preloader

Article

La création de structures parallèles n’est pas une solution.
Le ministre britannique en charge des Affaires africaines de grande Bretagne

La création de structures parallèles n’est pas une solution.

Ministre Affaires Africaines de UK_CIV_2

Présidentielle 2020 : ‘‘La création de structures parallèles n’est pas une solution’’.

Le ministre britannique en charge des Affaires africaines s’est prononcé le jeudi 5 novembre, sur la situation qui prévaut actuellement en Côte d’Ivoire, après l’élection présidentielle du 31 octobre.

Dans une déclaration, il a indiqué que le Royaume-Uni «prend note des résultats provisoires des élections publiées par la Commission électorale indépendante, le lundi 2 novembre».

Il note «également que le taux de participation électorale était considérablement varié à travers le pays, que ce soit par choix ou par privation de vote». Il a déploré «l'absence de consensus autour du processus électoral», mais, a fait remarquer que «la création de structures parallèles n'est pas une solution».

Le Royaume-Uni, à travers son ministre, a aussi condamné «les violences et les propos incendiaires pendant la période électorale en Côte d’Ivoire ». Il en a par ailleurs exprimé ses condoléances aux familles des personnes décédées. Il a souhaité un prompte rétablissement aux blessés et a demandé «une enquête approfondie» à propos des incidents survenus, le jour du scrutin.

«J’exhorte toutes les parties à faire preuve de retenue et de s’abstenir de toutes déclarations qui pourraient envenimer la situation. J'encourage toutes les parties à respecter l'ordre constitutionnel et le processus démocratique et à rétablir un véritable dialogue politique pour résoudre leurs différends», a déclaré l’homme politique britannique.

Enfin, le ministre britannique du Royaume-Uni a assuré qu’il est aux côtés du peuple ivoirien en cette période cruciale pour le pays. Il a surtout réitéré sa volonté et son engagement en faveur de la paix en Côte d’Ivoire.

Ambassade du Royaume-Uni