preloader

4000 logements livrés près d’Abidjan pour combler un déficit (Anyama)

Ado le bâtisseur

Santé : le ministre Pierre Dimba annonce l’inauguration prochaine du nouvel hôpital général de Méagui.
Arrah : Ane Boni Siméon appelle à voter massivement la liste RHDP
Réhabilitation de la voie Aboisso Noé
Usine de transformation de l’anacarde à Yamoussoukro.
Boudoukou : Transformer la noix de cajou pour une plus value
Modernisation du Terminal à conteneurs du Port de San Pedro : trois (3) nouvelles grues réceptionnées.
Le centre de secours d’urgence du N’zi.
Le siège International de l’ICCO s’installe à Abidjan
Elections législatives : le scrutin fixé au samedi 6 mars 2021.
Violences électorales en Côte-d’Ivoire : Ouattara évoque des « implications » surprenantes
Municipales à Anyama : Fatim Bamba dédie ses 82.63% des voix au Président Alassane Ouattara.
Côte d’Ivoire. Législatives. Des comités de veille pour « Zéro perte en vie humaine ».
La liste provisoire des candidatures retenues par régions pour les élections législatives du 06 mars 2021
Éducation : inauguration du collège Dominique Ouattara de Ouragahio.
Centre de secours d’urgence de Toumodi
Ecole Régionale des TIC d’Abidjan.
Législatives partielles à Mankono : Sotigui Coulibaly retire sa candidature.
Centre d’innovations et des technologies de l’anacarde (CITA) -Usine école.
Observation Electorale : Plus de 500 agents déployés par  » Indigo Côte d’Ivoire  » pour le scrutin législatif.
Loisirs : Un parc urbain Baptisé Dominique Ouattara inauguré à Abidjan-Cocody
Affaire « Kalou Bonaventure au RHDP »: Ce qui s’est passé avec Adama Bictogo
Municipales du 2 septembre à Tiassalé : fatigué d’Assalé, le personnel de santé sous le charme d’Alpha Sanogo.
Grand-Béréby accueille la 1ère aire marine protégée de Côte d’Ivoire à 378 km d’Abidjan.
Présentation des candidats RHDP aux élections régionales et municipales le 13 juillet 2023 à 14h30 à la patinoire Sofitel hôtel Ivoire en présence de SEM Alassane Ouattara.
Autoroute Abidjan San-Pédro.
Anyama_CIV_2

Côte d'Ivoire: 4000 logements livrés près d'Abidjan pour combler un déficit.

En Côte d'Ivoire, la croissance démographique et l’urbanisation galopante de ces dernières années ont accru la demande en logements. Le déficit annuel est estimé à environ 400 000 unités. Pour tenter de le résorber tout en facilitant l'accès à la propriété, le gouvernement a mis en place en 2012 un programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques. Jeudi 28 décembre, lors d'une cérémonie à Anyama, en périphérie d'Abidjan, les autorités ont symboliquement remis les clés de plus de 4 000 habitations à leurs propriétaires.
Les clés de plus de 4 000 logements situés dans quatre localités en périphérie d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne, ont été symboliquement remises à leurs propriétaires jeudi à Anyama. La cérémonie s'est déroulée dans un lotissement flambant neuf construit par l'entreprise marocaine Alliances.
Les prix de ces habitations varient, ne dépassant pas 12 millions de francs CFA (18 000 euros) pour ceux dits « sociaux » et 23 millions de francs CFA (35 000 euros) pour les logements « économiques ».
Mariam Bomba, commerçante, est l'heureuse propriétaire d'un appartement à 16 millions de francs CFA (24 000 euros). Le prix n'est certes pas moins élevé que celui du marché à Anyama, mais cet achat la met enfin à l'abri des problèmes fonciers récurrents en Côte d'Ivoire.
« J'ai voulu acheter un terrain ici car on sait que c'est sûr. On avait acheté un terrain à la Riviera et à notre arrivée on nous a dit que trois ou quatre personnes avaient acheté le même terrain. Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons pas eu gain de cause. Donc j'ai dit à mon mari : ISi on attend ce terrain-là, on ne va jamais avoir de logement" », témoigne-t-elle.

150 000 logements d'ici trois ans

Depuis 2012, près de 5 000 logements ont été livrés et 10 000 autres sont en cours de réalisation. Une performance bien en deçà de l'objectif initial qui était la construction de 60 000 logements.
Claude Isaac Dé, le ministre ivoirien de la Construction, reconnaît que les premières années n'ont pas été faciles. « Il y a eu des difficultés car il a fallu tirer l'électricité et l'eau potable sur des kilomètres sur certains sites, explique-t-il. Et en tant qu'Etat, on n’a pas su pour certains opérateurs les accompagner suffisamment. L'Etat a un rôle dans la délivrance des titres de propriété, la rédaction de cahier des charges. Mais aussi l'encadrement des chantiers ».
L'objectif du gouvernement est la construction de 150 000 logements d'ici 2020.

Programme présidentiel de logements sociaux : 4003 acquéreurs réceptionnent leurs clés.

Le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly a présidé ce jeudi 28 décembre 2017 la remise des clefs à 4003 acquéreurs de logements dans le cadre du programme présidentiel de logements sociaux et économiques, sur le site d’Ebimpé dans la commune d’Anyama.
Le Chef du Gouvernement ivoirien a salué et remercié l’ensemble des acteurs qui ont contribué à faire de ce ‘’projet majeur’’ de logements sociaux et économiques, une réalité. Il a rappelé l’ambition du Gouvernement de mettre à la disposition des populations ivoiriennes 150.000 logements d’ici 2020.
Selon Amadou Gon Coulibaly. Le Gouvernement, depuis le lancement du projet en 2013, a débloqué 10 milliards de F CFA au titre des droits coutumiers et purges foncières, ainsi que 35 milliards de F CFA pour les Voiries et Réseaux Divers (VRD). ‘’Tous les souscripteurs de logements sociaux et économiques seront servis dans les mois et années à venir, d’ici 2020’’, a affirmé le chef du gouvernement.
Le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Claude Isaac DE a expliqué que cette remise de 4003 clés fait suite à une première remise de 267 logements en septembre dernier à Bingerville. Il a rendu hommage à tous les promoteurs ainsi qu’aux entreprises de travaux publics pour l’important travail abattu. ‘’Le travail collectif abattu tout au long de cette année nous a permis en effet de prendre conscience que les promoteurs ont besoin d’un accompagnement des services publics pour réaliser leur programme dans les bonnes conditions’’, a reconnu le Ministre Claude Isaac DE.
Il s’est adressé aux heureux acquéreurs, à qui, il a rappelé que la responsabilité civile et morale de prendre soin de leurs maisons leur revient désormais. Avant de les encourager à se constituer en syndics de copropriété.
Le déficit de logements est estimé à 400.000 annuellement. Ainsi c’est pour résorber ce déficit que le Gouvernement a lancé, sous instruction du chef de l’Etat, le programme présidentiel de logements sociaux en 2012. Ce sont au total 50 promoteurs dont 45 nationaux et 5 internationaux qui se sont engagés aux côtés du Gouvernement afin d’accroître significativement, l’offre de logements en quantité et en qualité.
Verified by MonsterInsights