preloader

Article

« Le port sec de Ferkessédougou sera un gain énorme pour les opérateurs économiques » (Alcide Djédjé).
"Le port sec de Ferkessédougou sera un gain énorme pour les opérateurs économiques" (Alcide Djédjé).

« Le port sec de Ferkessédougou sera un gain énorme pour les opérateurs économiques » (Alcide Djédjé).

CaptureFerkessedougou_Port_Sec_Alcde_Djedje_CIV_1
Le Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration Africaine et de la Diaspora, Alcide Djédjé
CaptureFerkessedougou_Port_Sec_Alcde_Djedje_CIV_2

"Le port sec de Ferkessédougou sera un gain énorme pour les opérateurs économiques" (Alcide Djédjé).

Le gouvernement ivoirien a procédé à la pose de la première pierre du vaste chantier du port sec de Ferkessédougou, qui sera une sorte d’excroissance du port d’Abidjan, à l’extrême nord du pays, avec pour vocation de desservir le Mali, le Burkina et le Niger.

Sur 732 hectares de superficie, le port comptera une plateforme logistique, avec des entrepôts, un dépôt d’hydrocarbures, ainsi qu’un marché au bétail et un abattoir.

Le tout desservi par la voie ferrée Abidjan-Ouaga et bien entendu par la route.

Invité du Magazine du Dimanche du journal télévisé de 13 heures du 23 mai 2021, Alcide Djédjé, ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, chargé de l’Intégration Africaine a donné plus de détails, sur les opportunités que la réalisation de ce projet, offrira à la Côte d’Ivoire et les autres pays de la sous-région ouest africaine.