preloader

Article

Zambakro : L’hommage de Birahima Ouattara à Hamed Bakayoko.
Zambakro : L’hommage de Birahima Ouattara à Hamed Bakayoko

Zambakro : L’hommage de Birahima Ouattara à Hamed Bakayoko.

FYL7YcWXwAIt6PS
FYL7ZoUWYAAMYlB
jn
photo_1658412229
118162
FYNHsNaX0AEdTd5
FYNHrcfXwAIvdjs
FYNHr3RWYAYVPLp
FYM9rzTXkAQb8LG

Zambakro : L’hommage de Birahima Ouattara à Hamed Bakayoko.

En fin de formation, les 18 auditeurs, du 3ème Cours d’études supérieures de défense (Cesd) de l’Ecole de guerre de Zambakro ont réceptionné leurs brevets, ce 20 juillet 2022, des mains du ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara.

La cérémonie de remise de diplôme aux pensionnaires de l’institut s’est tenue à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro.

Au pupitre, le Colonel Major Brou Kouamé Raoul, Directeur de l’Ecole de guerre a expliqué le bien-fondé de cette formation. Elle est élitiste et destinée aux officiers supérieurs des Armées et de la Gendarmerie admis aux concours unique d’entrée dans les écoles de guerre.

«Au sein de cette école se traduit donc la réalité de l’intégration africaine au niveau des Armées, pour cultiver et développer des chefs militaires de demain, qui connaissent leur place dans la chaîne de commandement de leurs pays respectifs, exercent leur leadership sur les hommes qu’ils commandent, et capables de maîtriser le fait militaire : les logiques politiques, diplomatiques, économiques, financières, industrielles, opérationnelles, etc.»

Président de l’évènement, Téné Birahima Ouattara a mis en évidence, au cours de son allocution, l’opportunité du Cours d’études supérieures de défense dans la perspective de juguler les multiples défis sécuritaires ouest-africains, dont le grand banditisme, la piraterie maritime, le trafic des drogues et le terrorisme.

Dans la suite de son adresse, l’orateur a rendu un hommage à son prédécesseur, Hamed Bakayoko, qui avait procédé à la création et l’inauguration de l’Ecole de guerre de Côte d’Ivoire.

Le ministre de la Défense n’a pas manqué de traduire son satisfécit au chef d’état-major général des Armées pour son implication personnelle tout en saluant l’engagement, du Commandant des écoles et des centres de formation, du directeur du Cesd et de l’ensemble du personnel d’encadrement.

Téné Birahima Ouattara a en outre dit un mot de remerciement à l’endroit de la Fondation Konrad Adenauer qui accompagne la Côte d’Ivoire dans l’enseignement militaire supérieur.

Et l’Université Alassane Ouattara de Bouaké qui, dans le cadre d’un partenariat avec le Cesd, vient d’ouvrir un Master en gouvernance Sécurité et défense.

Charles Assagba

Remise de brevets et d’insignes à 18 officiers supérieurs auditeurs du CESED- Le ministre d’Etat Téné Birahima Ouattara rend hommage au premier ministre Hamed Bakayoko.