preloader

Article

Formation artistique – Georges Momboye explique la raison de l’ouverture d’un centre artistique.
Formation artistique- Georges Momboye explique la raison de l’ouverture d’un centre artistique.

Formation artistique – Georges Momboye explique la raison de l’ouverture d’un centre artistique.

tt-1

Côte d’Ivoire - États-Unis : l’Ambassadeur Ibrahima Touré, officiellement reçu par le Président Biden à la Maison Blanche.

Georges Momboye, chorégraphe et directeur du ballet national de Côte d’Ivoire a ouvert un centre artistique dénommé Centre Georges Momboye Arts Pluriels (Cgmap) qu’il a présenté à la presse le jeudi 16 juin 2022 à Abidjan- Marcory.

Il a indiqué avoir ouvert ce centre pour donner la chance aux jeunes.

« J’ouvre les portes de mon illustre institution en faveur de la population ivoirienne pour donner la chance aux jeunes désirant d’obtenir une formation professionnelle de qualité dans le domaine artistique, dans le but de valoriser la création et l’éclosion des jeunes talents Africains », a déclaré Georges Momboye.

Présentation du centre

Situé à Marcory, le Centre Georges Momboye Arts Pluriels, est bâti sur un espace de 1300 m2. Il dispose d’un studio d’enregistrement, d’une salle de répétition- orchestre, d’une salle de pratique de danse et d’un atelier de costume de danse.

L’artiste a indiqué que ce dispositif vise à apporter une formation professionnelle et de qualité aux jeunes. Le centre a pour objectif principal de positionner sur la scène artistique les jeunes talents désireux de réaliser leur rêve dans le domaine de la danse, la musique, la comédie et la circassien.

Il a aussi pour objectif de soutenir la créativité et l’innovation dans les offres du spectacle vivant, d’améliorer la pédagogie artistique et de favoriser l’insertion des jeunes dans la vie active.

Le Centre, selon l’artiste, vise également la performance et l’excellence dans le macrocosme artistique africain en améliorant les créations à travers les innovations.

Il contribue fortement à l’insertion des jeunes talents africains en leur accordant une facilité d’apprentissage des métiers de la scène.

Mamadou Ouattara avec M. Kouassi (stagiaire
)