preloader

21.700 habitants de Fronan reliés au réseau d’adduction d’eau

Ado le bâtisseur

Abidjan Cocody : le Boulevard de France Redressé vient renforcer la fluidité du trafic dans la commune
Côte d’Ivoire-AIP/ Municipales 2023 : Moussa Sanogo déballe son ambition pour Touba.
Construction de 280 logements sociaux à Aboisso
Session ordinaire 2022 de l’Assemblée nationale : 65 projets de loi examinés et adoptés contre 23 projets en 2021.
Industrie textile en Côte d’Ivoire.
Infrastructures sanitaires : le Premier Ministre Patrick Achi pose les premières pierres du CHR de Ouangolodougou et de l’Hôpital Général de Kong.
Débarcadère de Sassandra : une infrastructure structurante à impact direct sur le développement socio-économique de la région.
Allocution MR Coulibaly-Kuibiert vote du 6 mars.
Les TIC un levier de développement
Dimbokro : la localité de N’zissiessou raccordée au réseau électrique.
Ouragahio va bénéficié de 4km de bitume
Nombre de localités électrifiées en Côte d’Ivoire.
Affaire « Kalou Bonaventure au RHDP »: Ce qui s’est passé avec Adama Bictogo
Société – Hausse du prix du riz:  » Il n’y a pas de pénurie de riz en Côte d’Ivoire  » ( Ministre).
VIII ème Jeux de la Francophonie 2017
84 M€ pour l’assainissement et le drainage à Abidjan
Le Ministre Amédé Kouakou visite le chantier de l’autoroute Tiébissou-Bouaké.
Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique (NPSP).
Côte d’Ivoire/Jeux de la Francophonie 2023 : Les médaillés Ivoiriens reçoivent les encouragements du Gouvernement.
Mise sous tension du village de Dadié-Kouassikro.
Élections régionales dans le Gontougo/Kobenan Adjoumani : « Je vais terrasser mes adversaires ».
60 villages de Soubré électrifiés.
Programme National d’Investissement Agricole (PNIA)
La Côte d’Ivoire au travail : le tout nouvel Hôpital Général de la ville de Danané sort de terre.
L’école de pêche est situé à Ekpossa
Fronan eau potable_8

Adduction en eau potable: le Président Ouattara soulage les 21.700 habitants de Fronan.

C’est la joie pour les 21.700 habitants de Fronan dans le département de Katiola. Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a procédé jeudi à la mise en service de l’extension du réseau d’adduction en eau potable de la localité de Fronan, d’un coût de 140 millions FCFA.
Ce projet réalisé par le ministère de l’Hydraulique à travers l’Office national de l’eau potable (ONEP) s’inscrit dans le cadre des programmes d’urgences initiés par la Primature suite aux sollicitations et doléances d’élus locaux, des cadres et populations de plusieurs régions du pays. Très heureux d’avoir bien piloté le projet qui porte ses fruits, le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a précisé qu’il permettra d’augmenter le taux de production d’eau potable de 190 m/j à 550 m3/j et d’assurer l’alimentation en eau potable des populations jusqu’en 2021.
Non sans oublier de mentionner que le déficit en eau potable dans la localité était de 350 m3 dans la localité et il aura fallu ce projet pour tout mettre en ordre.
Outre l’augmentation du taux de production, le ministre Tchagba a précisé que l’infrastructure permettra de contribuer à l’éradication des maladies d’origines hydriques, de réduire les corvées d’eau des femmes, des enfants et particulièrement des jeunes filles en vue de permettre d’une part, d’accroître leur productivité agricole et d’autre part, d’améliorer le taux de scolarisation des jeunes filles.
Le projet a permis la réalisation de deux forages de production de raccordement électrique moyenne tension des forages, y compris la fourniture et la pose d’un transformateur de 50 KVA, de deux forages par la fourniture et pose de 2 500 ml de canalisations en PVC, d’équipements électrique et hydraulique des forages, de construction puis d’équipements électrique et hydraulique du local de traitement au château d’eau, de travaux de génie civil aux forages, de contrôle et supervision des travaux.
« Nous allons prendre l’eau dans le Bandama. Nous allons faire une opération de sécurisation de la zone de Katiola jusqu’en 2020 », a indiqué le ministre.
Le Conseil des ministres de mercredi dernier à Katiola à plancher sur le problème d’eau potable dans le Hambol.
Comme solution, le ministre Laurent Tchagba a souligné que le Programme social du gouvernement, dans son volet hydraulique, règle le problème dans la mesure où les 408 forages en panne vont être réparés d’ici le 15 décembre.
Il a précisé qu’en milieu rural, les travaux de renforcement des différents systèmes ont commencé en attendant que le projet de refaire le système d’adduction d’eau de Katiola et ses environs, la reprise du système d’eau de Niakara et au niveau de Dabakala avec un certain nombre de localité de 12 mille habitants soient terminés.
Cette activité s’est tenue à l’occasion de la visite d’Etat qu’effectue le Président Alassane Ouattara de mercredi à samedi dans la région du Hambol (Centre-Nord de la Côte d’Ivoire).

Cérémonie de mise en service de l`extension du réseau d`adduction en eau potable de la ville de Fronan, par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA

Vingt et un mille sept cents personnes ont désormais accès à l’eau potable à Fronan.
Le Président de la République, Alassane Ouattara y a procédé, le 28 novembre 2019, à l’extension du réseau d’adduction en eau potable.
Le projet, d’un coût total de 140 millions de FCFA, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la production d’eau potable de la sous-préfecture de Fronan.
Ainsi, le taux de production d’eau potable passe de 190 m3 / jour à 550 m3 / jour.
Le Président Ouattara a entamé le 27 novembre une visite d’Etat dans la Région du Hambol. Elle s’achève le 30 novembre à Katiola, (chef-lieu de région).

Visite d’Etat dans le Zanzan/Alassane Ouattara:“Chaque famille est un souci pour moi”

Le président de la République, Alassane Ouattara, a débuté, le mardi 27 novembre 2012, une visite d’Etat dans le District du Zanzan. A l’étape du département de Bouna, hier, le chef de l’Etat a livré des messages de paix, de réconciliation et de développement aux populations.
Bounkani, cette région située à 640 km d’Abidjan tient, particulièrement, à cœur au chef de l’Etat. «Je suis très émerveillé d’être à Bouna ». Dans cette région, la plus pauvre de la Côte d’Ivoire, il y a deux ans, alors qu’il était en campagne électorale, Alassane Ouattara avait promis d’injecter 163 milliards FCFA, afin de relever le niveau de pauvreté des populations. Deux ans après, grâce au programme présidentiel d’urgence (PPU), plus de 7 milliards FCFA ont été investis dans cette région. Présent à Bouna, Alassane Ouattara, accompagné de son épouse, a senti que ses deux ans à la tête de la Côte d’Ivoire ont apporté le développement. Bouna, qui n’avait ni eau potable, ni électricité, est désormais éclairé. Même dans la journée. Tout en réaffirmant sa volonté de développer Bouna, qui "a le taux de pauvreté le plus élevé" en Côte d’Ivoire, il a annoncé la réalisation d’autres projets, dont "la réhabilitation complète de l’équipement de l’hôpital général" de la ville "dans six mois et la construction d’une université à Bondoukou, dès 2013". Pour la mise en œuvre de son programme de gouvernement, M. Ouattara a indiqué avoir mis en place le "Programme présidentiel d’urgence (PPU) dans les secteurs clés de l’eau potable, de l’éducation, de l’électricité et de la salubrité". Son objectif est de réduire le taux de pauvreté de moitié, dans 2 ou 3 ans. «Le taux de pauvreté dans notre pays a atteint un Ivoirien sur deux. Et je peux vous assurer que dans deux ou trois ans, je (le) réduirai de moitié", a déclaré M. Ouattara, lors du premier meeting de cette tournée de quatre jours dans le District du Zanzan. Son programme de gouvernement prévoit 450 milliards FCFA pour le Zanzan, a-t-il rappelé. Dans le cadre du PPU, qui a permis déjà de nombreuses réalisations, Alassane Ouattara envisage la réparation de 530 pompes hydrauliques villageoises et la création de 111 nouveaux forages, ainsi que l’équipement de trois nouvelles sous-préfectures en système d’adduction d’eau potable. Pour mettre fin aux récurrentes baisses de tension et interruption de fourniture d’électricité, il a annoncé 64 km de ligne, début 2013, avec le Ghana. En outre, le chef de l’Etat promet, au titre des infrastructures, le bitumage de l’axe Bouna – Doropo, Bouna – frontière du Burkina Faso, pour environ 40 milliards FCFA déjà mobilisés.
Alassane Ouattara promet de réduire la pauvreté de moitié
L’effectivité des travaux est pour début 2013, a-t-il assuré, accédant également à la requête des populations de construire un pont sur la Volta, pour faciliter les échanges avec le Burkina Faso. Au titre de l’agriculture, le président Ouattara a déclaré des investissements importants pour procéder au traitement sur place de la noix de cajou, plutôt que de l’exporter, comme cela se fait actuellement. L’emploi des jeunes est également une grande préoccupation pour le Président qui escompte de grands projets, pour régler en partie ce problème. «Nous allons faire ici, plus qu’ailleurs. (…) Je crois en la prospérité de la région du Bounkani », a-t-il rassuré. "Oui, je ferai en sorte de sortir la moitié de ceux qui sont pauvres de la pauvreté en Côte d’Ivoire", a-t-il insisté. "Je suis venu vous dire que je tiendrais mes promesses… Je ferai en sorte que la Côte d’Ivoire redevienne le pays qu’il était, un pays de paix, de développement, de prospérité et envié de tous", a-t-il dit. Mieux, le Chef de l’Etat a déclaré que «chaque famille est un soucis» pour lui. «Je suis venu apporter un message de compassion, de pardon et de paix », a indiqué le Numéro Un ivoirien, faisant observer que le pays est aujourd’hui en paix et que la situation se normalise. Au dire de M. Ouattara qui promet de ne ménager aucun effort pour la paix et la réconciliation entre ses compatriotes, la crise terminée, il se pose de nombreux défis à relever dans les domaines de la sécurité, la santé, l’éducation, la construction d’infrastructures et l’équipement des services publics. Mais "sans la paix, pas de développement", a-t-il dit, exhortant les populations au "pardon" et "la réconciliation vraie". La ministre chargée de l’Economie et des Finances et cadre de la région, Kaba Nialé, a remis les dons faits par le Chef de l’Etat. Il a offert la somme de 21 millions de FCFA aux différentes couches sociales, politiques et administratives de la région. En plus, dans le cadre de cette visite, 12 véhicules de type 4x4 ont été offerts au corps préfectoral et 2 véhicules de même marque à la police. Le Directeur général du Port autonome d’Abidjan, Hien Sié, a remis les dons des populations. Le Président Ouattara qui avait les mains chargées a répondu favorablement aux doléances du maire de Bouna, Ouattara Sanka, qui avait sollicité une benne et un tracteur. Arrivé à Bouna, le Chef de l’Etat est allé saluer le Bouna Massa, Djarra Koroni II, qui l’a remercié pour la grande attention à sa région. Plusieurs cadres de la région, dont le général Lansana Palenfo, le Secrétaire général du gouvernement, Sansan Kambilé, le DG de la SICOGI, Loukmane Coulibaly, ont reçu le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Ce mercredi 28 novembre, le président de la République visitera les trois autres départements du Bounkani, à savoir Doropo, Nassian et Tehini.
Fronan eau potable_9
Fronan eau potable_6
Fronan eau potable_8
Fronan eau potable_6
Verified by MonsterInsights