preloader

Article

Transport : Un important groupement d’intérêt s’inscrit dans la vision du Président Ouattara.
Transport : Un important groupement d'intérêt s’inscrit dans la vision du Président Ouattara.

Transport : Un important groupement d’intérêt s’inscrit dans la vision du Président Ouattara.

128952
Transport Un important groupement d'intérêt s’inscrit dans la vision du Président Ouattara.

Transport : Un important groupement d'intérêt s’inscrit dans la vision du Président Ouattara.

Les membres du GIE du transport. (DR)
Un groupe d’acteurs du transport (transporteurs et conducteurs), a décidé de se mettre ensemble, en vue d’accroitre leurs revenus dans leurs différentes structures.

Ces transporteurs ont décidé de s’inscrire dans la vision 2020-2030 du Président Alassane Ouattara. Celle de faire de la Côte d’Ivoire, une nation prospère, un modèle et un exemple à l’échelle internationale.

Ils ont jeté sur les fonts baptismaux leur groupement à intérêt économique (Gie), dénommé : Le Groupement des transporteurs et conducteurs professionnels de Côte d’Ivoire (Gtcp-CI).

C’était le 22 octobre dans la grande salle de conférence de la Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (Cngr-CI) à Adjamé.

Touré Adama en est le président du conseil d’administration (Pca). Un honneur qui lui a été fait par l’ensemble des 22 membres fondateurs, tous responsables de structure professionnelle.

Sitôt porté aux plus hauts échelons du conseil d’administration du Gtcp-ci, Touré Adama en a décliné les principales missions : aider les membres à évoluer dans leurs activités, faire progresser les actions, activités et entreprises des uns et des autres, en initiant constamment des séries de formations et de recyclage.

« La mission à nous assigner par nos pères est très importante. Ce n’est pas du syndicalisme, mais l’économie.

Ce n’est pas pour revendiquer, mais chercher selon les exigences économiques.
Et nous allons nous plier à ces exigences. Car challenges sont importants, les défis de même. Il s’agit pour nous de garantir l’activité que chacun d’entre nous fait, améliorer les conditions de vie à partir de nos activités.
Ce qui suppose une vraie professionnalisation avec des outils de travail adéquats, capables de rivaliser toute concurrence », a insisté Touré Adama. Qui a projeté le tout premier conseil d’administration pour le 15 novembre.
Pour mener à bon port le navire du Gtcp-CI, son président du conseil d’administration s’est fait entourer de 12 membres, dont Abdoulaye Sylla, le 1er vice-président. Il était par ailleurs le président de séance lors des travaux.

Outre le conseil d’administration, les autres instances comme le secrétariat exécutif, le secrétariat administratif, le commissariat aux comptes, le conseil de surveillance et autres sont animées d’acteurs professionnels.

   Par Patrick N’Guessan    Sercom