preloader

Article

Sécurité et sûreté maritime : le Contre-Amiral Fadika bat désormais pavillon ivoirien.
Sécurité et sûreté maritime : le Contre-Amiral Fadika bat désormais pavillon ivoirien.

Sécurité et sûreté maritime : le Contre-Amiral Fadika bat désormais pavillon ivoirien.

305849573_160645966619931_7059214220948448547_n
Sécurité et sûreté maritime : le Contre-Amiral Fadika bat désormais pavillon ivoirien.
306289262_160645863286608_5427188792630771975_n
306813103_160645973286597_2150497136770789953_n
cpiriou_transfert_de_pavillon
piriou_ca-fadika-2-scaled
tap2

Sécurité et sûreté maritime : le Contre-Amiral Fadika bat désormais pavillon ivoirien.

Au cours de la cérémonie de livraison du Contre-Amiral FADIKA, intervenue le 9 septembre 2022 à  Concarneau, Mr Malan Jean Paul, Directeur de Cabinet, représentant le Ministre d’Etat Ministre de la Défense Tené Birahima Ouattara a, après avoir remercié les autorités présentes, souligné l’importance que revêt pour la Côte d’Ivoire l’acquisition de ce navire: « un évènement majeur pour le dispositif  de surveillance de nos eaux ».

Ce qui, selon lui,  concourt non seulement à la modernisation de la flotte maritime ivoirienne mais aussi à la maîtrise des risques croissants de la sécurité et la sûreté Maritimes.

A ses côtés une délégation militaire de haut rang:

–  Vice Amiral Nguessan, Chef d’Etat major de la marine nationale Ivoirienne ;

– Général de Brigade Assamoua Directeur des Affaires Logistiques et Techniques du Ministère d’Etat, Ministère de le Défense ;

 

– Colonel Major B. Wouedja de l’ambassade de Côte d’ivoire en France ;

 

 

– Et de l’équipage du Contre-Amiral FADIKA  sous le commandement du commandant Allou.

 

Des origines du Contre-Amiral Fadika 

Ce patrouilleur doit son nom au Contre-Amiral Lamine FADIKA, premier officier ivoirien de la Marine nationale en juillet 1967, après son admission en 1964 au concours d’entrée à l’École navale de Brest.

Nommé commandant de la Marine Nationale en 1970, il est promu contre-amiral en mars 1993

Les clauses du contrat 

Piriou naval services (PNS), filiale du groupe Piriou, avait acquis auprès de la Marine Nationale française ce navire, l’ex-Tapageuse. Les opérations de refonte ont été assurées par PNS avec les équipes de Kership.

Une formation de l’équipage pour la prise en main du navire, inclus dans le contrat, sera délivrée à Concarneau avant son départ ainsi qu’un contrat de maintien en condition opérationnelle d’une durée de deux ans.

Doter d’une vitesse élevée par mer formée, endurant, ce patrouilleur, adapté à des missions de patrouille et surveillance, peut accueillir 42 personnes à bord dont 18 personnels de mission.

Philippe Kouhon Afrikipresse

Patrouilleur P400 l’Audacieuse P682

Cliquer ci-dessous afin de visualiser, zoomer, tourner les pages ou enfin télécharger le document PDF.

Piriou communique de presse : livraison du patrouilleur baptisé « contre amiral Fadika » à la Côte d’Ivoire.