preloader

Article

Audience – Le président du Sénat félicite le président Adama Bictogo pour son élection.
Audience - Le président du Sénat félicite le président Adama Bictogo pour son élection.

Audience – Le président du Sénat félicite le président Adama Bictogo pour son élection.

Bictogo_Chez_Ahoussou_Jeannot_Senat

Audience - Le président du Sénat félicite le président Adama Bictogo pour son élection.

Le président du Sénat, Monsieur Jeannot Ahoussou Kouadio, accompagné des membres du bureau de l’Institution et de sénateurs, a félicité ce jeudi 09 juin, le président de l’Assemblée nationale, Monsieur Adama Bictogo, pour sa brillante élection à la présidence de la chambre basse du Parlement.

C‘était lors de l’audience qui a réuni sénateurs et députés à la salle rouge du palais de l’Assemblée.

A cette occasion, Monsieur Jeannot Ahoussou Kouadio a salué l’esprit républicain des députés qui malgré leur différence politique, ont porté leur choix sur le candidat du RHDP.

Le Président du Sénat a indiqué, par ailleurs, que le consensus observé autour du candidat du RHDP marque l’unité, la fraternité des députés.

Ce consensus, dira-t-il, est symbolique de l’état d’esprit qui doit prévaloir en chacun de « nous » afin de garantir à « notre pays » la paix et la cohésion après les épisodes douloureux de « notre histoire ».

Le président de l’Assemblée nationale, Monsieur Adama Bictogo a, au nom de l’Institution, marqué sa gratitude au président du Sénat et à sa délégation pour ses félicitations qui sont « l’expression des relations intelligentes de nos deux chambres au profit de la Côte d’Ivoire. » a-t-il dit.

Revenant sur son élection, le président Bictogo a fait remarquer que le consensus obtenu autour de sa candidature, ne traduit aucunement l’existence d’une pensée unique à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Mais, « Ce consensus, fait gage d’union, de fraternité.

Il fait gage, surtout, de la volonté affichée de tous les députés à répondre aux exigences de paix et de développement des populations » cela, par l’expression des divergences de point de vue dans un climat apaisé.

Le président de l’Assemblée nationale a, en outre, indiqué que les deux chambres du Parlement ont décidé de la mise en place d’un calendrier de rencontres formelles tous les quatre mois.

A cours de ces rencontres, le Sénat et l’Assemblée analyseront les grands dossiers de l’Etat.

Direction de l’Information et de la Communication de l’Assemblée nationale