preloader

Construction d’une station d’épuration qui traitera les eaux usées : cité Ado et de Bingerville.

Ado le bâtisseur

Pont de Béoumi
Affaissement du pont ferroviaire reliant la Côte d’Ivoire et le Burkina.
Les abidjanais témoignent des merveilles du pont Alassane Ouattara.
Législatives 2021 : Adama Bictogo commence sa campagne en fanfare à Agboville.
Réouverture de l’usine d’égrenage de coton de Korhogo
Bingerville: les travaux du Tribunal de Première Instance(TPI) de Bingerville en cours d’achèvement.
Réhabilitation de l’Aéroport de Yamoussoukro pour le Sommet UE-UA.
Santé : les CHR de Yamoussoukro, Korhogo et Daloa bientôt dotés d’IRM de dernière génération.
Législatives 2021 : Aucun incident majeur révélé au début du scrutin, selon le CNDH.
Législatives ivoiriennes: la CEI juge la campagne « globalement satisfaisante« .
Législatives 2021 : Les candidats du rhdp investis par le Président du parti.
Autoroute du Nord : inaugurée ce jeudi, la section Tiebissou-Bouaké en chiffres.
Filière porcine: La Côte d’Ivoire importe 80% du produit.
4ème Pont d’Abidjan : les nouvelles de l’avancée des travaux.
Résultats des Elections municipales régionales et sénatoriales (02/09/2023) et (16/09/2023).
Chateau d’eau d’Anyama.
Le pont Alassane Ouattara embouteillé trois jours après son inauguration.
Inauguration du Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé
Lettre ouverte à Djédjé Mady : Non Professeur, on ne fait pas ça !.
Côte d’Ivoire/Une rentrée universitaire unique pour « éviter l’anarchie » Pr Adama Diawara.
Côte d’Ivoire – Les élections régionales et municipales fixées au 2 septembre 2023.
16 villages du Folon et du Kabadougou bénéficient de l’électricité
L’Initiative Trade Africa (USA Ivory-cost)
Résultats définitifs : Répartition des sièges remportés par parti ou groupement politique.
L’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou presque prête. (Les dernières images).
Epuration eau Bingerville_CIV_1

L’entreprise Emo France a remporté le contrat pour la construction d’une station d’épuration qui traitera les eaux usées des nouveaux logements sociaux de la cité Ado et de Bingerville, situés dans l’agglomération d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Ce projet a bénéficié d’un investissement de plus de 2 milliards de francs CFA, soit 3,3 millions d’euros.

L’agglomération d’Abidjan sera bientôt dotée d’une nouvelle station d’épuration. Elle est construite en ce moment même par Emo France, une entreprise basée à Rennes. L’infrastructure d’assainissement est destinée à traiter les eaux usées de la cité Ado, du nom d’Alassane Dramane Ouattara, l’actuel président de la République de Côte d’Ivoire.
Ces logements sociaux sont bâtis sur une superficie de 20 hectares, la première tranche compte 652 logements. Parmi eux, 452 logements sont prêts à être livrés aux populations. Sur les 20 hectares, ce sont 2172 logements qui seront construits à terme pour recevoir entre 8 000 et 10 000 personnes. La cité Ado disposera également d’une école primaire, d’un collège, d’un centre commercial, d’un centre médical, d’aires de jeux et d’un foyer de jeunes. Le projet est entièrement financé par l’État ivoirien.
La station d’épuration qu’Emo est en train de construire est destinée également à traiter les eaux usées en provenance de Bingerville, une cité de près de 100 000 habitants, située dans le district autonome d’Abidjan. L’usine sera capable de traiter 450 m3 d’eaux usées par jour.

Un contrat de plus pour Emo à Abidjan

Selon Emo, les eaux traitées par la station d’épuration de la cité Ado pourront être utilisées pour des tâches ménagères, puisqu’elles subiront un traitement tertiaire par ultrafiltration membranaire. Les boues issues du traitement des eaux usées serviront à produire des engrais pour l’agriculture et à fertiliser les espaces verts.
La station d’épuration de la cité Ado doit entrer en service en septembre 2019, c’est-à-dire dans la foulée de l’inauguration de l’ensemble des bâtiments de la cité. La construction de l’usine bénéficie d’un investissement de 2,1 milliards de francs CFA, soit 3,3 millions d’euros. Le projet est entièrement financé par l’État ivoirien.
Ce n’est pas le seul investissement de l’État en cours dans le secteur de l’assainissement pour l’agglomération d’Abidjan. Avec son partenaire Franzetti Côte d’Ivoire, Emo construit en ce moment une autre station d’épuration pour la zone industrielle PK 24 Akoupé-Zeudji. D’une capacité de 800 m3 par jour, elle traitera les eaux usées du parc industriel en cours de construction. Les effluents passeront par la station d’épuration avant d’être rejetés dans la nature. Les boues de décantation serviront à produire des engrais pour l’agriculture. L’État ivoirien a investi 2 milliards de francs CFA (plus de 3 millions d’euros) pour la construction de cette usine.

Logements sociaux: Cérémonie de remise des clefs par le le gouvernement

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de plusieurs membres de son gouvernement ont procédé à la remise de 512 clefs de la ‘’Cité ADO’’aux souscripteurs au cours d’une cérémonie organisée par le ministère de la construction et de l’urbanisme.
Comment
Tweet
Les souscripteurs aux programmes présidentiels pour les logements sociaux ont commencé à entrer en possession de leurs maisons. Ceux de la Cité ADO de Yopougon Djirogobité (derrière la Maca) ont été les premiers à recevoir les clefs de leurs résidences. La cérémonie officielle de la remise s’est tenue jeudi 22 décembre 2016, dans l’enceinte de ladite cité, en présence du Premier ministre Daniel Kablan Duncan, du Ministre intérimaire en charge du logement social et de l’habitat, Mamadou Sanogo, et de plusieurs membres du gouvernement. Pour cette première vague de remise des clefs, ce sont 512 souscripteurs qui ont franchi le seuil de leurs propriétés. Aux nouveaux acquéreurs, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a adressé ses félicitations pour la patience dont ils ont fait preuve. Il les a surtout invités à faire en sorte que la cité ADO soit la plus propre du pays. «Chers acquéreurs, vous avez consenti de nombreux efforts pour offrir un cadre de vie meilleur à vos familles. Vos efforts connaissent un aboutissement heureux. Vous ne serez plus dans l’angoisse des fins de mois. Cette cité porte un illustre nom. Celui du Président de la République. Je ne voudrais pas la voir dans un état délabré, dans seulement quelques années. Organisez-vous comme vous pouvez pour garder la beauté de ces lieux. Faites en sorte que la Cité ADO reste l’une des plus belles du pays », a-t-il conseillé aux nouveaux locataires de la cité. C’est en janvier 2012 qu’a été posée la première pierre de la cité ADO, par celui dont elle porte le nom, le Président de la République Alassane Ouattara. Selon Siaka Coulibaly, le responsable de Piemme Construction (l’entreprise immobilière en charge de la réalisation des travaux), ce sont 2172 logements qui seront réalisés sur le site de 20 ha. Il s’agit de maisons de 2, 3 et 4 pièces. A terme, la cité aura un centre commercial, une école primaire et des aires de jeux. Ce sera, selon lui, une cité où il fera bon vivre. La Société Ivoirienne de Construction et de Gestion Immobilière (Sicogi) participe à la réalisation des travaux.
Le Ministre de la Construction et de l’urbanisme, assurant l’intérim du ministre en charge des Logements Sociaux et de l’habitat, Mamadou Sanogo, a annoncé d’autres cérémonies de remises de clefs dans les prochaines semaines. Notamment, sur les sites de Bingerville, de Grand-Bassam et de Songon. « La cérémonie de ce jour n’est que le début d’une série de cérémonies de remise de clefs. Le 12 janvier 2017, nous serons à Bingerville pour permettre à d’autres souscripteurs d’entrer en possession de leurs maisons. Nous serons ensuite à Grand-Bassam et à Songon Kassamblé. La machine a commencé et ne s’arrêtera plus. Des maisons seront livrées chaque deux semaines », a-t-il promis. Il a précisé qu’à Songon Kassamblé, 3758 logements seront bâtis sur une superficie de 435 ha. A Grand-Bassam (Modeste), ce sont 1960 logements sociaux qui sortiront de terre sur une superficie de 80 ha. A Bingerville, 1106 logements seront bâtis sur 50 ha. Ceci, sans oublier Anyama et d’autres localités de l’intérieur du pays telles que Guiglo, Adzopé, Yamoussoukro ou encore Dabou. Selon le Ministre Sanogo Mamadou, ce sont au total 11 369 logements qui seront ainsi livrés, sur toute l’étendue du territoire national.
Verified by MonsterInsights