preloader

Article

Les travaux du 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU) ont débuté lundi 9 août 2021 dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan
Les travaux du 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU) ont débuté lundi 9 août 2021 dans la capitale économique ivoirienne Abidjan

Les travaux du 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU) ont débuté lundi 9 août 2021 dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan

Alassane-Outtara
Patrick-Achi
Felix-Roger-ADOM
WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.49.58
WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.49.57-1
WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.49.57
WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.49.56
WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.48.42
WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.48.41-1024x675
Logo-Upu-2021

Les travaux du 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU) ont débuté lundi 9 août 2021 dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Ouverture des travaux pour définir la future Stratégie postale mondiale.

Les travaux du 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU) ont débuté lundi 9 août 2021 dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, en présence des chefs de gouvernement de Côte d’Ivoire, Patrick Achi, et Choguel Maïga, du Mali, ainsi que de plusieurs hautes personnalités civiles et diplomatiques.

Les quelques six cents participants présents et les mille autres qui y prennent part en mode virtuel vont réfléchir jusqu’au 27 août prochain sur la future Stratégie postale mondiale pour la période 2021-2024.

Le Premier Ministre Patrick Achi a relevé que cette Stratégie devra prendre en compte les évolutions récentes et les leçons tirées de la gestion de la Covid-19.

Le Directeur Général de l’UPU, Bishar Abdrahman Hussein a souligné la pertinence d’initier des réformes pour améliorer la performance des services postaux.

Le Congrès d’Abidjan a pour thème : « Digitalisation des services postaux, développement du e-commerce ».

Les thématiques qui feront l’objet d’échanges pour adopter la future Stratégie postale mondiale seront axées sur le e-commerce dans toutes ses composantes ; la logistique globale ; l’électronique avec la création de services à valeur ajoutée ; l’amélioration constante de la qualité de service et les prestations aux citoyens par l’inclusion globale (sociale, financière et numérique).

Au cours de ce Congrès, l’UPU procèdera au renouvellement de ses instances pour une période de quatre ans, avec l’élection du Directeur Général et celle du vice-Directeur Général.

Avant-message de S.E.M. Alassane OUATTARA,Président de la République de Côte d’Ivoire.

Du 9 au 27 août 2021, la Côte d’Ivoire accueillera le 27ème Congrès postal universel organisé chaque quatre (4) ans par l’Union Postale Universelle (UPU), la seconde plus ancienne institution du système des Nations Unies.

Cet événement majeur pour la communauté postale mondiale réunit des représentants de gouvernements, opérateurs désignés, régulateurs et unions restreintes des Pays-membres de l’UPU, ainsi que des responsables d’organisations onusiennes et internationales.

C’est une grande marque de confiance que la communauté postale mondiale place en la Côte d’Ivoire, et au-delà en toute l’Afrique, qui accueillera ainsi son deuxième congrès, après celui tenu en Egypte en 1934.

La Côte d’Ivoire réitère sa gratitude à la communauté postale mondiale pour l’appui qu’elle a apporté à sa candidature pour l’organisation de ce 27ème congrès à Abidjan. C’est un grand défi qu’ensemble les ivoiriennes et les ivoiriens s’apprêtent à relever en réservant à leurs hôtes un accueil empreint de chaleur africaine.

A l’instar de tous les grands rendez-vous que la Côte d’Ivoire a accueillis avec succès, notamment la 8ème édition des Jeux de la Francophonie en juillet 2017 ou encore le Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Européenne (EU) et de l’Union Africaine (UA) en novembre 2017, ce Congrès est une nouvelle opportunité pour notre pays de démontrer sa capacité à abriter de grands événements. Tout sera mis en œuvre pour faire de cet événement, un véritable succès.

La Côte d’Ivoire, qui s’apprête à accueillir la communauté postale mondiale au nom de l’Afrique, est un pays qui a enregistré une forte croissance depuis une décennie, avec de belles perspectives d’évolution.

Au plan international, notre pays se repositionne dans les plus hautes instances internationales telles que le Conseil de Sécurité des Nations Unies ou encore le Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Pour terminer, je voudrais saluer le soutien des pays frères africains qui se mobilisent pour faire de ce grand événement, un rendez-vous de l’ingéniosité, de la convivialité, de l’hospitalité et de la générosité africaines.

Postiers du monde entier, la Côte d’Ivoire est heureuse de vous accueillir, au nom de l’Afrique, avec le slogan du 27ème Congrès postal universel :

« L’Afrique vous invite, La Côte d’ivoire vous accueille, Abidjan vous attend »..

Mot du premier ministre de la République de Côte d'Ivoire Patrick Jérôme Achi.

La Côte d’Ivoire est particulièrement heureuse d’accueillir, au nom de l’Afrique, du 9 au 27 août 2020, le 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU).

C’est une immense fierté pour le gouvernement et le peuple ivoiriens car il s’agit bien, pour l’UPU, de la première rencontre de l’ère postindépendance sur le continent africain.

Merci pour la confiance renouvelée de l’ensemble des pays membres de l’UPU !

L’évolution accélérée des technologies numériques et du commerce électronique entraîne pour le monde postal de profondes transformations. C’est un défi auquel nous devons solidairement faire face.

C’est aussi une opportunité qui s’offre aux postes des pays membres pour faire évoluer leurs business-models, innover et créer de la valeur ajoutée, de la richesse et des emplois.

Sous la coordination de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) qui œuvre à renforcer la coopération postale sur le continent et à développer des partenariats à l’international, pour partager les meilleures pratiques, les expériences et l’expertise, le service postal africain a entamé une phase profonde de transformation.

Mais il nous faut aller plus loin, et plus vite, car les usagers du service postal attendent, légitiment, des opérateurs de services postaux une modernisation accrue de leurs prestations et l’amélioration continue de la qualité de celles-ci.

La Côte d’Ivoire, sous le leadership du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, réalise des performances économiques remarquables et remarquées par l’ensemble de la communauté internationale et financière. Sur la période 2012-2019, le taux de croissance économique moyen annuel s’est établi à 8%.

En 2020, malgré l’impact mondial de la pandémie, la Côte d’Ivoire a réalisé un taux de croissance de 2 % qui souligne l’importance des fondamentaux et la capacité réelle de résilience ; autant d’aspects que le rebond attendu pour 2021 à +6,5% ne fait que confirmer. Dans ce contexte, l’organisation du 27ème Congrès de l’UPU à Abidjan, traduit à la fois la reconnaissance des efforts de la Côte d’Ivoire par notre organisation commune, tout en valorisant l’ampleur du redressement accompli, sa capacité d’adaptation et sa grande agilité pour moderniser et renforcer son économie.

Je suis certain que les travaux du 27ème Congrès permettront de donner à la Stratégie Postale d’Abidjan (SPA), première stratégie élaborée par l’UPU basée sur des données, la pleine capacité de positionner et de réinventer le service postal universel, à l’horizon 2024, comme un outil mondial stratégique, au service des femmes et des hommes de leurs temps, mais tout autant de la performance des entreprises, de l’économie en général et de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies.

Plus que jamais l’Union Postale Universelle devra aussi structurer le réseau postal comme le principal catalyseur du commerce électronique, dans le monde entier et encore plus spécifiquement en Afrique, à partir d’un écosystème intégré, inclusif et innovant.

Avec l’ouverture du « Bureau de la Poste du Futur », le 21 mai 2021, en présence du Vice-Directeur Général de l’UPU, la Côte d’Ivoire s’est d’ores et déjà inscrite irréversiblement dans cette perspective, conformément à la Vision stratégique 2030.

Je souhaite ainsi un très vif succès au 27ème Congrès de l’UPU à Abidjan !

Et que vive une communauté postale internationale toujours plus dynamique, innovante, solidaire et durable !

Message de Monsieur le Ministre de l’Economie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation.

Organisation spécialisée du système des Nation Unies, l’Union Postale Universelle (UPU), a été créée en 1874. Son siège est à Berne, en Suisse.

C’est elle qui fixe les règles des échanges de courrier international et formule des recommandations en vue de stimuler la croissance des volumes de la Poste aux lettres, des colis et des services financiers et améliorer la qualité de service offert aux clients.

Le Congrès est l’organe suprême de cette Union qui se réunit tous les quatre (4 ans). Les Plénipotentiaires des 192 pays membres se rencontrent pour décider de la nouvelle stratégie postale mondiale et fixer les règles pour les échanges de courrier international.

Le 27ème Congrès se tient à un moment où l’UPU se trouve à la croisée des chemins, face à l’évolution rapide de l’environnement politique, économique et technologique du secteur postal.

Les enjeux sont importants et nous devons au cours de ce congrès poser les bases d’un avenir pérenne de notre Organisation.

L’analyse du secteur postal conduit à constater que l’évolution rapide des besoins d’intégration régionale des gouvernements, d’élargissement des marchés des entreprises et de commodité des particuliers, poussent à considérer le marché postal non pas à l’échelle d’un pays, mais à minima à l’échelle d’une région.

Les acteurs postaux nationaux devront de ce fait développer des alliances stratégiques leur permettant d’offrir des services aux e-commerçants combinant aide à l’export, livraison, paiement et visant un marché plus large.

Il apparaît de plus en plus évident d’envisager l’ouverture du secteur et de développer l’interaction entre les différentes parties prenantes.

Tous les facteurs du développement du secteur postal (politiques, économiques, sociaux, technologiques et légaux) contribuent à une transformation des rapports entre les entreprises et les clients finaux dont il faudra impérativement tenir compte.

Les fora stratégiques régionaux organisés récemment par le Bureau international de l’UPU dans les différentes régions géographiques de l’Union ont révélé des tendances économiques mondiales qui vont conditionner la Stratégie Postale Mondiale d’Abidjan.

Des risques ont été identifiés, qui relèvent particulièrement des incertitudes politiques et des tensions économiques sur la scène internationale.

La fragilité du multilatéralisme et de la coopération internationale constitue par ailleurs une menace sérieuse pour le fondement même de l’Union.

Le secteur postal est certes confronté à des défis, mais des opportunités existent, parmi lesquelles on peut citer la vitalité du réseau, des échanges internationaux et du commerce transfrontalier.

La numérisation des procédures et des produits et services offerts par les opérateurs postaux a modifié les limites du secteur postal traditionnel et le e-commerce connaît sur ce plan un développement spectaculaire.

On constate néanmoins qu’une grande partie des populations de certaines régions du monde dont notamment l’Afrique, ne dispose pas d’un accès suffisant aux services postaux. Des investissements importants devraient contribuer à changer cette donne.

La Stratégie postale d’Istanbul 2016 a posé les bases de la transformation du secteur postal pour qu’il demeure au cœur de l’économie globale, à travers trois piliers : l’innovation, l’intégration et l’inclusion.

L’un des objectifs principaux du Congrès postal d’Abidjan 2020 est de mettre en place, au sein de l’Union, les organes nécessaires pour parachever la transformation de notre Organisation.

La Stratégie postale mondiale d’Abidjan (SPA) constituera de ce fait la feuille de route dans laquelle chacun des acteurs principaux du secteur postal aura un rôle à jouer.

Le 27ème Congrès doit être également l’occasion d’une réflexion et la prise de mesures en vue de renforcer la résilience de l’UPU.

Des questions importantes comme les risques encourus par l’Union en cas de retrait d’un pays membre, les moyens d’un financement pérenne de l’Union, ainsi que le degré et le rythme de l’ouverture de l’Union, doivent y être abordées.

Les Pays-membres de l’Union ont décidé récemment de la tenue d’un Congrès extraordinaire afin de prendre une décision sur la révision possible de la rémunération pour les petits paquets avant la fin du cycle du Congrès actuel (2017–2020).

Tels sont, entre autres, quelques enjeux de ce grand événement que j’ai voulu vous faire partager. Le défi à relever est important et nous commande d’être mobilisés pour y faire face dans l’esprit de compréhension et de solidarité qui nous a toujours caractérisés.

Abidjan est donc prêt à offrir ce cadre qui va permettre de réfléchir sur ces enjeux et tracer cette poste du futur qui doit être au service du citoyen.

AKWABA (Bienvenue) à Abidjan.

Ouverture du 27ème congrès de l’Union Postale Universelle à Abidjan – le discours du premier ministre Patrick Achi.

Patrick-Achi_discours_PM_1

Côte d’Ivoire- le pays abritera du 9 au 27 août 2021 le 27ème Congrès de l’Union postale universelle.

Logo-Upu-2021

Afrique – les enjeux du Congrès de l’Union Postale Universelle pour la Côte d’Ivoire (UPU).

WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.49.58-1

Spot – La Côte d’Ivoire accueille du 09 au 27 Août 2021 le 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle.

WhatsApp-Image-2021-08-09-at-19.49.56