preloader

Article

Programme gouvernemental : « Nous avons un devoir de redevabilité vis-à-vis de nos concitoyens », indique Patrick Achi.
Programme gouvernemental : "Nous avons un devoir de redevabilité vis-à-vis de nos concitoyens" indique Patrick Achi.

Programme gouvernemental : « Nous avons un devoir de redevabilité vis-à-vis de nos concitoyens », indique Patrick Achi.

315101831_545252840942236_1695026359951933448_n
Programme gouvernemental : "Nous avons un devoir de redevabilité vis-à-vis de nos concitoyens", indique Patrick Achi.
314460791_545491877584999_160588005861242769_n
314407629_545461394254714_5978299966789973245_n
315057929_545252774275576_2700771131761558742_n
315153600_545252867608900_1052089556101567398_n
315564677_545410597593127_1962726335992761913_n

Programme gouvernemental : "Nous avons un devoir de redevabilité vis-à-vis de nos concitoyens", indique Patrick Achi.

© PRIMATURE PAR DR – PROGRAMME GOUVERNEMENTAL : « NOUS AVONS UN DEVOIR DE REDEVABILITÉ VIS-À-VIS DE NOS CONCITOYENS », INDIQUE PATRICK ACHI

Yamoussoukro, le 12 novembre 2022 – Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi a indiqué le 12 novembre 2022 à Yamoussoukro, que le gouvernement doit se donner les moyens de rendre compte de toutes les actions qu’il entreprend en faveur des populations qui en sont les bénéficiaires.

C’était à l’ouverture du séminaire gouvernemental, pour faire le bilan du plan d’action 2022 et valider les priorités pour l’année 2023.

« Le Chef de l’État nous demande en effet de mettre au cœur de notre mission, le principe républicain de redevabilité. Ce principe clé impose en effet au pouvoir exécutif d’expliquer ses décisions et de rendre compte régulièrement de son action devant la nation », a affirmé Patrick Achi.

Et d’ajouter que le Président de la République Alassane Ouattara accorde une importance capitale à la planification rigoureuse, au suivi pointilleux et à l’évaluation exigeante de l’action publique.

C’est, a-t-il insisté, « avec une telle exigence de bonne gouvernance, alliée au sens du leadership du Président de la République et à la mobilisation de l’ensemble des Ivoiriens, que notre pays a pu enregistrer des performances économiques et sociales aussi puissantes et durables, saluées par tous depuis 2011.

Toutes choses qui ont permis à la Côte d’Ivoire de traverser les crises mondiales récentes, de la Covid19 et aux conséquences de la guerre en Ukraine, avec résilience.

Ces performances ont contribué à préserver la cohésion de la société, de protéger la dynamique de croissance indispensable à la réalisation d’une Côte d’Ivoire toujours plus solidaire.

Patrick Achi a ainsi exhorté les membres du gouvernement à continuer de travailler et se donner les moyens de réaliser la « Vision 2030 » du Chef de l’État et de répondre positivement aux attentes immenses des populations.

Le Chef du gouvernement a relevé dix (10) priorités de l’action gouvernementale. Il s’agit, entre autres, des projets sociaux, avec notamment le deuxième Programme Social du Gouvernement (PSGouv 2), l’accès à la santé, à l’électricité, à l’eau potable.

Cela permettra de toujours réaffirmer la solidarité de la nation vis-à-vis des populations fragiles en particulier dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans les zones frontalières.

L’ on note également la poursuite et l’accélération des grands chantiers d’infrastructures en cours, qui doivent être des véritables « boosters » de la croissance économique ; l’amélioration de la productivité, en particulier dans le secteur agricole, pour assurer la souveraineté alimentaire du pays et en faire le grenier de la sous-région.

La transformation locale des matières premières, pour plus de création d’emplois et de valeur ajoutée sur l’ensemble des chaines de valeurs, tient une place de choix dans ces priorités.

Patrick Achi a souhaité l’achèvement des projets stratégiques pour accueillir des grands évènements internationaux, comme la Foire commerciale Intra-Africaine et la CAN 2023 en janvier 2024.

Selon le Chef du gouvernement, le seul crédo qui vaille est : « Rigueur – Efficacité – Visibilité », soutenu par une obsession permanente pour la production de résultats concrets, d’actes qui impactent le quotidien des populations, qui apportent des solutions tangibles, innovantes et rapides à leurs préoccupations comme à leurs espoirs.

Union-Discipline-Travail

Côte d’Ivoire : le bilan de l’action gouvernementale de l’année 2022 et perspectives 2023 au cœur d’un séminaire à Yamoussoukro

© ABIDJAN.NET PAR DR – YAMOUSSOUKRO : OUVERTURE DU DEUXIÈME SÉMINAIRE GOUVERNEMENTAL
SAMEDI 12 NOVEMBRE 2022. YAMOUSSOUKRO. LE PREMIER MINISTRE IVOIRIEN, PATRICK ACHI A PROCÉDÉ À L’OUVERTURE D’UN SÉMINAIRE GOUVERNEMENTAL PORTANT SUR LE BILAN DE L’ACTION GOUVERNEMENTALE DE L’ANNÉE 2022 ET PERSPECTIVES 2023.

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi a procédé à l’ouverture d’un séminaire gouvernemental ce samedi 12 novembre 2022 à Yamoussoukro.

Ce séminaire dont l’objectif est de jeter un regard rétrospectif d’abord sur le bilan du programme du gouvernement 2022 et d’envisager des perspectives pour 2023 a été l’occasion pour le Premier ministre a indiqué que conformément aux instructions du Président de la République, Alassane Ouattara pour accélérer la mise en œuvre des projets et réformes, chaque membre du gouvernement sera appelé au cours du séminaire, à présenter de façon synthétique d’une part le bilan 2022 de ses activités, d’autre part ses priorités d’action pour l’année 2023.

Ce bilan et ces perspectives feront ensuite l’objet d’un débat dans un climat de collégialité, d’ouverture et de recherche d’excellence.  »L’objectif visé est de disposer, dès décembre, d’un programme d’activités structuré et cohérent, qui permette d’optimiser l’exécution des projets durant l’année et de se concentrer sur la dizaine de priorités de notre action gouvernementale », a-t-il déclaré.

Il s’agit notamment des projets sociaux, avec notamment le PSGOUV2, qu’il faut accélérer en matière d’accès à la santé, à l’électricité, à l’eau potable; de la poursuite et l’accélération des grands chantiers d’infrastructures en cours; de l’amélioration de notre productivité, en particulier dans le secteur agricole; de la transformation locale de nos matières premières; de l’amélioration du capital humain; de l’accélération du développement du secteur privé pour une économie plus compétitive et inclusive; de l’impulsion donnée à la production de logements sociaux ; de l’accélération du processus de digitalisation de l’économie et de modernisation de l’administration publique ; de l’identification des populations et des entreprises, avec l’attribution d’un numéro d’identifiant unique à chacun et enfin de la lutte contre la corruption, le renforcement de la gouvernance et la promotion de la culture du résultat.

 »Au terme de nos travaux, les priorités seront traduites par Ministère en feuille de routes, afin de disposer d’une matrice des livrables, qui servira de base à l’élaboration du catalogue des réalisations en fin d’année 2022. », a indiqué le Chef du gouvernement.

À en croire Patrick Achi, l’année 2023 constitue une année charnière, qui doit amener son gouvernement à achever des projets stratégiques pour accueillir des grands évènements internationaux, comme la Foire commerciale Intra-Africaine et la CAN 2023 en janvier 2024. Ainsi donc, ce séminaire doit, en complément de ces axes stratégiques d’action, permettre au gouvernement ivoirien d’aborder avec franchise des enjeux de progrès.

Selon M. Achi, pour doubler à nouveau le PIB par habitant, ramener la pauvreté en-deçà de 20%, porter l’espérance de vie à 67 ans,  »nous devons encore accélérer, dans un contexte planétaire contraint et volatile, à un moment où le changement climatique, loin d’être un concept lointain, frappe à notre porte avec force. », insiste-t-il.

Le Premier ministre a également soutenu que ce séminaire permettra de décliner les projets et réformes retenus en une matrice d’actions par District Autonome, afin de permettre aux Ministres-Gouverneurs, de mieux jouer leur rôle de suivi des projets gouvernementaux dans leurs zones respectives.

Pour la bonne tenue de ce séminaire, un travail entre les membres du Cabinet du Premier ministre et les services de chacun des Ministères a permis en amont de réaliser la synthèse du bilan, la formulation des actions, la hiérarchisation des priorités et leurs coûts, en lien avec les ressources budgétaires disponibles pour 2023, sur la base d’un canevas de présentation qui permettra à chaque membre du gouvernement de disposer de 10 minutes de présentation.

Cyprien K.