preloader

Article

INTERNATIONAL : La rupture diplomatique entre le Niger et le Mali demandée.
INTERNATIONAL : La rupture diplomatique entre le Niger et le Mali demandée.

INTERNATIONAL : La rupture diplomatique entre le Niger et le Mali demandée.

307693143_621789849563372_6134369918191512586_n
L'honorable Mahmoud Saghdoun, député Nigerien a apporté la réplique à Maïga Abdoulaye, Premier ministre par intérim de la junte, qui avait tenu des propos à relent raciste contre Mohamed Bazoum, président de la République du Niger.

INTERNATIONAL : La rupture diplomatique entre le Niger et le Mali demandée.

rupture-diplomatique-entre-le-niger-et-le-mali
Le député Nigerien est très remonté contre le premier ministre par intérim du Mali.
L’honorable Mahmoud Saghdoun, député Nigerien a apporté la réplique à Maïga Abdoulaye, Premier ministre par intérim de la junte, qui avait tenu des propos à relent raciste contre Mohamed Bazoum, président de la République du Niger.

L’on se souvient que lors de l’avant-dernière journée de la 77ème Assemblée générale des Nations unies, Abdoulaye Maïga est venu en force avec une délégation et une trentaine de manifestants hostiles à la France.

Dans un discours très offensif, il a multiplié les critiques virulentes, notamment à l’égard du Niger, de la Côte d’Ivoire et de la France.

Un ministre nigerien s’en prend à la junte malienne

En tout cas, le député Mahmoud n’y est pas allé du dos de la cuillère pour dit-il  » faire un petit rafraîchissement de mémoire au petit colonel en rupture de banc avec la réalité de son pays (Mali)’‘.

Vice-Président de la commission défense et sécurité de l’Assemblée, l’élu a enfoncé le clou en appelant à la rupture des relations diplomatiques entre leur deux pays.

 » Nous demandons le rappel de notre ambassadeur au Mali ainsi que la rupture des relations diplomatiques jusqu’à ce que ces soldats reviennent sur le chemin droit.

Et qu’ils présentent officiellement leurs excuses au président de République et au peuple nigériens », a lancé l’ honorable Mahmoud Saghdoun.

 

Détention des 46 soldats ivoiriens : La médiation de la dernière chance au Mali

Puis, au député Mahmoud Saghdoun de rappeller à la junte « de se préoccuper de la reconquête de l’ensemble du territoire que d’ouvrir des fronts inutiles contre les Chefs d’Etat ».

Pour lui, le chef de la junte malienne « Assimi Goïta et ses amis qui n’ont aucune notion de la gestion des affaires d’Etat, préfèrent troquer la tenue militaire contre les bureaux climatisés et le luxe Bamakois« .

Olivier Yeo  Logo Lavenir.ci

Les propos à relent raciste contre Mohamed Bazoum, président de la République du Niger par le Premier ministre par intérim de la junte, Maïga Abdoulaye, à la tribune de la 77ème Assemblée générale des Nations Unies à New-York.

A l’endroit de M. Bazoum, il remarquera que le Gouvernement de la Transition n’a pour le moment jamais réagi à ses propos injurieux pour deux raisons cumulatives.

La première raison tient au respect de l’héritage laissé par nos ancêtres, qui consiste à ne pas répondre aux injures par des injures. La seconde raison relève de l’identité de M. Bazoum, l’étranger qui se réclame du Niger.

Nous savons que le peuple nigérien frère du Mali, se distingue par des valeurs sociétales, culturelles et religieuses très riches.

M. Bazoum n’est pas un nigérien, son comportement nous réconforte totalement dans notre constat.

Auteur : Abdoulaye Maïga, premier ministre par intérim de la junte Malienne.  Bamada.net - Colonel Abdoulaye Maïga, Premier Ministre oar Interim “La montée en puissance de nos Forces armées et de sécurité n'est pas une illusion mais une réalité”