preloader

Plateau-Cité administrative: inauguration des Tours A et B réhabilités.

Ado le bâtisseur

Présentation des candidats RHDP aux élections régionales et municipales le 13 juillet 2023 à 14h30 à la patinoire Sofitel hôtel Ivoire en présence de SEM Alassane Ouattara.
Remise à niveau de l’offre sanitaire en Côte d’Ivoire.
Dimbokro : la localité de N’zissiessou raccordée au réseau électrique.
Résultats des Elections municipales régionales et sénatoriales (02/09/2023) et (16/09/2023).
Affaire « Kalou Bonaventure au RHDP »: Ce qui s’est passé avec Adama Bictogo
La voie principale d’accès au village Akeikoi dans la commune d’Abobo.
L’UA et L’UE fières de la Côte d’Ivoire.
L’Immeuble Postel 2001 réhabilité.
Africa CEO Forum 2016
Hôpital Saint-Jean Baptiste de Tiassalé.
Ouragahio va bénéficié de 4km de bitume
La construction d’installations d’eau commence à Mankono et Séguéla
Transformation du cacao : le Premier Ministre Patrick Achi salue la contribution de Cargill à l’industrialisation de la filière.
Industrie textile en Côte d’Ivoire.
Côte d’Ivoire : L’aéroport de San Pedro va accueillir des Airbus A320.
Une usine de lait de Soja à Touba.
Affaissement du pont ferroviaire reliant la Côte d’Ivoire et le Burkina.
Autoroute Abidjan Grand-Bassam
Côte d’Ivoire/Élections locales 2023 : La Commission Électorale Indépendante interdit l’usage du téléphone portable aux électeurs dans l’isoloir.
Municipales et régionales : Mamadou Touré dévoile les listes des candidats RHDP et annonce des grands projets dans le Haut Sassandra.
7 kms de bitume à Sinématiali : inauguration par le Président de la République.
Infrastructures routières : L’axe Daloa-Zuénoula en chantier.
Résultats définitifs : Répartition des sièges remportés par parti ou groupement politique.
L’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou presque prête. (Les dernières images).
Législatives Côte-d’Ivoire : Sylvestre Emmou à Port-Bouët et Coulibaly Sériba à Bassam confirmés vainqueurs.
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_13

Le Premier ministre Hamed Bakayoko inaugure les Tours administratives A et B après réhabilitation.

Le Premier ministre Hamed Bakayoko a procédé ce jeudi à l’inauguration des tours A et B de la cité administrative, après leur réhabilitation.

D’une durée de 25 mois et d’un coût global d’environ 77,5 milliards francs CFA, les travaux de réhabilitation, confiés à l’entreprise PFO, ont consisté en la démolition des équipements intérieurs et en la mise à nu complète des deux tours, à leur désamiantage, à une mise aux normes selon la réglementation des Immeubles de Grandes Hauteurs. La réhabilitation des Tours A et B a permis de disposer de 19 000 m² de bureaux, 4 000 m² de locaux techniques, 6 000 m² de circulations. La tour A loge 08 cabinets ministériels et 02 secrétariats d’Etat. La réhabilitation a également permis de mettre à la disposition de la Bad, la tour B ; de disposer de dix (10) ascenseurs neufs moins énergivores, plus respectueux de l’environnement et à maintenance simplifiée. Les travaux ont aux dires des responsables de créer 550 emplois directs et 1200 emplois indirects.

Le chef du gouvernement a dans son adresse félicité l’ensemble des agents de l’Etat de ces tours pour leur patience. « Nous savions que vous travailliez dans des conditions difficiles. Il fallait souvent une heure de temps pour avoir accès aux bureaux du fait de la panne des ascenseurs. Mais grâce au Président Alassane Ouattara, cette épreuve ne sera qu’un vieux souvenir », s’est réjoui le Premier ministre Hamed Bakayoko. Tout en exprimant sa satisfaction d’avoir mis fin au calvaire des travailleurs et des usagers de ces tours, il leur a conseillé d’en prendre soin.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a, pour sa part, félicité le Premier ministre pour son soutien. Tout en rassurant le chef de gouvernement de prendre soin des deux bâtis, il a confié qu’à travers un contrat de maintenance préventive, d’exploitation et de services, l’entreprise ’’Facility management’’ a été cooptée. Et ce, en vue d’éviter de retomber dans les difficultés de l’ancien mode de gestion des bâtiments administratifs, l’Etat de Côte d’Ivoire.

Le ministre Bruno Koné s’est saisi de cette occasion pour soumettre au chef du gouvernement une doléance qui est celle de la réhabilitation des autres tours. " Permettez-moi, Monsieur le Premier ministre cette fois en fin de propos, de vous soumettre que les autres tours attendent d’être réhabilitées pour offrir aux occupants et usagers un niveau de confort et de sécurité similaire à celui des tours A et B" a-t-il plaidé.

Selon lui, le programme prévisionnel prévoit les réhabilitations successives des tours C, E et D en dernier à cause de son effectif élevé.

À en croire Bruno Koné, dans la continuité de la vision qui a inspiré la construction des cinq (05) tours de la CITAD, le Gouvernement a entrepris la construction de la tour F dont les travaux ont déjà démarré, et en sont au forage des pieux tests.

Cette nouvelle tour est un ITGH (immeuble de Très Grande Hauteur) de 64 étages qui culminera à 283 mètres de hauteur. Ce chef-d’œuvre architectural est destiné à accueillir les services administratifs. Il comprendra notamment un auditorium et un espace destiné aux cérémonies protocolaires.

La réhabilitation de la CITAD et la construction de la tour F s’inscrivent dans le vaste programme de projets structurants dont la réalisation permettra de résorber significativement le déficit –sans cesse croissant de bureaux administratifs et d’offrir un cadre de travail sain et décent aux usagers de l’administration publique.

La cité administrative, les t ours A & B du plateau.

Achevées en 1976, les tours A & B furent les deux premières de la Cité administrative d’Abidjan. Il s’agit de deux structures jumelles, classées IGH, de 18 étages chacune, hautes de 70 mètres, abritant environ 1 200 fonctionnaires. Quarante ans après leur construction, ces monuments du paysage du Plateau ont été fortement dégradés, ils ont nécessité une rénovation complète entamée en juin 2017.

Le projet a été mené dans le cadre d’une « opération tiroir » qui a nécessité la construction, en 4 mois, d’un ensemble 8 000 m² de bureaux provisoires pour permettre l’accueil des services administratifs qui devaient quitter les deux tours afin que les travaux de réhabilitation puissent être entrepris.

L’un des impératifs est de mener les travaux en une seule phase sur une durée de 20 mois, car les 2 tours ont certaines installations communes, comme la production d’eau glacée, la bâche à eau et le surpresseur incendie. Le chantier a débuté par la démolition des équipements intérieurs et le désamiantage. Les châssis vitrés de façade sont à changer.

Les tours nécessitent également une mise aux normes selon la réglementation des IGH et l’installation d’un système de sécurité incendie. Pour répondre aux besoins actuels, l’espace a été repensé et le cloisonnement intérieur revu. Toutes les installations techniques (plomberie, électricité, climatisation et désenfumage) ont été remplacées et une GTB a été installée.

La réfection a concerné tous les corps d’état architecturaux, ainsi que le remplacement des 10 ascenseurs obsolètes. Enfin l’espace extérieur, c’est-à-dire le mobilier urbain, la voirie et les espaces verts doivent être réaménagés.

Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_3
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_16
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_8
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_17
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_1
DCIM100MEDIADJI_0380.JPG
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_7
Tours_A et_B cite administrative_plateau_inaugurees_Hambak_CIV_9

Plateau : les tours  A ET B de la cité administratives rénovées.

Inauguration par le premier ministre, ministre d’état ministre de la défense Hamed Bakayoko.

Verified by MonsterInsights