preloader

Article

Le pont de Bouaflé un danger pour les populations et les usagers jusqu’en 2015 (bien entendu on ne mange pas pont).
Le pont de Bouaflé un danger pour les populations et les usagers jusqu'en 2015.

Le pont de Bouaflé un danger pour les populations et les usagers jusqu’en 2015 (bien entendu on ne mange pas pont).

Nouveau_pont_Bouafle_3
Le pont de Bouaflé un danger pour les populations et les usagers jusqu'en 2015.

Le pont de Bouaflé un danger pour les populations et les usagers jusqu'en 2015 (bien entendu on ne mange pas pont). [Les infrastrucres précède le développement].

Nouveau_pont_Bouafle_3

Le nouveau pont de Bouaflé, un des symboles de la bonne santé retrouvée de la Côte d’Ivoire (Ouatttara).

« Chacun peut mesurer le chemin parcouru depuis la fin de la crise postélectorale », a signifié Alassane Ouattara lors de la cérémonie d’inauguration, avant de marquer sa joie de voir livrer cet ouvrage longtemps attendu par les populations de la Marahoué et au-delà par toutes celles du grand Ouest.

« Ceci est une bonne nouvelle », s’est réjoui le Chef de l’Etat, relevant les nombreux avantages qu’offre le nouvel ouvrage qui sera facteur, dit-il, de rapidité et de sécurité et constituera « un levier de croissance » pour l’économie locale.

Le pont de Bouaflé, enjambant le Bandama, se pose comme un ouvrage stratégique sur la route de l’Ouest via l’axe Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa, fait-on remarquer.

Les travaux de construction ont été lancés en septembre 2012 par le Président Ouattara. D’un coût total de huit milliards F CFA, le nouveau pont est situé à 10 mètres en amont de l’ancien. Il a une longueur de 124 m pour une largeur de 10,5 m et assure, contrairement à l’ancien, la circulation dans les deux sens.

(AIP)
kg/ask

Nouveau_pont_Bouafle_1

Infrastructures : le chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara a inauguré le nouveau pont de Bouaflé.

Nouveau_pont_Bouafle_9

Impression des populations de Bouaflé après l’ouverture à la circulation du nouveau pont de Bouaflé.