavant ce, apportant 741 médicaments les plus usuels à moindre coût ont été obtenus.

« Les études sont en cours pour intégrer dans le panier de soins de la CMU, certaines maladies chroniques telles que le diabète, l’hypertension artérielle qui touchent de plus en plus les populations », a-t-il souligné.

Il a profité pour énumérer les nombreux chantiers en cours.

Il s’agit entre autres la régulation sociale des gens de maison appelés communément travailleurs domestiques qui est une préoccupation récurrente des centrales syndicales, la poursuite de l’adoption des textes d’application du code du travail, notamment ceux relatifs à la sécurité et à la santé au travail ainsi que la création du fonds de garantie des mutuelles sociales en Côte d’Ivoire.

Il a demandé aux travailleurs le renouvellement de la trêve sociale.

Plusieurs centrales syndicales ont enregistré leur présence notamment Humanisme, Dignité et l’Union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire.