preloader

Article

Reconnaissant, le Tonkpi prie pour le président Ouattara et la Côte d’Ivoire.
Reconnaissant le Tonkpi prie pour le président Ouattara et la Côte d'Ivoire.

Reconnaissant, le Tonkpi prie pour le président Ouattara et la Côte d’Ivoire.

IMG-20220731-WA0004
Reconnaissant, le Tonkpi prie pour le président Ouattara et la Côte d'Ivoire. (Afrique-sur7.ci)

Reconnaissant, le Tonkpi prie pour le président Ouattara et la Côte d'Ivoire.

Le retour des pèlerins musulmans de la Mecque a été célébré avec faste chez les peuples du Tonkpi
Par Mael Espoir
Le retour des pèlerins musulmans de la Mecque a été célébré avec faste chez les peuples du Tonkpi à Sokourala, village du ministre VAGONDO Diomandé ce Vendredi 29 Juillet 2022.

Religion : Après le retour de 22 pèlerins du Tonkpi de la Mecque, les populations du Tonkpi reconnaissantes au chef de l’Etat

A Sokourala, une contrée essentiellement musulmane dans le département de Biankouma, une double cérémonie de réception des 22 pèlerins issus des 5 départements du Tonkpi et un hommage au président Alassane Ouattara, a connu une effervescence des grands jours de fête.

Marqué par une forte délégation de têtes couronnées avec à leur tête le chef suprême DAN, le Gloudeu 1er, sa majesté Gué Pascal, l’hommage au chef de l’État, El Hadj Alassane Ouattara a connu un franc succès. Cela en présence du directeur général des cultes, du corps préfectoral, des maires des 5 départements du Tonkpi, de l’imam central de Man, des représentants du Cosim et de la chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire.

Les populations des départements de Danané, Zouan-Hounien, Man, Biankouma et Sipilou avec leurs maires respectifs ayant dès la veille convergé à Sokourala le Jeudi 28 Juillet pour accueillir et soutenir les 22 pèlerins fraîchement venus de la Mecque pour sacrifier au devoir du Hadj, cinquième pillier de l’islam.

Entre cantiques étonnés par la troupe de l’imam Bamba et les discours divers, les visages rayonnants des parents venus soutenir les pèlerins étaient à la hauteur de sens accordé à l’événement.

«Vous savez tous que le hadj avait connu un brusque arrêt il y a deux ans.

Cela dù fait de la pandémie du Covid qui a secoué le monde.

A la reprise, le président de la République a pris sur lui la décision de faire partir certains de nos parents, fidèles musulmans du Tonkpi à la Mecque.

La raison de notre rassemblement est de prier pour lui et pour la Côte d’Ivoire.

Cette raison a suffi pour réunir en un seul lieu de la terre de Sokourala toutes les somités religieuses et même non religieuses du Tonkpi.

Le chef suprême DAN, sa majesté Gué Pascal est venu en personne aux côtés de ses frères fidèles musulmans et tous les imams du Tonkpi pour témoigner leur reconnaissance au président de la République pour que dieu le garde longtemps à la tête de ce si beau pays qu’il a si bien transformé en dix ans», a confié le général Vagondo Diomandé, ministre de l’intérieur et de la sécurité après la prière du Djouma.

Bakayoko Olga, une pélérine à avoir bénéficié des largesses du président Alassane Ouattara pour effectuer le rituel sacré et l’un des piliers de l’Islam s’est dite toute honorée et plus que satisfaite de sa participation au Hadj 2022.

« C’est une joie immense qui nous anime ce jour.

Le Président Alassane Ouattara a toujours pensé à nous, malgré la situation difficile du pays.

Remerciez-le pour ses actions en faveur des fidèles musulmans.

Merci également au ministre Vagondo, qui a tout fait pour que ce rêve soit une réalité.», a témoigné le représentant des pèlerins.

Les nouveaux El Hadj célébrés témoigneront leur reconnaissance au chef de l’Etat par des des bénédictions et des cantiques sortis du Coran.

Au nom de la communauté musulmane de Zouan-Hounien, Bakayoko Mamadou dira : «le Président Ouattara a offert la vie en facilitant le déplacement dans le Tonkpi.

D’un bout à un autre de la région, la route est bien faite. Zouan-Hounien est reconnaissant du président Alassane Ouattara et de son gouvernement.

Nous ne cesserons jamais de prier pour lui.

Dieu saura doublement le récompenser. »

A travers Son excellence Bocoum Haïdara, les dons du président de la République et ceux du ministre aux pèlerins, aux lecteurs du Coran, au Cosim et aux populations : la somme de 3.600.000F, trois bœufs, 50 corans, des kits alimentaires et de nombreux dons faits aux visiteurs.

Les imams venus pour la circonstance ont fait réciter des bénédictions et des prières pour la consolidation du pouvoir du chef de l’Etat et pour le bonheur du peuple ivoirien.

Après quoi, a suivi une remise symbolique des dons aux pèlerins par le ministre Vagondo Diomandé marquant le clou de la double cérémonie en hommage au président de la République et d’accueil aux nouveaux pèlerins.

Une correspondance de Sony WAGONDA (Afrique-sur 7.ci)