preloader

Article

RHDP, CMU, Réconciliation nationale : Bamba Yacouba, cadre du RHDP se prononce.
RHDP CMU Réconciliation nationale : Bamba Yacouba cadre du RHDP se prononce.

RHDP, CMU, Réconciliation nationale : Bamba Yacouba, cadre du RHDP se prononce.

81362-bam-yac_xl
Bamba Yacouba, membre du RHDP s'est prononcé dans une interview sur l'actualité ivoirienne. Notamment, entre autres, la Cmu et la réconciliation nationale.

RHDP, CMU, Réconciliation nationale : Bamba Yacouba, cadre du RHDP se prononce.

rhdp-cmu-reconciliation-nationale-bamba-yacouba-cadre-du-rdhp-se-prononce

 

Bamba Yacouba , membre actif du Rhdp

Bamba Yacouba, membre du RHDP s’est  prononcé dans une interview sur l’actualité ivoirienne. Notamment, entre autres, la CMU et la réconciliation nationale.

Militant très actif du RHDP au niveau de la commune d’Abobo, Bamba Yacouba a eu son mot à dire sur la question de la carte de la couverture maladie universelle (CMU).

Rappelons qu’au dernier conseil des ministres, le gouvernement de Côte d’Ivoire a rendu obligatoire la carte CMU pour l’établissement de plusieurs documents administratifs. Une décision qui a fait réagir les Ivoiriens.

<L’augmentation n’est pas faite pour que les ivoiriens arrêtent de se plaindre il s’agit de mesures visant à optimiser qualitativement les conditions de vies des populations et cela démontre le niveau de la santé de notre économie>>

Pour le membre actif du RHDP, Bamba Yacouba, expliqué que cette mesure n’est pas faite pour être une charge pour les populations. << la CMU est généralisée pour permettre aux populations de se soigner à moindre coût.>>

Elle n’est pas faite pour engendrer des dépenses aux populations. Seule la mauvaise foi des opposants en panne de sincérité orchestrent ce mensonge. Adhérons à la CMU pour le bien de nos familles>> a-t-il fait comprendre.

la carte CMU

Sur le caractère obligatoire de la carte, Bamba Yacouba laisse entendre que <<les ministres en charge de la question ont disséqué les différentes facettes de cette décision, il s’agit à travers cette décision de conditionner l’accès des citoyens à certains services de l’État par la présentation d’une preuve d’enrôlement à la Couverture Maladie Universelle( CMU), notamment le retrait du passeport, du permis de conduire, l’inscription à des concours où dans des établissements scolaires et d’enseignement professionnel, de généraliser progressivement afin de permettre aux populations de se soigner à moindre coût comme je l’ai mentionné. Tout cela dans l’intérêt de la population pour son accès aux soins et bien-être social>>.

Il ajoute que <<les cartes sont importantes puisqu’il s’agit de couvrir la santé des Ivoiriens en allégeant les défenses principalement les prises en charge des consultations pour les pathologies lourdes mais aussi pour les ordonnances. La santé est le premier bien de l’homme>>.

l’inflation

Autres sujets abordés au cours de cet entrevue, l’inflation des prix.

En ce qui concerne Bamba Yacouba, il faut rester optimiste.

<<Les Ivoiriens vont s’en sortir progressivement et c’est une opportunité pour saluer la clairvoyance politique du chef de l’état qui a pris note du cri de souffrance des populations et à décider à la veille de la fête marquant les commémorations du 62ème anniversaire de notre indépendance a pris de mesures sociales fortes pour réduire la souffrance des Ivoiriens>> a-t-il indiqué.

Il a par la suite fait savoir également que <<L’augmentation n’est pas faite pour que les ivoiriens arrêtent de se plaindre il s’agit de mesures visant à optimiser qualitativement les conditions de vies des populations et cela démontre le niveau de la santé de notre économie>>.

Selon lui, pour sortir de cette situation <<Il faudrait suivre et participer aux projets du gouvernement lancés récemment pour l’atteinte de la. Souveraineté alimentaire. Essentiel pour réduire le coût de la vie>>.

<<Le train de la réconciliation est en marche, nous pouvons prendre le cas de Gadji Celi, Serge Kassy, François Kency en exil depuis la crise post-électoral de 2010, promettent rentrer en Côte d’Ivoire et s’inscrire dans le processus de réconciliation nationale suite à une rencontre avec le ministre de la réconciliation Konan Kouadio Bertin, Laurent Gbagbo a été gracié, ses comptes ont été dégelés.

Le devoir de gratitude s’impose à lui.

Il est indiqué qu’il remercie le Président Ouattara.

Les exemples sont légion en faveur d’autres citoyens>> s’est-il félicité.

Donald GONLI  Linfodrome.ci